ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

Temple @ Hellfest, Clisson, France – 22/06/2014




CR De Festival    Live Report   

Sylak Open Air 2014 : le ciel peut attendre


Il est un vieil adage du festivalier disant simplement ceci : « festival pluvieux, festival heureux ». Comme une variante du « faire contre mauvaise fortune bon cœur », pour trouver de la joie même dans les désagréments, comme de la flotte pendant tout un weekend censé s’annoncer festif. Mais quand la météo annonce des intempéries sur la région pendant la moitié du weekend… Mais la vraie météo, c’est par la fenêtre qu’elle se voit et, de ce côté, après l’amoncellement de nuages noirs, les cordes. Quand ça tombe en plein milieu du weekend : alea jacta est. Quand c’est avant même d’y aller, les troupes peuvent se sentir les jambes lourdes dès avant de sentir la boue sous les semelles. Mais à mort ces cogitations fatalistes, le soleil vient d’envoyer un signe, une éclaircie signifiant : « fais pas ta chochotte et fonce ».

C’est parti ! L’autoradio crache le son le plus virulent qu’il puisse ingérer tandis que la gomme avale le bitume direction Saint-Maurice de Gourdans, petite ville de l’Ain à trente kilomètres de Lyon, qui avait encore récemment tout du patelin calme pour tous les habitants du canton et qui devient chaque été depuis maintenant quatre ans une zone de déflagration sonore et le nouveau camping de milliers de headbangueurs de la région Rhône-Alpes mais aussi de bien au-delà : Alsace, Bourgogne, région PACA et même des Anglais sont repérés sur le parking ou dans la foule. Le petit festoche local prend de l’ampleur. On l’avait déjà deviné avec une affiche mettant en tête d’affiche le fer de lance du metal français (Gojira), l’un des fleurons du thrash européen (Coroner) et le bras droit d’une légende (Phil Campbell). Et les chiffres seront aussi parlants : 6000 festivaliers sur tout le weekend contre 4500 l’an dernier. Alors qu’est-ce qu’on attend ? On entre ?

Lire la suite…



Blast Review   

Xerath – III


Dans le metal, les temps sont clairement favorables à l’exubérance, à l’ajout de couches d’orchestrations, de voix, d’arrangements électroniques, aux productions ultra puissantes, à la technique musicale, etc. On pense évidemment à Devin Townsend qui se dit lui-même en être en partie revenu, sans, dans les faits, vraiment pouvoir s’en détacher. Mais le jeune groupe anglais Xerath, qui se qualifie lui-même de « groupe metal moderne orchestral de pointe », est certainement celui qui a cristallisé ces récentes années cette recherche de densité avec son premier album Xerath I qui en a fait son leitmotiv et avait créé la surprise : comment un aussi jeune groupe pouvais proposer une musique aussi touffue, avec des moyens qui semblaient si faramineux. Le second essai, Xerath II, n’avait malheureusement fait que dupliquer la formule, frisant la caricature et l’indigestion. Avec son nouveau gros bébé, Xerath troisième du nom, il semble avoir raffiné sa formule, mais pas question de faire dans la cure d’amaigrissement, bien au contraire.

Lire la suite…



Galerie Photos   

Warzone @ Hellfest, Clisson, France – 22/06/2014




Interview   

Costin Chioreanu : entre deux mondes


La dimension visuelle a toujours été une composante essentielle du metal, et il suffit de penser à la manière dont de nombreux groupes iconiques n’ont pas hésité à piocher dans l’histoire de l’art pour créer leurs pochettes – Morbid Angel, Burzum ou Reverend Bizarre par exemple – pour voir que le monde de la musique et celui des arts visuels ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre.

On en a discuté avec Costin Chioreanu, dont vous avez sans doute déjà eu le travail sous les yeux sans le savoir. Artiste protéiforme, il dessine affiches, pochettes et T-shirts pour de nombreux groupes, d’Arch Enemy à Opeth en passant par Neurosis ou Ulver, mais il a aussi été amené à réaliser des vidéos, ou encore à dessiner le décor de scène pour la dernière tournée de Mayhem par exemple. Le tout en étant lui-même actif dans plusieurs groupes dont Bloodway, et en menant de front des projets d’expositions plus personnels…

Fort de cette expérience de touche-à-tout, il nous parle à la fois du rapport des metalleux à l’art et du sien propre. Car finalement, peu importe le moyen d’expression choisi par l’artiste : l’objectif est de se mettre au service d’une vision plus large.

Lire l’interview…



Blast Review   

Lofofora – L’Épreuve Du Contraire


« C’est dans les mots que nous pensons » a écrit le philosophe*. Et Lofofora est un groupe qui pense, use de sa conscience de son monde, en tire des mots, des sons, pour faire aussi penser son monde, son auditorat. Ainsi, dès son titre, Lofofora fait penser avec son nouvel album L’Épreuve Du Contraire. Jeu de mots pour jeu de l’esprit. Esprit formé au doute systématique face à la pensée et la culture dominante, aux événements et informations diluées dans les médias ou qui défilent dans la rue, réclamant les preuves mais pouvant également contredire celles-ci. L’épreuve de la contradiction aussi pour dire le fardeau du résistant, du conteur-contreur, si ce n’est du simple représentant de la contre-culture. A moins que le défi soit la vie qu’impose le système opposé qui s’acharne à échapper à un modèle idéal. Mais plus que les jeux de mots, la bande à Reuno – et tout particulièrement ce dernier, lui-même amateur de belles lettres, ne serait-ce que dans la chanson française (il a repris par le passé Bashung, Gainsbourg et Dutronc) – aime la langue et l’a rarement dans sa poche comme quand il s’agit de dénoncer les us et mœurs de son temps, définissant dans sa novlangue libertaire l’âge du « Pornolitique », temps de la guerre du feu et de la bête qui réclame des slogans hardcore pour en sortir : « Mangez lui la tête ».

Lire la suite…



CR De Festival    Live Report   

Hard Rock Session 2014 : Pour le plaisir du rock’n'roll


La Foire aux Vins de Colmar est une institution alsacienne âgée de soixante-sept ans et qui conserve une sacrée forme malgré les années. Assez vive d’esprit pour créer en 2010 la Hard Rock Session, une journée entière dédiée au metal dans sa programmation musicale qui voit défiler sur une dizaine de jours des artistes de tous les horizons, stars françaises et internationales. Cette année, Neil Young, Bernard Lavilliers, Simple Minds, Shaka Ponk, M, Indochine et bien d’autres se sont par exemple succédés. Quoi ? C’est un peu la foire votre truc, non ? Une foire avec de la musique ? Du metal ? Effectivement, c’est l’idée. D’un côté, il y a la Foire avec ses stands agricoles et autres et de l’autre côté il y a le festival. Vous avez raccroché les wagons ? Alors montez dans le train et plongez sans retenue dans ce cru 2014.

Lire la suite…



Galerie Photos   

Valley @ Hellfest, Clisson, France – 22/06/2014




Blast Review   

Godsmack – 1000hp


Alors que Sully Erna, le chanteur de Godsmack, se lance comme un boulimique dans des projets variés (castings, écriture) sa formation nous gratifie d’un nouvel opus au nom providentiel, au vu de la pochette représentant un hot rod, de 1000hp (soit 1000 chevaux). Et dès le premier titre, éponyme, on en perçoit l’analogie. Les riffs véhiculent cette énergie et cette lourdeur typique des groupes de stoner modernes. Peut-être pas très techniques, mais groovy et « rentre-dedans » avec des overdubs criards de wah-wah à la mode heavy/rock n’roll. Des riffs portés par une voix certes peu agrémentée de volutes et autres prouesses vocales, mais puissante, pertinente à chaque instant, profonde et prouvant irréfutablement que leur frontman, à défaut de faire état de virtuosité vocale, sait se servir de sa voix, et la maîtrise parfaitement.

Lire la suite…



Concours   

Concours : que la Dragonforce soit avec toi !


Le 18 août dernier sortait le nouvel album de Dragonforce, Maximum Overload, chez EarMUSIC. Pour fêter le nouveau bébé de ces solistes fous, nous vous proposons un concours spécial pour rafler des sous bocks (en tant que barbus vous êtes forcément alcooliques donc on sait que vous apprécierez ce cadeau à sa juste valeur) comportant chacun un dessin d’un membre du groupe, des porte clés décapsuleur/torche et des drapeaux (photo) Dragonforce ! Dans votre email, n’hésitez pas à préciser dans l’objet le cadeau qui vous intéresse le plus. Pour tenter votre chance il vous suffit simplement de répondre juste à la question (particulièrement complexe) suivante :

« Quel est le nom du chanteur de Dragonforce ? »

Envoyez-nous dès maintenant votre réponse à contact [arobase] radiometal [point]fr (Objet : Dragonforce). Un seul mail par personne est possible. Premiers arrivés : premiers servis ! N’oubliez pas de préciser dans votre mail : votre adresse e-mail, votre numéro de portable, votre adresse postale, votre premier souhait de cadeau ainsi que vos nom et prénom. Dans le cas contraire, nous vous imposerons une journée en compagnie de Christine Boutin et votre participation ne sera pas prise en compte !

Rappel : Nos partenaires vous offrent encore plus de cadeaux si vous adhérez à Radio Metal.



  • 1/3
    base
    kprod