ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Ben Barbaud évoque l’annulation « très probable » du Hellfest 2020 dans une interview à Ouest France


Dans une interview accordée à Ouest France, Ben Barbaud déclare que l’annulation « très probable » de l’édition 2020 du Hellfest dépendra des prochaines annonces gouvernementales concernant la prolongation éventuelle du confinement et de l’interdiction des rassemblements. Au-delà de la date du 15 avril 2020, le Hellfest évalue comme matériellement impossible le montage du festival en temps et en heure pour les dates prévues, du 19 au 21 juin.

Dans cet entretien, Ben Barbaud revient sur les pertes financières, déjà estimées à 2 millions d’euros, dans le cas où le festival ne pourrait pas se tenir cet été comme cela semble se profiler. Le directeur du Hellfest précise qu’en cas d’annulation, le Hellfest 2020 serait reporté d’un an proposant ainsi aux festivaliers qui ont leur billet 2020 de le conserver pour 2021 afin de « miser sur la fidélité du public ».



Laisser un commentaire

  • C’est NUL,c’est l’apocalypse et c’est le HELLfest !! Satan se tire une balle dans le pied,ahaha, aller comprendre?

    [Reply]

  • Hélas le monde artistique va se prendre une bonne gifle , il faut sortir de ce merdier avant les loisirs et partir en vacances.

    [Reply]

  • La poisse n’empêche, l’année où Faith No More programme une de ses rares tournées et la première fois où Mercyful Fate se reforme depuis des dizaines d’années. Tant pis c’est comme ça.

    [Reply]

    Asp Explorer

    Sans compter Babymetal.

  • Mr Claude dit :

    Les gens du Hellfest sont responsables et savent ce qu’ils font.

    Comme nous tous, ils sont pendus à des décisions gouvernementales, dépendantes des fluctuations du march…heu, du virus.

    Toutes ces péripéties vont peut-être faire perdre un an au Hellfest, son public et aussi pas mal de scolaires, étudiants, professionnels, anciens…

    On est tous dans le même bateau, alors zoukons moussaillons,
    musique!

    [Reply]

    Asp Explorer

    Faut être honnête, ça fait un moment qu’on en a fait un deuil, du HF 2020. Et même si la manifestation pouvait légalement avoir lieu, vu le nombre de groupes qui annullent leurs tournées d’été, ça rime à quoi de boire du muscadet devant des tentes vides ?

    Mr Claude F. Gump

    Et bien tu soutiens l’économie locale du vignoble.
    Je trouverai ça très positif, car le Corona, ça me rappelle que ce serait bien d’être moins dépendants des autres puissances, plus résilient, avoir la capacité de se réinventer, de continuer à exister. D’en avoir rien à foutre, et être capable de rester debout.
    C’est très punk, très rock, très Fury/Hellfest spirit ma foi.

    Et p’is y’a qu’à pas être un gros bourrin.
    Ca rime à quoi d’acheter sa place tel un épileptique sur sa souris le jour J de la mise en vente, sans savoir quel spectacle tu vas acheter?
    Je reste toujours prudent sur une affiche, sur les conditions qui entourent une date.
    Alors ok, je n’y vais plus depuis 2016.
    J’ai raté des trucs énormes, mais j’ai aussi vécu d’autres supers trucs dans de plus petits festoch’ tout aussi qualitatifs.
    A chaque fois je me tâtais, mais d’abord j’attend toujours l’affiche pour me décider, et ensuite la météo compte beaucoup dans la réussite d’un évènement (j’étais à Clisson en 2007, déçu de l’annulation de Korn) et comme on peut le voir en ce moment, des trucs auxquels on ne s’attend pas.
    J’ai vu Slipknot se faire bombarder au FuryFest 2004. Personne ne s’y attendaient.
    Mais les mecs ont la rage et la motiv’, Korn a rejoué au Hellfest, Slipknot s’est même invité avec son fest’ l’année dernière…

    La vie est comme une boite de chocolats…

    Dypso

    « Ca rime à quoi d’acheter sa place tel un épileptique sur sa souris le jour J de la mise en vente, sans savoir quel spectacle tu vas acheter?
    Je reste toujours prudent sur une affiche, sur les conditions qui entourent une date.
    Alors ok, je n’y vais plus depuis 2016. »

    –> ça rime à aller voir énormément de groupes que tu n’as pas pu aller voir cette année car ils ne tournaient pas, ou ne passaient pas dans ta petite ville, de voir des groupes impossible à voir autrement. Si t’es difficile, passe ton chemin, si tu sais que tu en aura pour ton compte à coup sur, alors fonces. Le fest c’est pas que les concerts aussi, tous les à cotés, l’ambiance. J’ai fais aussi des petits fest à 250 personnes par j sur 2j, désolé, mais l’affiche, j’y connaissais rien, mais on fait des découvertes, l’ambiance était folle. Qualitativement, souvenirs identique à mon premier hellfest. Mais c’est pas là que je vais voir les vrais groupes que je voulais voir.
    Au bout d’un moment, le HF c’est 6 scènes, 3 qui jouent en même temps, y’a largement de quoi avoir des clashs partout, alors quand l’affiche est plus légère, ça fait moins de clash, autant de concerts ou presque, peut-être plus de découverte, ou bien des pauses en plus pour prendre son temps.

    Va falloir comprendre un jour les gens qui achètent sans connaitre l’affiche et arrêter de se demander pourquoi ils font ça. J’ai un amis qui lui ça le ferait bien chier d’acheter à aveugle, car lui est beaucoup plus difficile à satisfaire en terme d’affiche, on est pas tous pareil c’est tout. (Connaitre l’affiche reste toujours mieux je suis d’accord).
    Je comprends pas pourquoi j’ai à te dire ça puisque tu le sais même probablement mieux que moi …

    Il reste que j’approuve tout le reste de ton propos.

    Mr Claude F. Gump

    Dypso: je partage totalement ton argumentaire.

    Je considère qu’ici est un espace de débat, je sais ce que je dis, mais ce n’est pas pour ça que ça a plus de valeur que ton message.
    C’est juste que je relate mon expérience, car personne ne la connait mieux que moi.
    J’aime la partager.

    Ton point de vue est très intéressant. Il est tout aussi valable tu sais.

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3