ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Behemoth : c’est reparti comme avant


Eh oui, Behemoth reprend la route là où le groupe l’avait laissée il y a un peu moins d’un an quand son chanteur Adam « Nergal » Darski a annoncé qu’il souffrait d’une leucémie. Ce dernier étant maintenant guéri, les Polonais doivent préparer leur retour sur les planches en octobre et ils ont donc repris la direction du studio de répétition (ci-contre une photo de Nergal lors d’une de ces séances) et où ils commenceraient déjà à aligner quelques notes pour de nouvelles compos.

C’est donc bien reparti comme avant : répét’, compos, concerts… et tribunal. Puisque le frontman de la bande n’est plus coincé à l’hosto il a pu retourner se défendre devant la cours face à l’accusation d’offense religieuse déposée par un citoyen polonais mais aussi par un parti politique, le Prawo i Sprawiedliwosc, après qu’une Bible ait été déchirée lors d’un concert de Behemoth par son leader lui-même.

Au cours de son témoignage lors de l’audience d’hier, ce dernier a affirmé : « les seules personnes qui se sont senties offensées n’étaient pas au concert et ne comprennent pas le contexte [dans lequel l’acte a été commis]. Chaque billet comportait la mention qu’aucun enregistrement n’était autorisé à l’intérieur de la salle de concert et, donc, tout enregistrement vidéo de l’incident est illégal. […] Il n’y avait aucune intention d’offenser qui que ce soit. Déchirer la Bible était une métaphore artistique. Je suis un homme libre vivant, je l’espère, dans un pays libre. Que je ne reconnaisse pas publiquement les principes soulignés dans la Bible ou les Dix Commandements ne signifie pas que je suis un être humain indécent et nuisible. »

C’est donc le parti de la liberté artistique que défend Adam Darski fasse à des accusateurs qui, si on se fie à l’analyse du théologien polonais Krzysztof Kowalik lors de son interview en avril 2010, chercherait avant tout, dans sa chasse au sataniste, à obtenir le soutien d’une Église catholique forte dans le pays dans un but principalement politique.

Nergal au tribunal de Gdynia le 29 juin (source : rozrywka.dziennik.pl)



Laisser un commentaire

  • que du positif, il sait se défendre le bougre, on aime ça!

    [Reply]

  • Filmé ou pas, Nergal est très con d’avoir fait ça. Le fait de brûler des livres a une forte histoire.
    En plus, faire ça en Pologne…

    [Reply]

    micka

    je ne suis pas du tout d’accord avec toi

  • Content que Nergal aille mieux et vivement une date en France !

    J’aime beaucoup les propos de celui ci pour se défendre. On sent qu’il sait de quoi il parle mais surtout qu’il est sincère. « Déchirer la bible était une métaphore artistique » J’aime vraiment sa mentalité !

    [Reply]

  • Le Poney Qui tousse dit :

    Il a l’air de savoir se défendre le bougre!

    [Reply]

  • jeffrey lebowski dit :

    ils sont quand même dans ‘eul’brun comme on dit chez moi….les polonais rigolent pas avec la religion……nan en fait ils rigolent pas tout court.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • vendredi, 20 septembre 2019 à 17:18
    ETHS : les détails du DVD The Ultimate Show
    vendredi, 20 septembre 2019 à 14:23
    Klone : embarquement immédiat
    jeudi, 19 septembre 2019 à 19:04
    Alice Cooper : un méchant qui vous veut du bien
    jeudi, 19 septembre 2019 à 16:48
    Steel Panther – Heavy Metal Rules
    vendredi, 13 septembre 2019 à 16:46
    Korn – The Nothing
    1/3