ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Avant-Première   

Avant-première Necronomicon : un nouveau chapitre


Necronomicon, un nom évocateur pour qui aime sentir quelques gouttes de sueur froide couler le long de sa colonne vertébrale. Car qui, parmi les aficionados de littérature d’angoisse, n’a jamais au moins entendu parler de cette création de H.P. Lovecraft ? Mais un nom encore assez peu connu dans la scène black/death actuelle d’un groupe pourtant actif depuis une vingtaine d’années (première démo en 1992, premier EP en 1996, premier album en 1999). D’origine québécoise, probablement resté trop longtemps coincé en Amérique du Nord pour se faire plus largement entendre, il a enfin eu l’opportunité d’une tournée européenne en 2012, prenant la route avec Absu, pour se faire connaître du Vieux Continent, en partant de Norvège, pays qui n’a rien à apprendre de leur style, à l’Inferno Festival, où le public a reconnu une « énergie norvégienne » aux Montréalais.

Et justement, en plus du blackened death à la Behemoth, c’est vers le black symphonique d’un Dimmu Borgir, période Puritanical, que les souvenirs auditifs se dirigent en écoutant la nouvelle offrande de Necronomicon. Sans aller jusqu’à hisser Rise Of The Elder Ones, ce quatrième opus, à la hauteur de l’un des chefs-d’oeuvre du groupe d’Oslo, il faut peut-être y voir, comme Dimmu, l’album qui va les propulser – Puritanical ayant mis les Norvégiens là où ils sont aujourd’hui. Notamment avec l’aide de Season Of Mist, chez qui sortira cet album le 7 juin prochain, avec qui Rob The Witch (chant, guitare) et ses compères ont signé en 2012 après leur aventure Napalm Records.

A vous de juger et de donner cette chance à ces cousins d’outre-Atlantique avec cette écoute en avant-première de l’album en intégralité que nous vous offrons en partenariat avec le label.

Un album très « québécois », puisqu’en plus d’avoir été enregistré au studio Emery Street de Montréal, il a été mixé par Jean-François Dagenais, guitariste de Kataklysm, qui a aussi offert un solo sur le titre « The Living God ». A noter aussi que, malgré toutes les références lovecraftiennes sur la pochette, la seule littérature ayant servi d’inspiration sur ce disque n’est pas du papa de Cthulhu mais de celui de Conan car le morceau « The Valley Of The Lost Souls » est basé sur des écrits de Robert E. Howard. Ainsi vous savez quoi lire en écoutant ça.

Necronomicon sur Facebook : www.facebook.com/NecronomiconMetal
Season Of Mist sur Facebook : www.facebook.com/seasonofmistofficial
Pour pré-commander l’album : l’e-shop de Season Of Mist



Laisser un commentaire

  • 1/3
    base
    kprod