ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

AC/DC a toujours la flamme


Depuis des années AC/DC a la flemme mais a toujours su garder la flamme. 38 ans au service du hard rock : respect. Quand je parle de flemme, je fais allusion aux longues durées qui séparent les albums du groupe depuis The Razors Edge (1990). Ils font tout le temps la même chose musicalement alors ils pourraient quand même aller plus vite sur le rendu non ?! Oui je vous provoque, vous qui portez en très grande majorité (et bien sûr à raison) le groupe australien dans votre cœur.

Vendredi dernier, le combo légendaire était de passage à Londres pour l’avant-première du DVD Live At River Plate. Angus Young (guitare) en a profité pour annoncer qu’un nouvel album verrait le jour « dans les deux prochaines années » et qu’une tournée suivrait. Cela valait bien un constat et des questions.

Le constat est simple : AC/DC a encore envie. Et ça c’est positif. Après une carrière aussi remplie (17 opus studio si l’on comprend dedans la version australienne de l’album T.N.T. en 1975), on pourrait sans conteste admettre une certaine forme de lassitude – notamment physique – mais force est de constater que les rois du rock n’roll ont encore la motivation pour composer et se produire sur scène. Bref deux bonnes nouvelles en une seule. Mais, justement, c’est là où des questions majeures se posent.

Déjà, en termes de compositions, AC/DC saura-t-il rebondir après un Black Ice contrasté ?

Il y a un vrai débat sur cet album qui est d’ailleurs bien représenté par les avis divergents de deux figures incontournables du journalisme musical (maîtrisant extrêmement bien le sujet d’ailleurs) à savoir Philippe Lageat, rédacteur en chef du magazine Rock Hard France, et Francis Zégut qu’on ne présente plus.

Je n’ai pas mes archives sous les yeux mais il me semble ne pas me tromper en affirmant que Phil avait trouvé cet opus très bon alors que je me souviens parfaitement Francis Zégut me dire au cours d’un déjeuner que c’était une grosse déception et qu’il ne valait clairement pas un album comme Ballbreaker, si l’on devait prendre un exemple d’un album « récent ». De mon côté je me rapproche plutôt du point de vue de Francis car mise à part les deux titres « War Machine » et, à la rigueur, « Rock’n’Roll Train », ce Black Ice me semble bien léger. En conséquence j’attends le prochain AC/DC avec une certaine anxiété.

La deuxième question, j’imagine que vous la connaissez déjà, est « Vont-ils le faire ? ». Et oui en sont-ils capables ? De quoi ? Mais de changer la setlist en concert bien sûr !

Il y a quelques mois j’avais fait un article, certes un peu taquin, en faisant comprendre qu’il serait opportun que le groupe cesse de toujours proposer les mêmes titres sur scène. Quelle frustration d’avoir toujours affaire aux mêmes morceaux quand on a en face de soi un groupe qui a un répertoire aussi varié que celui d’AC/DC… Mais malgré tout je garde espoir et j’espère être comblé dans un premier temps sur l’album et dans un deuxième temps sur la tournée.

Wait and « AC/D » see.



Laisser un commentaire

  • le hic c’est qu’ils jouent les titres que les gens veulent entendre. le pubic métal aime la diversité alors il demande plus de variété dans les morceaux choisis en live, mais le public « variété internationale » (car oui ac/dc passe beaucoup à la radio) qui est plus important ne veut entendre que les classiques

    alors je pense qu’on est pas près de voir un boulversement dans la setlist…

    [Reply]

  • Clair que Black Ice est une grosse déception (pour moi), clair aussi que ce sont des feignasses (c’est affectueux) question rythme des sorties d’albums. Mais à l’instar de Zegut, c’est sans doute le meilleur groupe de tous les temps, du genre qui font headbanger et au minimum taper du pied presque n’importe qui sur la planète. Oui c’est super subjectif, mais 35 années de conditionnement sont passées par là.

    [Reply]

  • assis d’ici, j’espère qu’il sortiront quelque de chose de vraiment bien!

    [Reply]

  • AC/DC a été le premier groupe que j’ai découvert donc je les portes dans mon cœur pour moi black ice été assez bon dans l’ensemble mais le faites que je n’est que 17 ans mon avis est peut être pas assez expérimenter moi qui n’est connu que les autres album des années après leur sortie mais je continu a dire que je les supporterez jusqu’au bout

    [Reply]

  • Ptitezone dit :

    Je les ai vu en 2009 et en 2010 au stade de france : le seul changement positif était la première partie. Pour le reste c’était un copier/coller. C’est dommage !

    [Reply]

  • C’est sur qu’une fois que toutes les combinaisons de trois accords on été enregistrées il devient difficile d’innover ! Non je rigole mais c’est vrai que ca devient légèrement écoeuran.. Faut qu’ils changent quelquechose à leur manière de composer.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3