ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Behemoth : Entretien avec Nergal


Behemoth est l’un des fers de lance de la scène Black/Death polonaise. C’est d’ailleurs avec un The Apostasy massif et impressionnant que le groupe nous revient cette année.

C’est donc pour défendre cette nouvelle offrande que Nergal, le charismatique chanteur de Behemoth, a accordé un court entretien à Radio Metal avant le No Mercy Festival. Un mini festival qui réunissait notamment Napalm Death et Moonspell.

Radio Metal : Que pensez-vous du No Mercy Festival ? C’est sympa pour vous de jouer avec Napalm Death ou encore Moonspell !

Nergal : Tout se passe très bien jusqu’ici ! Nous n’avions pas repris la route depuis près de 7 mois et ce fut assez dur au début de connaître la routine des tournées. J’imagine que certains d’entre nous ont eu du mal à vraiment rentrer dedans. Mais ce n’est qu’une question de temps, la plupart des concerts se sont très bien passés. En fait, on pourrait considérer cette tournée comme un tour de chauffe avant que l’on ne commence à promouvoir notre nouvel album, The Apostasy. Mais ça se passe vraiment bien. L’affiche du festival est assez variée, avec beaucoup de groupes inscrits dessus. C’est quelque chose de nouveau pour nous. Tu sais nous n’avons jamais vraiment fait ce genre de tournées auparavant donc c’est bien cool !

Peux-tu nous décrire votre nouvel album, The Apostasy ?

C’est vraiment difficile de le juger ! Je peux dire que c’est l’album le plus impressionnant que nous ayons fait jusqu’ici. Mais je vais quand même attendre de voir ce que les gens en pensent. En fait je ne peux plus attendre que les fans l’écoutent pour qu’ils puissent le juger ! C’est album est si varié, il se passe tellement de choses dedans… Il est vraiment complexe, rempli de nombreux éléments. C’est un album plein de vie…

Mais si l’album est prêt, pourquoi attendre pour le sortir ?

C’est simplement que ça prend du temps ! C’et une question de processus promotionnel. On pourrait presser le cd dans deux semaines mais on veut vraiment le préparer proprement…

Vos albums sont basés sur des thèmes satanistes inspirés par des auteurs comme Lovecraft. Pour toi quelle est la vraie définition du satanisme ?

La liberté. C’est un moyen d’expression. La libération, ne pas être limité. C’est un symbole. Toi en tant qu’être humain, tu peux décider par toi-même. Voilà ce qu’est le Satanisme pour moi. Et ça a toujours été comme ça.

Et que penses-tu des gens qui peuvent mal interpréter ce genre de théories ?

Tuer fait partie de la nature humaine. Je n’essaie pas d’excuser qui que ce soit. Tout le monde devrait être responsable de ce qu’il fait. Je ne peux pas prendre la responsabilité de gens qui tuent sans raison. En fait je peux comprendre les raisons qui poussent les gens à s’entretuer. Mais je n’essaie pas de juger cela car je ne suis pas en position de pouvoir le faire. Je ne peux pas dire que je ne tuerai jamais quelqu’un. Tu vois, si une personne essaie de défendre sa famille et si le seul moyen pour le faire est de devoir tuer, je le ferai. Je suis sûr de cela. Je sais que ce je dis n’est pas vraiment politiquement correct mais c’est ce que je pense !

Inferno et toi êtes les deux membres clés du groupe, mais Inferno participe t-il à la composition des albums ?

Non, mais il y a participé par le passé. On ressemble d’ailleurs plus à une équipe qu’auparavant. Nous participons tous à l’écriture des chansons. Je m’occupe des paroles mais nous les arrangeons ensemble. Donc nous avons tous notre rôle dans le processus de création. C’est important.

Beaucoup disent qu’Inferno est le meilleur batteur de Black/Death. Tu es d’accord ?!

Oui bien sûr ! (rires)

A quand une tournée en tête d’affiche ?

On pense faire ça en Septembre ou Octobre 2007. On devrait faire une tournée en Europe. Je ne veux rien révéler pour le moment, car nous travaillons encore dessus, mais ça devrait arriver prochainement. Nous reviendrons en France car nous adorons la France. Ce sont les meilleurs concerts que nous ayons jamais faits.

Dernière question : en tant que Polonais, quel regard portes-tu sur la scène Metal de ton pays ?

La scène polonaise est vraiment énorme tu sais ! Il y a trop de groupes à mentionner, c’est incroyable. Pour des raisons que j’ignore, ces groupes ne sont pas assez reconnus au niveau mondial. Donc j’espère que ça changera un jour mais sache que nous avons des groupes de grande qualité !

Traduction : Clément

Site Internet Behemoth : www.behemoth.pl



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3