ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Bon Jovi, le récidiviste


L’hiver dernier, on apprenait que Jon Bon Jovi, pour sa tournée mondiale Because We Can, avait fait le choix de ne pas dévaliser le portefeuille de ses fans en cassant considérablement le prix de ses places de concerts. Des prix descendus jusqu’à une quinzaine d’euros, soit moitié moins cher que certains billets pour des groupes à la notoriété moitié moindre. Cependant, cette politique n’est pas adoptée sur toutes les gammes de places et sur chaque date de la tournée avec notamment des billets aux alentours des 150 euros pour la seule date proche des frontières françaises, c’est-à-dire en Suisse. Pourtant, quel que soit le prix des billets, une tournée de Bon Jovi reste plus que rentable. Comme le rapporte le site d’information généralistes 20 Minutes, la tournée de Bon Jovi en 2010 s’est avérée plus que rentable, plafonnant à une hauteur de 200 millions de dollars, passant ainsi devant les tournées de U2 ou de Lady Gaga.

Et c’est via ce même article de 20 Minutes que l’on apprend la récidive du combo, qui, pour permettre à ses fans espagnols souffrant fortement de la crise (avec une Espagne dont le taux de chômage est supérieur à 25%, où un jeune Espagnol sur deux se retrouve sans travail) a de nouveau bradé ses places de concerts. Comptez moins de 40 euros pour un concert de Bon Jovi. Enfin, il fallait compter…

Car ce n’est pas une surprise d’apprendre que ce concert au Estadio Vicente Calderón de Madrid (pour les amateurs de foot, il s’agit là du stade de l’Atletico Madrid) le 27 juin prochain est d’ores et déjà complet. Bon Jovi ayant décidé de jouer gratuitement à Madrid en renonçant à sa commission, cela a donc naturellement fait chuter le coût des billets, oscillant donc entre 18 et 39 euros, pour les plus chères, au lieu des 70 euros habituels sur cette tournée mondiale qui repartira dès le 6 juin prochain de Copenhague (71,10 € pour la date de Stuttgart en Allemagne, par exemple). Un tarif, même faible, qui reste toutefois essentiel pour la couverture logistique de ce concert afin de payer la location du stade et de rémunérer, entre autres, les divers employés travaillant sur ce concert.

Jon Bon Jovi explique son geste au quotidien espagnol El Mundo ainsi : « Lorsqu’on a organisé la tournée de promotion de notre dernier disque, What About Now, nous avons fait une étude et nous avons vu qu’en raison de la situation économique, l’Espagne n’entrait pas dans le programme. […] Néanmoins, nous ne voulions pas abandonner les fans d’un pays que j’adore et qui m’a si bien traité depuis trente ans ». « Le rock a toujours été pour le peuple, et ça veut dire pour tous », a également souligné le service de presse du chanteur. Une nouvelle preuve que Jon Bon Jovi, déjà très actif sur le volet caritatif, est un homme de cœur.

A côté de ça, si le groupe ne semble toujours pas destiné à venir jouer en Hexagone, il sera de passage chez nos amis québécois au Centre Bell de Montréal (avec des billets débutant à 28,75$) le 8 novembre et en Suisse, à Berne, le 30 juin. Par contre, de ce côté du Lac Léman, il ne faut toujours pas s’attendre à obtenir un billet pour moins de 70 euros…



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3