ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

ALICE COOPER dévoile la lyric vidéo de la nouvelle chanson « Our Love Will Change The World »


ALICE COOPER sortira son nouvel album, intitulé Detroit Stories, le 26 février 2021 via earMUSIC.

L’album a été enregistré avec le producteur Bob Ezrin qui a déjà produit plusieurs des grands succès du groupe. Alice Cooper était accompagné du guitariste Wayne Kramer (MOTOR CITY FIVE), du batteur Johnny ‘Bee’ Badanjek (DETROIT WHEELS), du bassiste Paul Randolph ainsi que des membres du THE MOTOR CITY HORNS et d’autres musiciens de Détroit.

A propos de cette nouvelle chanson, l’artiste raconte : « Je pense que « Our Love Will Change The World » est l’une des chansons les plus étranges que j’ai jamais faites et c’est une chanson qui nous est venue par quelqu’un d’autre, un autre auteur de Detroit. Et c’était si étrange, parce que c’était joyeux et ce qu’il disait était tout sauf joyeux – c’était simplement une grande juxtaposition. Et je l’ai eu tout de suite et j’ai dit « d’accord, ça va être super ». La musique disant une chose et les paroles disant tout autre chose, j’adore cette chanson. C’est totalement différent de tout ce qui se trouve sur l’album. »

Lyric vidéo d’ « Our Love Will Change The World » :

L’album porte le nom de la ville qui a lancé la carrière du groupe d’Alice Cooper. Comme l’EP précédent, Breadcrumbs, il rend hommage au rock de sa ville natale. L’artiste expliquait dans notre interview publiée l’année dernière : « Durant la fin des années 60, début 70, les groupes de Detroit étaient tous des groupes de hard rock : Iggy And The Stooges, les MC5, Mitch Ryder, Ted Nugent, Bob Seger, Alice Cooper… Nous étions tous des groupes de guitar rock et cette ville était le foyer de cette musique. C’est là qu’ils fabriquaient toutes les voitures, les parents de tout le monde travaillaient dans les usines. Tout tournait autour de la Motor City. Si ce n’était pas la musique Motown, c’est-à-dire de la soul, c’était du hard rock. Il n’y avait pas de place pour les ballades. Il n’y avait pas de place pour les Seals And Crofts ou tout ce qui était du soft rock. Si vous étiez un groupe de soft rock, ils vous détestaient là-bas. Il fallait être les Who, les Kinks ou quelqu’un comme ça pour recevoir le respect de Detroit. C’était une ville très industrielle. Ils exigeaient du rock. Ce qui était cool, c’est qu’on était sur scène au Grande Ballroom ou au Eastown Theater, avec les Stooges et MC5, et on regardait en bas et on voyait Smokey Robinson. Stevie Wonder venait voir les concerts. Aretha Franklin, des gens comme ça venaient aux concerts de rock, car ils aiment le hard rock. Ensuite, quand ils jouaient au centre-ville, on allait les voir, et c’était un public entièrement noir, mais si tu étais dans un groupe de rock avec les cheveux longs, tu étais totalement des leurs. Tu étais intégré à cette scène musicale parce que les gens s’intéressaient à la musique, pas à la couleur. »

« Rock & Roll » est une chanson classique de THE VELVET UNDERGROUND de l’album Loaded paru en 1970. L’artiste est accompagné pour ce single de Johnny ‘Bee’ Badanjek (DETROIT WHEELS), Steve Hunter (DETROIT), Paul Randolph ainsi que de Joe Bonamassa et Tommy Henriksen.

Chanson « Rock‘n’Roll » :

Tracklist :

01. Rock ‘n’ Roll
02. Go Man Go (Album Version)
03. Our Love Will Change The World
04. Social Debris
05. $1000 High Heel Shoes
06. Hail Mary
07. Detroit City 2021 (Album Version)
08. Drunk And In Love
09. Independence Dave
10. I Hate You
11. Wonderful World
12. Sister Anne (Album Version)
13. Hanging On By A Thread (Don’t Give Up)
14. Shut Up And Rock
15. East Side Story (Album Version)

Artwork :



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3