ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

A l’école des philosophes avec UFO et Stu Block


En cette heure où nous nous apprêtons tous à partir en week-end (de notre côté nous hésitons encore entre les Bahamas ou l’Île Maurice), nous ne pouvions pas vous laisser sans partager avec vous deux des informations les plus fondamentales de la semaine (oui, plus encore que Chris Barnes dans une pub pour un magasin de voitures d’occasion) : le titre du nouvel album d’UFO et un citation de Stu Block, le nouveau chanteur d’Iced Earth, ainsi que nos analyses de ces deux informations afin de vous montrer comment ça se passe sous notre calotte crânienne.

Commençons donc avec le nouveau titre du nouveau bébé de ces bons vieux hardos britons : UFO. Nouveau titre car, oui, il en avait déjà un, puis ils ont changé pour Seven Deadly. Une référence évidente aux « seven deadly sins », les sept péchés capitaux ; un titre et un thème ultra-originaux, une thématique jamais abordée par quelque groupe de hard ou de metal que ce soit. Non, pas du tout.

C’est vrai, on est moqueur et c’est pas beau. Oui, mais nous, on va passer nos week-ends sur une île tropicale (au moins, essayons nous de vous le faire croire), on peut donc tout se permettre. Mais on est aussi mauvaise langue parce qu’on est un peu frustrés. Pourquoi ? Parce que nous préférions le premier titre de cet album tel qu’il nous avait été annoncé en début de semaine : « Last Of The Bone Riders ».

Et pourquoi, encore, préférions-nous le premier ? Parce que dans nos caboches, nous avons commencer à traduire mot à mot : « last », « dernière », OK. « Rider », pouvant être traduit par « cavalier », facile encore. Par contre pour « Bone », plutôt que de penser « os », voici quel cheminement de pensée nous avons eu :

1°) C’est un groupe de hard rock.
2°) Le beau sexe est l’un des grands thèmes du genre.
3°) Ils utilisent probablement de l’argot et « bone », en argot anglais, signifie « verge turgescente ».

Par conséquent, le titre de cet album aurait été (dans un contexte purement hétérosexuel) : « La dernière chevaucheuse de verge turgescente ». Eh oui, ça travaille de la matière grise à la rédaction de Radio Metal. Pas étonnant qu’on aime tant illustrer nos articles avec les images que vous savez… Surtout que, en réalité, un « bone rider », en anglais, cela fait référence à un cavalier squelette, ou un motard squelette depuis l’invention du moteur à explosion… Nous sommes bien loin de ce personnage d’un monde post-apocalyptique où il n’y aurait plus qu’une femme sur Terre et où les hommes n’auraient plus qu’à… Bref, vous voyez, quoi.

Passons maintenant à la citation pleine de sagesse de Stu Block, phrase écrite par le chanteur sur sa page Facebook il y a quelques heures de ça : « Ne priez pas pour avoir une vie facile. Priez plutôt pour avoir la force de supporter une vie difficile. »

Par contre, après la démonstration de notre niveau intellectuel, plus haut dans cet article, nous n’avons, évidemment, aucune analyse à apporter. Nous préférons donc vous laissez, vous, méditer là-dessus.

Bon week-end et animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • je ne prie pas donc je ne suis pas concerné par ce que dit stu block,je me contente de (sur)vivre et prend les choses comme elles viennent.le métal,ma famille et mes amis sont ma force tout comme la nature à laquelle je suis rataché.par contre en tant que chanteur il assure!!pour ufo comme vous je préferais le premier titre meme si ce n’est pas pour les memes raisons.

    [Reply]

  • Vous êtes cons les gars, ça m’a fait bien rire l’histoire de l’album d’UFO ! Sinon oui citation pleine de sagesse de Stu bien que je ne suis pas croyant, j’approuve totalement. D’ailleurs… Woah quelle voix, quel entrain quand il est sur scène !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3