ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Aerosmith ne décollera pas pour le Hellfest


A priori, ne nous attendons plus à voir Aerosmith en terre clissonnaise. En effet, Francis Zégut – par qui tous les bruits de couloirs (qui se concrétisent assez régulièrement) passent, à l’instar des vraies infos extraites du cœur même des coulisses du monde de la musique – fait partager sur son Blog le message personnel suivant : « Ils ont, les managers, le groupe, refusé 2 millions de $ proposés pour un concert en Angleterre, et entre 1 million et 1.5 millions de $ sur d’autres dates européennes, dont le Hellfest. Aerosmith ! Allez vous faire rôtir ! Et si les poissons rouges on la mémoire d’un tour de bocal, ici on s’en souviendra ! »

Ce qui expliquerait bien l’absence de cette troisième tête d’affiche (après Kiss et ZZ Top) lors de la troisième annonce du festival prévue officiellement pour aujourd’hui 31 janvier. Par contre, l’annulation de plusieurs plans en Europe signifie-t-il vraiment, comme titre Zégut, que toute la tournée est annulée ? Quelques heures plus tôt, il insistait d’ailleurs sur le fait que les Bostoniens avaient rendez-vous à Bercy le 19 juin. Et, évidemment, Aerosmith n’a rien communiqué concernant cette annulation de tournée… puisqu’il n’avait annoncé officiellement aucune tournée européenne au préalable. Ils ne vont quand même pas nous la faire à la Van Halen ?! En tout cas, pas complètement…

Quant à la cause financière évoquée par le célèbre journaliste de RTL2, elle ne va certainement pas faire jolie. Le public rock, en général, n’aimant pas voir ses artistes préférés comme des brasseurs de billets. Encore moins quand il y a autant de zéros sur le cachet. Mais, aussi moche que cela puisse paraître, il y a toujours eu de l’argent dans le rock. Plus le groupe est gros, plus il ressemble à une entreprise, et cherche à optimiser ses coûts. Pour le moment, rien ne permet de dire s’il s’agit d’une question de mauvaise rentabilité ou purement de cupidité comme semble le sous-entendre Zégut. A cet égard, on peut se remémorer le discours qu’avait tenu Metallica et son management fin 2011, expliquant que si la tournée européenne de 2012 a eu lieu, c’était pour éviter qu’en 2013 l’euro soit trop faible et que au change – donc une fois convertie en dollars – la recette se transforme en panier percé.

« Au cours des prochaines années, le dollar sera plus fort et l’euro plus faible » expliquait ainsi Cliff Burnstein, manager des Four Horsemen, « et, dans ce cas, je tiens à garder l’avantage en faisant ces concerts en Europe maintenant parce que ce sera plus profitable pour nous. […] A cause des taux de change, les prix en Europe sont plus élevés et ce n’est pas viable. » Dans cette optique, il n’est donc pas interdit de penser que Tyler, Perry et les autres ont vu la même chose.

Enfin, heureusement, la qualité de l’affiche du festival de l’Enfer n’en pâtit pas. Il est plus à regretter que l’orga ait peut-être dû faire beaucoup d’efforts, finalement vains, pour présenter Aerosmith à ses festivaliers. Le Hellfest va-t-il avoir le temps de trouver un remplaçant de cet acabit ? De plus, a-t-il déjà quelque chose de plus gros à nous proposer en tête d’affiche dans la quarantaine de noms qu’on nous garde au chaud ? A moins qu’il ne choisisse de promouvoir un autre groupe déjà présent sur l’affiche au rang de headliner ?

Réponses dans quelques heures/jours/semaines.



Laisser un commentaire

  • un peu triste de ne pas les voir!

    [Reply]

  • Concernant les raisons invoquées par Metallica, on saluera la clairvoyance économique de Cliff Burnstein puisque l’euro est aujourd’hui plus haut (1.36$) que lors du passage des Mets au Stade de France (1.29$ et encore, le billet vert n’avait cessé de chuter dans les semaines suivantes pour descendre jusqu’à 1.23£ courant juin) !

    La vraie raison, c’était plutôt (et quelque part c’est tout à fait recevable de la part d’un gars qui est là pour faire fructifier le capital) « Ce qui est pris n’ets plus à prendre ! »

    [Reply]

  • Vu nullité absolue de leur dernier album, ce n’est pas une grosse perte.
    Just push play était déjà mauvais, mais là cette fois il n’y a PAS UN titre intéressant. Rien. Néant.
    Aerosmith, Reste in pisse…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3