ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

Assumer



Assumer est bien la chose la plus difficile dans la vie. Avec le temps, au fil de mon expérience radio métallique, j’ai compris que je n’avais pas le choix. Il faut donc tout assumer. Pas moyen de se défiler.

Il faut :

– Assumer ce que nous avons fait. A savoir créer une boîte en partant de 0. Avec notre passion, notre envie intacte et notre désir d’apprendre. Assumer notre rôle de pionnier dans notre domaine. En effet, je connais peu de sites ayant fait un travail comme le nôtre en aussi peu de temps.

– Assumer ce que nous sommes. Une bande de potes. Des amis jeunes, donc inexpérimentés, qui apprennent tout petit à petit. A 20 ans on ne peut pas avoir l’expérience de personnes de 40 piges mais nous avons pour nous une foi inébranlable. Il faut donc assumer ce côté révolutionnaire.
Mon côté révolutionnaire.

– Assumer aussi et surtout ce que nous voulons devenir. Une référence. La référence ultime en matière de musique extrêmes sur Internet et bien plus encore dans le futur. Notre ambition est monstrueuse, elle est aussi forte que nos actes. Le média c’est nous. La décision c’est nous.
On aurait dû diffuser en intégralité le concert de CNK ce soir à 20H. Un concert enregistré à Lyon, au Transbordeur, le 31 mai dernier.

Cet enregistrement est diffusable mais les membres du groupe ont pris la décision de ne pas le valider, jugeant le son pas assez performant. Ce qui est leur droit et ce que je respecte complètement. Pourtant en ayant pris le son directement sur la table de mixage, on ne pouvait pas l’améliorer à 100%. Dans le public, beaucoup de personnes présentes s’étaient d’ailleurs plaintes du son pendant le show…

Mais tout cela c’est du détail. Nous on s’entend très bien avec les membres de CNK. On a d’ailleurs fait une très bonne interview dans nos studios et ces mecs sont très cools.

Sur l’enregistrement j’avais leur accord. Et lorsqu’ils m’ont demandé de leur soumettre l’enregistrement avant la diffusion j’ai dit oui. Et leur refus m’embête bien. Car je pense que CNK se prive d’une bonne promo et que, pour vous, c’est toujours sympa d’écouter une performance live en intégralité.

Pour la diffusion du concert d’Infectious Grooves, il y a déjà eu ce type de soucis. Ca fait donc 2 fois sur 2.
Je n’ai pas besoin que les événements se répètent à l’envi pendant 107 ans. Ces 2 expériences me montrent qu’il faut prendre une décision. Donc la voici.

Je pense que les artistes ont un désir de perfection légitime par rapport à leur création. Cependant ce désir peut s’avérer excessif et ne doit pas interférer sur notre travail à nous.

Lorsque nous prenons le son d’un concert, nous ne le diffuserons jamais si nous constatons que le son est une vraie catastrophe. Quand bien même, c’est nous qui choisirons de le faire ou pas.

Donc lorsqu’un artiste me demandera si il peut écouter l’enregistrement avant la diffusion je lui dirai non. Non car je ne veux plus connaître cette situation du retournement de situation de dernière minute. Non car le média c’est nous et qu’il faut assumer.

Assumer ce que nous avons fait, assumer ce que nous sommes et assumer ce que nous voulons faire.

Si il y a au préalable un accord sur une captation entre le groupe et nous-mêmes, la décision de la diffusion c’est Radio Metal qui la prendra. Nous avons une manière de fonctionner. Nous avons notre manière personnelle de fonctionner, de prendre des décisions.

Qu’un artiste souhaite écouter notre son, ça me paraît normal sur le principe. Qu’un interviewé souhaite relire une interview, ça me paraît normal sur le principe.
Mais après c’est une question de confiance et c’est à nous d’expliquer comment on procède sur ces sujets importants.
A l’avenir, pour les futurs enregistrements de concerts, nous prendrons la décision seuls.

Ca se passera comme ça et pas autrement.

Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3