ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Brainstorm contre la torture télévangéliste


En France, allumer la télévision conduira quasi inévitablement le téléspectateur à tomber nez à nez sur l’une des nombreuses absurdités qui forment le paysage télévisuel actuel : téléréalité, téléachat, pseudo-sujets de société dans des programmes de racolages sur les familles hantées par le monstre d’un ado incontrôlable ou des commerces en déroute gérés par des incapables. Mais n’est-ce pas là l’un de ses buts, au téléspectateur, lui qui est avide de décompression intellectuelle, éminemment favorisée par le petit écran ? Quelle diablesse de télé, toujours là pour vous tenter !

Cependant il faut relativiser et surement s’estimer heureux. Car outre-Atlantique, dans cette Amérique puritaine et profondément religieuse où tous les discours prolifèrent (surtout quand ils sont religieux, ou se voulant comme tel), allumer le petit écran peut vous conduire à devoir vous coltiner, en plus des mêmes types de programmes que dans nos contrées, ces colporteurs de foi, arnaqueurs de première catégorie et qui pire que de venir sonner à votre porte entre midi et deux (quand ils sont à peu près sûrs de vous trouver chez vous), viennent vous faire les yeux doux à travers la lucarne posée au milieu du salon au moment où vous vous montrez le plus vulnérable : les télévangélistes. Ceux-la même qui rappellent que l’amour du Seigneur et ses bonnes grâces ont un prix, et qui ne manquent pas de vous servir ça, à la télé, façon télé-shopping des potes de Jésus. Après tout, Dieu c’est aussi une marque. Du shampoing labellisé « Grand Patron » qui vous lave de vos péchés, au GPS vous menant au Paradis et aux Bibles qui contiennent la vérité, tout s’achète et tout se vend, surtout quand le Père fondateur est derrière tout ce beau monde. Et ce sont ces marchands d’opium du peuple du XXIe siècle que les Allemands de Brainstorm ont décidé de tacler via leur tout nouveau clip d’un tout nouveau titre, « Firesoul », extrait de l’album du même nom à venir le 4 avril prochain.

Le synopsis : un de ces télévangélistes fait son beau discours devant la caméra quand survient en lui une crise de foi. Ni une, ni deux, ses coreligionnaires l’alpaguent, le ceinturent, l’assomment et l’emmènent dans un endroit sombre à l’écart où il sera remis dans le droit chemin à coups d’électrocution, noyade et strangulation. Un véritable chemin de croix pour retrouver le « salut ». Façon pour Brainstorm de dire qu’il faut probablement avoir été torturé physiquement et psychologiquement pour avoir l’esprit lavé de tout remord de prendre autant ses semblables pour de candides bêtes à tondre. A la manière d’Alex DeLarge (Orange Mécannique), Andy B. Franck – chanteur du combo, jouant ici le rôle du mec qui en prend plein le museau – se retrouve donc confronté à sa propre image, transpirant à peine le sur-jeu quand il vend vérité et salut au prix fort, enchaîné et forcé de subir cette épreuve entre deux séances de gégène par ses tortionnaires sadiques mais se croyant sans doute bienveillants… Dire qu’il en bave serait un euphémisme.

On sent un groupe particulièrement remonté face à cette propagande, aux ambitions tant idéologiques que financières (la seconde surplombant peut-être même la première). Le guitariste Torsten Ihlenfeld affirme d’ailleurs quant à cette vidéo : « Avec le clip de « Firesoul » nous avons mis le doigt dans la plaie de l’hypocrisie fondée, hélas, sur le troupeau ô combien croyant en la Bible. […] Nous avons choisi consciemment les émissions TV [de type] « Louez le Seigneur et alimentez ma poche » comme toile de fond » car pour le groupe les plus pauvres et les plus crédules, face à la plus mauvaise charogne, peuvent aisément se faire piéger. C’est donc un clip et un titre engagé que propose Brainstorm (Remue-méninge, en français) afin d’attiser le feu de la révolte face à ces usurpateurs et autres dérives du monde moderne.

Ainsi, pour le conseil du jour (et pour finir sur une note plus légère) : n’ouvrez jamais votre porte au premier venu, on ne sait jamais sur qui l’on va tomber !



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3