ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food    Interview   

Amon Amarth dans Heavy Metal Food : la nourriture des dieux



Pensez-vous qu’au royaume d’Ásgard, Odin se goinfrait de Big Mac et que les Valkyries buvaient du Slim Fast ? Que les valeureux Einherjars se pourfendaient les babines avec du Nutella avant les grandes batailles ? Ils avaient des bras puissants pour tenir chope d’Hydromel et cuisse de sanglier dans chaque main, le soir, lors de leurs repas gargantuesques. Santé ! La nourriture des Dieux existe encore de nos jours. Elle ne se trouve pas dans les rayons des hypers ni dans les Fast Food. Elle se trouve sur les étals de nos paysans ! Ces hommes et ces femmes qui courbent l’échine dans nos campagnes pour essayer de survivre à la puissance industrielle de l’Agro-Business et de la grande distribution. Alors si tu veux te nourrir comme les dieux, si tu veux être fort comme un guerrier d’Odin, si tu veux être charpenté comme Valéria, va faire tes courses dans nos marchés paysans. C’est un acte santé et un vrai acte politique.

Stay Hungry. Stay Metal.
Gilles LARTIGOT « The Heavy Metal Cook »

Gilles Lartigot : Bonjour Fredrik. Ravi de te rencontrer. T’intéresses-tu à la nourriture ?

Fredrik Andersson (batterie) : Oui. C’est un de mes principaux centres d’intérêt. La nourriture et la boisson. Dans la vie, c’est une des seules choses dont tu dois te préoccuper.

Tu bois de l’eau de source comme celle-ci ?

Je bois de tout ! Je bois de l’eau évidemment, par contre je ne bois pas de sodas. Je bois de la bière, du vin, du whisky, un peu de tout…

Pas qu’un peu… ?

Non, de temps en temps, c’est juste un verre.

Avant ou après le concert ?

Ça dépend de mon humeur du moment.

Parle-moi de ta vie sur la route. Comment gères-tu ton alimentation ? Je sais qu’il est très difficile d’avoir de la nourriture saine lorsqu’on est en tournée. Rencontres-tu toi aussi ce problème ?

Quand nous tournons sur le continent nord-américain, il y a beaucoup d’organisateurs qui nous donnent de l’argent pour que l’on puisse aller dîner à l’extérieur. Alors nous essayons de varier pour ne pas manger la même chose chaque soir. A nos débuts, lorsque nous avons commencé à tourner ici, nous mangions essentiellement des burgers et des pizzas. Maintenant nous cherchons de meilleurs restaurants pour avoir de la bonne nourriture. Quelques fois nous faisons le marché ou bien nous allons à l’épicerie du quartier pour nous faire nos propres repas.

Je suppose que c’est plus facile pour vous, qui êtes aujourd’hui un groupe important. Vous êtes les rois du Viking Metal.

Oui. C’est vrai qu’aujourd’hui nous pouvons être plus exigeants et formuler des demandes pour avoir une nourriture supérieure et de qualité. Mais, tu sais, la plupart du temps, on mange ce que l’on nous propose.

Quel est ton plat favori ?

Je mange de tout. Je n’ai aucune restriction. Il y a vraiment très peu de choses que je ne mange pas. Je goûte à tout et je ne mange pas uniquement si c’est vraiment mauvais. Mon plat préféré est probablement le porc grillé. Si c’est une bonne viande de porc et qu’elle est juste cuite rosée. C’est excellent.

Dans quel pays manges-tu le mieux ?

Ça dépend. En Amérique du nord, le bœuf est excellent et la viande, en général. Ils peuvent élever les animaux pendant l’année et les nourrir naturellement, avec de l’herbe, etc. En Europe, ils sont nourris avec des grains et élevés pendant quelques mois à peine. En Suède, il est plus difficile de trouver de la bonne viande qu’ici. J’aime aussi la nourriture méditerranéenne, la nourriture asiatique, mexicaine, sud-américaine. En Amérique du sud, c’est là où tu trouves la meilleure viande. Dans les steak-houses en Argentine par exemple. Je ne me souviens plus si c’est au Paraguay ou en Uruguay, il y a là-bas des immenses barbecues où ils font griller leur nourriture.

Tu es batteur. Tu as besoin de beaucoup d’énergie parce que tu es puissant. Est-ce que tu as un secret ? Manges-tu quelque chose en particulier avant de monter sur scène ?

Non. Quand nous jouons des sets de plus d’une heure, j’ai besoin de manger deux heures avant le concert plutôt que trois ou quatre heures avant. Ce soir, comme nous jouons deux sets, je mange des fruits pour le fructose entre les deux sets pour maintenir mon niveau énergétique.

Pourquoi jouez-vous deux sets ce soir ?

Parce que nous ne pouvons pas jouer deux heures et demie d’affilée. C’est trop long. Mais c’est pour faire un petit break entre les deux car nous jouons notre dernier album pendant le premier set et nos anciens morceaux pendant le second.

Tu fais quelque chose de particulier entre les deux sets ?

Non pas vraiment. Le temps de reprendre notre souffle et de changer de vêtements. De remplacer nos fringues trempées par des habits secs.

Bois-tu beaucoup d’eau ?

Je bois une bouteille d’eau pendant le premier set et pour le second set, je remplace l’eau par une bouteille de Powerade ou de Gatorade pour remonter mon taux de sucre dans le sang. Passé la moitié du second set, j’aime bien me faire plaisir et boire une bière ou un verre de vin.

Entrevue réalisée le 18 Août 2011 au Club Soda à Montréal (Québec).



Laisser un commentaire

  • Nempeche, il a sacré accent notre Gilles!

    [Reply]

  • raskholnikov dit :

    Gilles c’est un catcheur ? 😀

    [Reply]

  • Gilles fait vachement plus viking qu’Andersson quand même ^^, un petit air d’Odin ou de Thor lol

    [Reply]

    mardal

    Plutôt Odin , Thor est roux ^^

    Lock

    Je sais pas, je l’ai pas croisé récemment XD

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • vendredi, 20 septembre 2019 à 17:18
    ETHS : les détails du DVD The Ultimate Show
    vendredi, 20 septembre 2019 à 14:23
    Klone : embarquement immédiat
    jeudi, 19 septembre 2019 à 19:04
    Alice Cooper : un méchant qui vous veut du bien
    jeudi, 19 septembre 2019 à 16:48
    Steel Panther – Heavy Metal Rules
    vendredi, 13 septembre 2019 à 16:46
    Korn – The Nothing
    1/3