ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Arch Enemy : passation de pouvoir


S’il y a bien un combo, quand on évoque les groupes de metal extrême menés par une chanteuse, auquel on pense instinctivement c’est les Suédois d’Arch Enemy. La popularité du groupe n’est plus à démontrer, et cette réussite revient en bonne partie à l’apport d’Angela Gossow, son emblématique frontwomam, particulièrement appréciée (et respectée) des metalheads, qui a posé ses bagages chez Arch Enemy après que ces derniers aient remercié Johan Liiva en 2000.

Mais voilà, une page se tourne : « Après 13 ans de pur metal, 6 albums studio et un nombre incalculable de tournées sur cinq continents », hier 17 mars, Angela Gossow annonçait quitter son poste de chanteuse, officiellement récupéré par Alissa White-Gluz des Montréalais The Agonist. La blonde allemande affirme ressentir « le besoin d’entrer dans une nouvelle phase de [sa] vie, d’être avec [sa] famille et de poursuivre d’autres centres d’intérêt. » Toutefois, si Gossow n’assurera plus sur le devant la scène, elle restera proche du groupe, dans l’ombre, s’occupant essentiellement de son management, tâche qu’elle assurait déjà jusque là, et son héritage pour le groupe ne cessera de perdurer comme le souligne Michael Amott, pilier du combo : « Nous serons éternellement reconnaissants envers Angela pour toute sa passion, son travail acharné et son talent. Son héritage est immense et sera toujours une grande partie de l’histoire de la bande. Nous nous sentons très fiers de ce qui a été accompli dans le passé, mais aussi impatients de nouveaux combats et de nouvelles victoires. »

Et Michael Amott et sa bande n’ont pas tardé à arrêter leur choix sur la nouvelle chanteuse du groupe. Un choix qui semble d’ailleurs souligner la persistance du groupe à vouloir évoluer avec une chanteuse plus qu’avec une voix masculine. Alissa White-Gluz devient donc la troisième personne à tenir le micro chez Arch Enemy et pourra exclusivement se concentrer sur ce poste puisque avec The Agonist, c’est fini. Une séparation qui ne se fait pas sans une pointe de déception pour la chanteuse et l’on sentirait même que son désormais ex-groupe l’a poussée dehors, après trois albums et malgré le fait qu’elle envisageait encore un avenir commun : « C’est avec grande tristesse et le cœur lourd que je dois aussi vous annoncer la fin de The Agonist tel que vous les connaissez. J’avais l’intention (et même déjà commencé) d’écrire et d’enregistrer un autre album avec eux cette année, mais les autres membres du groupe en ont décidé autrement. J’aurais vraiment voulu que cela se passe différemment mais la triste décision qui fut prise est hors de mon contrôle. Je ne peux donc que leur souhaiter bonne chance dans tout ce qu’ils entreprendront, maintenant que nos routes se séparent. Je serai toujours fière des trois albums que nous avons créés ensemble depuis 2005 et je voudrais sincèrement remercier tous les fans loyaux et ouverts d’esprit que cette aventure m’a permis de rencontrer durant ces dix dernières années de travail dans la scène metal. » The Agonist qui, eux aussi, ont déjà trouvé sa remplaçante en la personne de Vicky Psarakis, celle-ci ayant déclaré travailler avec son nouveau groupe depuis deux mois déjà.

Néanmoins, nul doute qu’on ne saurait faire d’Arch Enemy un second projet, un à-côté. Angela Gossow, avant tout reconnaissante pour toutes ces années au sein d’Arch Enemy, est aussi ravie de voir ce nouveau et jeune visage prendre la relève : « Je reste fidèle à mes racines heavy metal et me contente de quitter la lumière des projecteurs, pour ainsi dire. Je passe le relais à la super talentueuse Alissa White-Gluz, qui est une amie très chère et une chanteuse merveilleuse. J’ai toujours pensé qu’elle méritait de briller – et c’est aujourd’hui le cas. Tout comme j’ai eu cette chance en 2001. » Elle poursuit : « Cela a été un tour d’enfer ! Nous avons vaincu en toutes circonstances, avancé contre vents et marées ensemble dans les moments les plus excitants et gratifiants de ma vie. Merci à tous d’être là avec moi sur scène, en face de la scène, et en coulisses. Vous avez touché mon cœur, et j’espère que j’ai pu vous en offrir en retour. Je suis reconnaissante pour les merveilleux souvenirs – je vais les chérir à jamais ! »

Du côté de la nouvelle chanteuse, cette décision est, bien sûr, plus qu’une chance. Elle qui s’avoue être une grande fan d’Arch Enemy, dans un message sur sa page Facebook : « Je suis très honorée et heureuse de vous annoncer le début d’un tout nouveau chapitre dans ma vie ainsi que dans ma carrière musicale : j’ai rejoint les rangs d’un de mes groupes favoris, Arch Enemy ! Wages Of Sin d’Arch Enemy a été le premier album metal que j’ai acheté et ce fut le coup de foudre dès la première écoute ! Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit un appel d’un de ses groupes préférés vous demandant de les rejoindre ! Je suis excitée d’avoir l’occasion de travailler avec des musiciens si talentueux et que je considère aussi comme des amis. »

Mais, d’une certaine façon presque logique, ses remerciements vont aussi – spécialement – à Angela Gossow : « J’aimerais également remercier d’une façon spéciale Angela Gossow d’avoir été mon mentor mais aussi mon ange gardien pendant toutes ces années. Je peux honnêtement affirmer que sans son amitié et son soutien je ne serais pas où je suis présentement. » Une proximité qui ne vient sans doute pas que de la musique, car plus que leur chant growlé en commun, Gossow et White-Gluz se retrouvent également dans une même idéologie. La Québécoise étant elle aussi végétalienne et militante contre la maltraitance, l’expérimentation animale et pour la protection des animaux auprès de l’association PETA, c’est ce combat commun qui a aussi pu les rapprocher. Et plus qu’une continuité dans la philosophie de leur chanteuse, Arch Enemy a pu ainsi s’éviter une phase d’auditions qui aurait pu s’ébruiter. Et notons en cela le tour de force autant chez les Suédois que chez The Agonist, sans doute avec la complicité de Century Media (les deux formations partageant le même label), d’avoir su maintenir secret ce mouvement de personnel à une époque où les bruits de couloir se répandent à la vitesse de quelques clics.

Sur un plan plus musical, White-Gluz avoue : « Angela a toujours été une source d’inspiration, une amie d’une valeur inestimable et je suis fière de pouvoir maintenant l’appeler ma partenaire dans cette nouvelle aventure. Je suis humblement touchée et reconnaissante envers elle, Michael, Daniel, Sharlee et Nick de m’avoir non seulement confié le poste de chanteuse d’Arch Enemy mais aussi de me laisser contribuer au processus d’écriture. Je me sens privilégiée de pouvoir encore m’exprimer puisque l’écriture et l’intégrité sont des aspects très importants pour moi. Absolument tout ce qui a trait à cette nouvelle relation m’emballe de joie et je crois fermement que notre musique est représentative de cette chimie créative existant au sein du groupe. » Par conséquent, le doute n’est pas permis : Alissa White-Gluz est déjà un membre à part entière d’Arch Enemy et a, semble-t-il, pris part à la composition de War Eternal, leur nouvel opus à venir le 9 juin prochain chez Century Media Records, le label déclarant lui-même que « cet album présentera leur tout nouveau membre ». Un nouvel élément qui pourrait aussi ajouter de nouvelles couleurs, leur nouvelle recrue étant aussi à l’aise avec le chant clair que les techniques plus extrêmes.

Le fruit de ce nouveau line-up – rappelons qu’Arch Enemy a aussi été rejoint en 2012 par un nouveau guitariste, Nick Cordle, après le départ de Christopher Amott, et que cette prochaine sortie sera son premier apport sur disque à la bande -, les fans pourront prochainement en goûter une portion le 20 mars avec le clip de « War Eternal », puis en concert lors de la prochaine tournée européenne du groupe dès fin mai, qui passera en France à Rennes, Rouen et Strasbourg les 2, 3 et 4 juin. L’occasion de découvrir sur scène cette nouvelle chanteuse au talent certain, juste avant la sortie du nouvel album le 9 juin qui, selon Michael Amott, devrait être « bien plus personnel [au niveau des paroles] et je sens que les chansons ont une plus grande dynamique et plus de profondeur que jamais, elles sont chargées de metal fort et vicieux trempé dans des tonnes de mélodie et d’émotion. Toutes les marques de fabrique d’Arch Enemy sont présentes, simplement plus ‘dans ta face’ et poussées à 11. » Si la curiosité est désormais installée concernant cet opus et le changement qui l’accompagne, l’appréhension, elle, au moins, sera peut-être apaisée avec ces mots.



Laisser un commentaire

  • Bon vous avais vu ? sa fais maintenant 2 an et demi qu’Arch Enemy est en tournée Mondial avec la fabuleuse Alissa , qui n’a pêut être pas surpassé Angela , certe , mais qui à su tailler sa place et en faire une grande entité d’Arch Enemy , pas le même Charisme , beaucoup moins viril , plus féminin , mais aussi plus sombre ! Une forme de Charisme totalement diffèrent !!

    Moi je suis à fond ! je les ai vu 3 fois avec Alissa , et j’ai 3 autres shows prévus avec eux en 2017 🙂

    [Reply]

  • Sombreigne dit :

    Oh merde… Rien de plus à dire.

    Prendre la place d’une telle bête de scène, un charisme hors norme, mission impossible pour la remplaçante, elle va se prendre des parpaings. J’imagine à peine la pression qu’elle va devoir subir.

    [Reply]

  • Arch Enemy sans Angela ne sera plus Arch Enemy pour moi,elle avais une telle puissance sur scéne que je vois pas sa remplaçante arriver a la faire oublier,même en y mettant toute sa volonté……..

    [Reply]

  • Dans the agonist elle alternait subtilement chant clair et growling ce qui sera plus difficile dans Arch Enemy. Dommage, j’èspere que Vicky Psarakis assurera la relève.

    [Reply]

  • Ca été un choc mais la transition a l’air d’avoir été préparée. Hâte de les voir à Rouen.

    [Reply]

  • ça peut donner un truc sympa y plus qu’a attendre e prochain album ^^

    [Reply]

  • Bah merde alors!

    [Reply]

  • Game-system dit :

    Une nouvelle aussi choquante qu’inattendue!! Bon courage pour la suite Angela!

    [Reply]

  • Personnellement j’espère qu’elle nous épargnera son chant clair que je trouve insupportable.

    [Reply]

    boulette

    D’accord avec toi Lykan!!

  • Le choc tout de même. Et l’appréhension malgré tout ! Mais faut bien laisser une chance à ce nouveau Arch Enemy. Ca a été une agréable surprise la dernière fois alors…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3