ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Blotted Science : le chaînon manquant entre Bambi et Peter Jackson


Le « King Kong » de Peter Jackson est très certainement l’un des meilleurs films d’aventure de ces dernières années. Le fait que Jack Black y apparaisse joue-t-il un rôle dans cette appréciation ? Pas forcément ; c’est tout de même – et surtout – un film du réalisateur de Brain Dead (ouais, du Seigneur des Anneaux aussi) avec un gorille géant qui, à un moment donné, arrache la mâchoire d’un Tyrannosaure Rex ! Conséquence de cela : quand un groupe – appelons-le Blotted Science puisque c’est son nom – adapte sa musique à ce qui se passe à l’écran dans la scène de la crevasse aux insectes géants, la moindre des choses, c’est de s’y intéresser.


Alors, du coup, Blotted Science, qu’est-ce que c’est ? Pas grand chose : le groupe vient de sortir un nouvel EP intitulé The Animation Of Entomology, dont ce « Cretaceous Chasm » est extrait, et faisant suite à son premier album de 2007, The Machinations Of Dementia.

Mais si ce qu’il vous faut, ce sont des noms, pas de souci : ce groupe n’est rien moins que l’union du bassiste Alex Webster de Cannibal Corpse et du batteur d’Obscura Hannes Grossmann (oui, rien que ça) réunis pour jouer un death (très) technique autour du guitariste Ron Jarzombek, aussi connu des mélomanes que vous êtes comme membre du groupe thrash technique WatchTower dont les fans attendent quand même le nouvel album depuis vingt ans (Chinese Democracy, c’est de la gnognotte à côté).


Le groupe se décrit comme « un croisement entre Cannibal Corpse, Spastic Ink et un cartoon de Bugs Bunny ». Alors, il y a bien deux de ces éléments qui nous sont relativement familiers. Il y en a même un qui attise particulièrement notre curiosité : le seul mélange Cannibal Corpse/Bugs Bunny donne déjà envie de bouffer du lapin. Mais qu’est-ce que c’est que ce Spastic Ink ? On connaît bien Damage Inc. mais ce nom-là ne vous parle probablement pas et n’a en fait rien à voir avec Metallica. Sachez que c’est un de ces autres projets de Ron Jarzombek où on retrouve encore ce petit jeu consistant à caler de la musique bien technique sur de la vidéo.

Et cela nous permet ainsi de comprendre encore mieux le rapport avec les lapins de dessin-animé car voici le résultat quand, en partant d’insectes géants filmés par le réalisateur du meilleur film gore que la Nouvelle-Zélande ait jamais produit (en attendant la finale de la Coupe du Monde de rugby entre les All Blacks et la France ce week-end), on en arrive à Bambi avec cette vidéo pour le titre « Wild Hare » extrait de l’album Ink Complete de 1997 de Spastic Ink. Avouez que vous n’auriez pas pu continuer à vivre sans avoir vu ça…



Laisser un commentaire

  • Mais pourquoi donc la vidéo est en miroir?

    [Reply]

  • « I kick ass for the Lord ! »

    Pas mal du tout blotted Science, mais j’ai une préférence pour Spastik Ink.

    [Reply]

    Slasher

    J’ai mis du temps à me rappeler d’où venait cette phrase. Punaise, quelle bombe ce braindead!

  • En hommage au gore et à l’humour néo-zélandais, Black Sheep: http://www.youtube.com/watch?v=C2ybXfW_JVA

    [Reply]

    Eks

    Euh sinon les vidéos sont très agréables à regarder, je ne les avais jamais vu, bien que je connaisse Blotted Science, The Machinations Of Dementia étant même un album à recommander =)

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3