ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

Ad vitam aeternam, malgré tout


Après les récents événements liés au groupe W.A.S.P. dont nous avons longuement parlé dans ces colonnes, un bilan s’impose. « Crazy in paradise is easy » disait Blackie Lawless dans la chanson The Idol et apparemment c’est toujours aussi vrai le concernant, lui comme sa troupe. Beaucoup parmi nous – public, médias, organisateurs de concerts ou promoteurs – sont des fans de W.A.S.P. De vrais fans même. Capables d’effectuer des centaines de kilomètres comme l’ont fait les malheureux qui ont traversé la France pour rien dans le but de voir Blackie se produire à Lyon ou Marseille.

Bien sûr il n’y a pas mort d’hommes. Bien sûr il y a des choses pires dans la vie mais malgré tout quel incroyable manque de respect envers nous tous. Blackie est concerné le premier car même si c’est lui qui paye un management pour s’occuper des affaires courantes il reste le garant de l’image de son groupe. Il s’en fout ? Eh bien s’il se fout de l’image qu’il dégage et de l’impact sur ses propres fans alors ce mec est un bel enfoiré sur le plan humain car il n’est pas très logique d’avoir une activité publique tout en se foutant de la gueule de ceux qui nous permettent de la mener.

C’est vraiment n’importe quoi.

Concernant le cas Blackie, je me suis longuement entretenu au téléphone avec des personnes maîtrisant mieux que nous sa personnalité – pour avoir notamment travaillé avec lui – dans le but de comprendre à quel genre de spécimen on avait affaire. J’ai donc appris que l’année dernière, lors de son passage en France, Blackie s’était très bien comporté – remerciant par exemple chaleureusement les membres de l’organisation – sans montrer une quelconque antipathie. Mais cette fois, à Toulouse notamment, Blackie serait allé beaucoup trop loin en proférant des menaces diverses et variées à certaines personnes présentes sur les lieux. Le fait de ne pas descendre de son bus à Lyon prêtait déjà à débat et n’arrangera pas la réputation d’une formation américaine qui a sacrément mauvaise presse auprès des organisateurs de concerts.

W.A.S.P. étant célèbre dans le milieu (attention ce sont des bruits de couloir et pas des faits avérés) pour annuler des dates à la dernière minute… tout en encaissant les chèques des promoteurs locaux.

Rock n’roll star ? Eh bien je n’envie pas la détresse psychologique de ces mecs qui pour se construire ont besoin de détruire. Ok nous avons tous une double facette, une double personnalité. Nous pouvons être sympas comme durs, faire preuve d’humour tout en étant sérieux etc. mais, malgré ça, il y a des choses qui sont inexcusables et il est toujours décevant, en tant que fan, de constater que certaines de nos idoles ont un comportement littéralement scan-da-leux.

Et là-dedans il n’y a absolument rien de rock n’roll, c’est juste de la connerie. Quand Blackie fait exprès au Hellfest 2009 de rallonger son set de 10 minutes pour faire chier les Down (qui commencent en conséquence leur prestation alors que W.A.S.P. n’a pas fini la sienne) avec pour seul objectif qu’on parle de lui, cela rentre parfaitement dans ce cadre…

Organiser un concert est délicat, vous le savez, et le comportement des W.A.S.P. est un des revers de la médaille de cette activité. Je n’envie pas tous les acteurs qui se sont bougé les fesses pour proposer aux fans de province une formation qui aura manqué de respect à l’ensemble de ceux qui, pourtant, font tout pour la soutenir.

Si aimer W.A.S.P. c’est accepter de se faire tromper par lui, alors Blackie Lawless et son groupe ne mérite aucunement notre amour. Mais malgré tout notre passion pour W.A.S.P. restera bien plus grande que la médiocrité de ses membres. Parce que quand on aime vraiment quelqu’un ou quelque chose, on l’aime ad vitam aeternam.

Malgré les circonstances et malgré l’autre. Contre tout et contre tous.



Laisser un commentaire

  • Personnellement, je veux bien vous croire sur parole mais au Wacken l’année dernière, tout s’est bien passé! c’est la c’est juste les Français qui font chier =D

    [Reply]

  • Le plus injuste, je l’ai toujours dit, est qu’un talent pareil soit tombé entre les mains d’un tel connard. Ritchie Blackmore, Blackie Lawless, Gene Simmons, Ozzy Osbourne… Ils sont nombreux les artistes cultes à avoir une vraie personnalité de connard. Tout le monde n’a pas le côté dévoué et chaleureux d’un Alice Cooper, d’un David Coverdale, d’un Glenn Hughes ou d’un Ronnie James Dio (ce qui rend sa mort d’autant plus injuste)… Le talent ne dépend pas de la personnalité de ceux qui en ont, malheureusement.

    [Reply]

  • Article intéressant. Je connais qq’un (lien de parenté) qui bosse pour une salle qui a programmé WASP en 2009. Je ne rapporterai pas ce qu’il m’a raconté mais, depuis qu’il est dans ce business, c’était la première fois qu’il rencontrait un enfoiré aussi gratiné. Enfoiré de classe mondiale ce Blackie Lawless d’après lui. J’étais (le « je suis » va mettre un peu de temps avant de revenir) un fan de WASP, depuis « The Last Command », et j’ai eu la chance de les voir pendant leur tournée commune avec Maiden en 1986. J’ai la plupart de leur CD dans ma collection et je les écoutait régulièrement mais … j’aimerais remettre en cause le « parce que quand on aime vraiment quelqu’un ou quelque chose, on l’aime ad vitam aeternam » … les yeux finissent toujours par s’ouvrir un peu … je respecterai toujours l’artiste via ses créations mais je déteste l’homme … pour sa charge anti-Obama sur le site du groupe, pour les échos du concert de 2009, pour les annulations de 2010, pour ses setlists trop courtes … Blackie est-il devenu un triste clown ou souffre-t-il de gros problèmes psychologiques ?!?

    Rien à voir avec le sujet … enfin si un petit peu … j’étais à Madrid dimanche dernier pour le concert de Y&T, le dernier de la tournée européenne Facemelter 2010, et j’ai eu la chance de rencontrer les membres du groupe après leur gig. Détendus, débonnaires, super sympas avec leurs fans, pas de frime ni d’arrogance, beaucoup d’humour. J’ai discuté longtemps avec John, le guitariste rythmique, qui est aussi cool que le Big Lebowski du film des frères Coen. Respect total pour les artistes et pour les hommes de ce calibre. Blackie ferait bien de s’en inspirer un peu et de ne plus traiter ses fans comme de la « m*rde ».

    Keep on rockin’
    Sad Sado Sadoshima

    [Reply]

  • désolé mais cette article ne devrait pas exister…. pourquoi parler d’un type qui méprise son public???? oui des gens ont fait des centaines de kilométres pour le voir à lyon ou marseille… et ça coute une fortune!!!!!!!
    un artiste ne devrait jamais oublier qu’il vie et qu’il existe grace à ses fans et au public.
    j’aime wasp depuis le début (fuck like a beast), mais monsieur lawless vous n’êtes qu’un pauvre type.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3