ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Anti-Mortem – New Southern


Avec les Five Finger Death Punch, Hellyeah, le retour en force de Soil et, bien entendu, le succès de Stone Sour, le gros heavy rock burné a plus que jamais le vent en poupe. Nuclear Blast qui ne veut décidément pas passer à côté des phénomènes metal et hard rock d’aujourd’hui (le metalcore avec We Came As Romans, le revival thrash avec Lost Society, le revival 70s avec Freefall et Scorpion Child, etc.) continue de se diversifier avec de jeunes poulains solides et pleins d’énergie à revendre.

Anti-Mortem représente donc sa nouvelle mise dans les dernières tendances metal. Et en écoutant ce New Southern qui annonce d’emblée et sans équivoque son parti pris à la fois sudiste et moderne, on comprend pourquoi : c’est propre, c’est carré, c’est mature et diablement efficace.

De gros riffs très « masculins », un chant qui l’est tout autant, rappelant par moment Chad Gray (Hellyeah, Mudvayne), et des refrains punchy immédiats. La recette est simple et efficace voire même éculée, mais maîtrisée comme la maîtrise Anti-Mortem, ça donne un album particulièrement attractif qui fait du bien en passant dans les conduits auditifs. Et puis, il y a cette ambiance chaude, quasi stoner, très américaine, quelque part entre Hellyeah et Black Stone Cherry, qui confère au tout un air sacrément « cool ». Le genre de musique que l’on enfourne dans le lecteur de sa cylindrée pour dérouler l’asphalte sous le soleil qui tape du sud-ouest des US.

Anti-Mortem ne pinaille pas et, tout au long de ce New Southern, offre à l’auditeur des garanties. Pas d’écart de conduite, et c’est finalement peut-être ça, et uniquement ça, qui pourra jouer contre lui. Si l’éponyme au shuffle pesant, « Truck Stop Special » et sa talk box, ou « Jonesboro » lorgnent plutôt vers le penchant sudiste alors que les « 100% Pure American Rage » et « I Get Along With The Devil » elles misent sur l’impact et l’afflux de testostérone ; si les « Words Of Wisdom », « Hate Automatic » ou « Wake Up » brillent par leur groove et l’accroche de leur refrain ; sans oublier la power balade « Black Heartbeat » sur le refrain de laquelle l’ombre de Ryan McCombs (Soil, ex-Drowning Pool) n’est pas loin : le tout peut donner sur la longueur une certaine sensation de redondance et de déjà entendu. Mais qu’importe ? On met le mode « shuffle », appuie sur le bouton « play » et quoi qu’il sortira des enceintes on est sûr de passer un bon moment.

Ci-dessous la lyric-vidéo de « 100% Pure American Rage » :

Album New Southern, sortie le 15 avril 2014 chez Nuclear Blast Records.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3