ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food    Interview   

Biff Byford : un Saxon un peu Normand


Biff Byford. 61 ans au compteur et toujours sur la route. 160 concert avec Saxon en 2011 (allez savoir combien au total depuis leur formation dans les années 70) et toujours cette voix légendaire, reconnaissable entre mille.

Ce qui m’intéresse toujours lorsque je rencontre des artistes de sa génération, c’est de savoir comment ils appréhendent la vie en tournée. Dormir dans le bus ? « C’est un cauchemar à mon âge! » me déclare Biff en aparté. Je découvre aussi à chacune de mes entrevues une sensibilité différente lorsqu’on parle de cuisine : « La nourriture française me manque » me dit-il. De même, chacun a son truc pour tenir le rythme. « Le repos. C’est le secret pour se sentir bien ». Mais je perçois toujours la même tendresse de leur part vis-à-vis de la jeune génération, même lorsque Biff assène tout sourire, en parlant d’alcool : « Les jeunes sont stupides! ».

Vous pouvez regarder ci-dessous cette interview (vidéo sous-titrée) ou la lire juste après.

Gilles Lartigot : Comment réussis-tu à gérer les périodes de repos et la nourriture saine ?

Biff Byford (chant) : J’essaie de dormir et de me reposer le plus souvent : c’est le secret pour se sentir bien. J’essaie de manger le moins possible de la mauvaise nourriture, ce qui est difficile en Amérique. En tournée, ce n’est pas évident, c’est sûr.

Est-il plus facile de manger de la nourriture saine en France ou en Europe ?

Oui, c’est plus facile en Europe. Tu peux manger de la très bonne nourriture en France.

Combien d’années as-tu vécu en France ?

Huit ans. En Normandie. Entre Vire et le Mont Saint-Michel.

Je sais que tu aimes la France, n’est-ce pas ?

Oui, c’est un beau pays.

Tu as un plat préféré ?

Mon plat préféré, c’est la nourriture thaï, mais j’aime aussi la cuisine l’indienne. Quand je vivais en France, mon plat préféré était les moules marinières.

Cuisines-tu ?

Parfois. Généralement, je n’ai pas le temps de le faire, c’est donc ma femme qui s’en occupe. Mais… la nourriture française me manque car nous avions l’habitude d’aller dans de très bons restaurants locaux qui étaient fantastiques. […] Il est difficile de garder ton énergie et ta motivation lorsque tu fais autant de concerts. Par exemple, on a fait 160 shows cette année. Sans beaucoup de jours de repos. On aime jouer pour tous nos fans autour du monde. Nous avons une fan-base énorme et nous avons promis cette année d’aller là où nous n’avions pas joué depuis longtemps : c’est pour cela que nous voulions venir au Canada.

Tu sais, le cancer est la maladie du siècle. Si tu manges de la nourriture saine, cela peut te protéger. C’est très important.

J’aime manger du poisson deux fois par semaine, mais nous n’en avons pas assez en tournée. C’est difficile de trouver du poisson et on finit toujours avec une pizza ou un truc comme ça. Quand tu puises dans ton adrénaline, tu ne manges pas tant que ça, en fait. C’est surprenant, n’est-ce pas ? Tu bois beaucoup d’eau mais tu ne l’élimines pas, tu fais donc de la rétention. C’est difficile, oui.

C’est très important de boire de l’eau.

Oui, mais c’est aussi important de s’en débarrasser ! (rires)

Bois-tu de l’alcool ? Du vin, par exemple ?

Oui, nous buvons du vin rouge, mais pas énormément : peut-être deux verres par jour, sauf lorsque nous avons une soirée. Je bois seulement du vin, pas de bière ou d’alcools forts.

C’est pareil pour tout le groupe ?

Non.

Peut-être parce qu’ils sont plus jeunes ?

Oui. Plus jeunes et plus stupides ! (rires)

Traduction : Jean Martinez – Traduction(s) Net

Site internet officiel de Saxon : www.saxon747.com



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3