ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Arkhon Infaustus : Entretien avec DK. Deviant


ARKHON INFAUSTUS est un groupe français de Metal extrême naviguant à la frontière du Black et du Death.

Son leader Dk. Deviant s’est laissé prendre au jeu de l’interview et ses réponses ont été à l’image de sa musique : violentes.

Radio Metal : Vous êtes un groupe à part dans la scène Metal française puisque vous avez votre propre identité et votre propre style. Cela vous place dans la même cour que MAYHEM ou AKERCOCKE. Des groupes barrés, inclassables voire incomparables. Es-tu d’accord avec cette analyse ?

Dk. DEVIANT : Il y a les deux. Beaucoup pensent que nous sommes inclassables et d’autres s’amusent à nous classer. Nous pratiquons un mélange de Black Death car c’est ce qui nous plait. C’est la musique la plus adaptée pour nous exprimer. Il n’y a pas de recherche d’un style, après le coté inclassable je ne sais pas, pour certains on est trop Black pour d’autres trop Death… c’est peut-être une force et dans tous les cas il n’est pas question que l’on change !

Pour votre dernier album, Orthodoxyn, vous avez eu des problèmes avec votre producteur, comme pour le précédent opus. Avez-vous de la malchance dans ce domaine ou êtes-vous particulièrement exigeant avec le son ?

Les deux : nous voulions un son particulier et nous n’avons pas fait de concessions. Mais il y’ a aussi une grosse part de malchance. Nous avons toujours eu de la malchance que ce soit en tournée ou en studio. Les mois passaient, on essayait encore et encore mais la personne qui s’occupait du son ne réussissait pas à retranscrire nos idées. Et ce malgré son très bon boulot sur notre disque précédent. Après nous avons trouvé la bonne personne qui a réalisé ce que nous voulions donc finalement il n’y a pas que de la malchance pour nous…

Revenons à l’album, si tu le veux bien, quels sont les groupes que vous appréciez et qui peuvent se ressentir dans Orthodoxyn ?

Je ne veux pas faire de comparaison parce que ce n’est pas mon truc ! Il n’y a pas un groupe ou une chose qui nous a influencé sur l’album. Eventuellement d’autres formes d’art, mais un groupe comme ARKHON INFAUSTUS ne peut pas se permettre de pomper quelque chose. Il y a bien sûr des gens qui vont faire des comparaisons…Tu sais on nous accusait d’avoir plagié le dernier CELTIC FROST mais notre album était composé avant que le disque de CELTIC FROST soit sorti !!! Les gens se font plaisir à nous casser mais si ARKHON INFAUSTUS était plus gros il ne le ferait pas… Personnellement, j’écoute beaucoup de choses : du Black, du Death, des groupes non-metal comme le post-core. Donc cela a pu jouer dans la composition de l’album.

Qu’est-ce que vous recherchiez, quel était votre but ou vos motivations pour créer cet album ?

Aller au delà de nous même. Réussir quelque chose d’abouti à 100% et ne rien vouloir laisser passer. Il était hors de question que l’on enregistre un album en 20-25 jours pour finalement se dire « bon bah on a pas pu finir mais on l’aime comme ça, ça va… ». Le but était de réaliser quelque chose qui nous corresponde à 100%. L’album n’aurait pas pu être autrement.

Justement, qu’est-ce que l’identité d’ARKHON INFAUSTUS précisément ?

Nous n’avons pas vraiment un son Black et je crois que nous ne sommes pas comparable à un groupe comme DARKTHRONE. Ou même à la vague Black Metal plus récente avec un son qui est plus gros. En fait je considère ARKHON INFAUSTUS comme un groupe de Death Old-School.

Votre musique est très malsaine, elle provoque chez l’auditeur un sentiment de malaise, est-ce le but recherché ?

Le but recherché était de mettre en musique ce qu’il y avait au fond de nous… Il n’y a pas de recherche particulière envers l’auditeur.

Tu as déclaré que le satanisme occupait une place importante dans vos vies (à différents niveaux pour chacun des membres) comment cela se traduit dans l’album et dans ta vie ?

Dans la vie de tous les jours cela se ressent dans ta façon de penser, dans tes réactions…bref dans tout ! Pour nous Satan est partout et nous entoure, il est dans chacun de nous-même et ARKHON INFAUSTUS est juste quelque chose qui cherche à montrer où est Satan. Nous souhaitons juste faire comprendre ça aux gens : le mal est partout…et ARKHON INFAUSTUS est une façon d’ouvrir les yeux.

Tu disais que vous vous vouliez vraiment faire l’album qui vous représentait et votre batteur Altar ZK6 est lyonnais et joue dans le groupe Crystalium… Comment vous êtes vous organisés pour les répétitions nécessaires à la composition de cet album ?

Les membres d’ARKHON INFAUSTUS sont disponibles pour le groupe en temps et en heures. Il n’y a pas de concession possible. La composition ne se fait pas forcément à quatre puisque je compose une grosse partie de la musique avec notre second guitariste. On se retrouve ensuite en répète et là la mise en place se fait avec le batteur et ça peut prendre plusieurs mois. Notre batteur vient et habite alors à Paris… Il ne vient pas dans la capitale seulement quelques jours pour enregistrer ses parties de batterie mais pour participer vraiment à l’élaboration des morceaux. Notre but est de mettre en place des morceaux naturels et non préfabriqués.

Tu as fait récemment une interview dans Hard’n’Heavy avec d’autres groupes français (NDLR : ETHS, GOJIRA, ZUUL FX, CARNIVAL IN COAL et BLACK BOMB A) et tu donnais des réponses sensées, loin des déclarations tapageuses ou sulfureuses qu’on pouvait attendre de toi mais on t’a rapidement senti détaché…

Oui complètement… j’étais là un peu par hasard. En fait comme le représentant de la scène extrême française car ARKHON INFAUSTUS était en studio. D’ailleurs tous ces groupes, tout au long de l’interview, donnent des réponses qui ne sont absolument pas les miennes ! Ils parlent tout de suite d’argent et pour eux la musique ce n’est pas que de la reconnaissance, c’est du pognon qui doit circuler ! Il n’y a plus d’âme dans ce qu’ils font. Nous dans ARKHON INFAUSTUS il y a toute la haine et la rage qui nous anime alors qu’eux, même si leur musique est brutale, il y a un coté réfléchi, business. Je ne suis absolument pas en osmose avec ces gens là, beaucoup de gens se sont posés la question du pourquoi de ma présence et moi aussi je me le suis demandé…

Est-ce que parfois dans les différentes interviews on te pousse à justement avoir ce rôle de « méchant » ?

Parfois les journalistes me posent des questions poussées pour me faire parler et nous avons parfois l’impression de passer pour des bêtes de foires… Bref pour les débiles qui sont là pour jouer les méchants. Mais je n’ai pas l’impression en interview de trop être pris pour un con…

Mais tu avoueras que, par exemple, Altar ZK6 a joué sur l’album d’AD HOMINEM. Un groupe clairement orienté NS (National Socialiste). Et ce genre de choses peut vous amener un public attiré par ce côté sulfureux…

Pour AD HOMINEM c’était une session. Altar ZK6 ne fait pas parti du groupe et le gars d’AD HOMINEM avait besoin d’un batteur pour son album et lui a proposé de participer en échange d’un cachet. Il a accepté mais il n’a jamais fait parti à aucun moment d’AD HOMINEM ! Ce sont des gens qui font de la musique et qui se connaissent malgré des différences d’opinion…il ne faut pas tout mélanger. Il était là en tant que batteur de session. Depuis il s’est embrouillé avec le gars…Un gars qui justement en tant que ‘’bon nazi’’ parle d’honneur etc. Il critique les races notamment les juifs qu’il va traiter de voleurs alors que, lui-même, arnaque les gens qu’il prend dans son groupe pour faire un album ! Moi ces personnes ce n’est pas du tout ce à quoi je veux être assimilé. Je n’ai aucun respect pour ce genre de personnage.

Site Internet Arkhon Infaustus : www.arkhon-infaustus.com



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Sons Of Apollo @ Lyon
    Slider
  • 1/3