ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Brian May (Queen) « ne voulait plus vivre » après la mort de Freddie Mercury


Depuis le début du mois, Queen est particulièrement sous le feu des projecteurs. En effet, le 5 septembre aurait dû célébrer le 65eme anniversaire de Freddie Mercury, décédé le 24 novembre 1991. A cette occasion, Queen avait d’ailleurs pour la première fois donner son feu vert à YouTube pour que ce dernier diffuse en streaming pendant 48 heures le fameux ‘Live At Wembley Stadium’ des 11 et 12 juillet 1986.

Une annonce qui permettait également de mettre an avant la nouvelle édition du ‘Live At Wembley’, comprenant deux DVD et deux DVD/CD, qui sortait justement le même jour. Une nouvelle version qui s’est d’ailleurs classée à la deuxième place des charts de DVD anglais lors de sa première semaine de sortie ce qui a très probablement donné le sourire à Brian May. Le guitariste ayant récemment révélé avoir été complètement traumatisé par le mort de Freddie Mercury au point d’envisager le suicide.

Dans un entretien accordé à The Daily Mail, le célèbre guitariste de Queen a en effet évoqué la grave dépression qu’il a connu après la mort du chanteur à la voix exceptionnelle. Un événement tragique qui, à la même période, avait malheureusement trouvé en écho la mort du propre père de Brian May. Francis Zégut a traduit via son blog certains extraits des éléments rapportés par le Daily Mail :

« J’étais malade, blessé et en mille morceaux. J’ai traversé une sérieuse dépression, j’étais submergé par un sentiment d’abandon. Être toujours en tournée laisse la famille et les amis au second plan. On ne pense qu’à une chose : le groupe. Quand tout cela s’arrête, on est en miettes. Le groupe était fini donc on se sent abandonné. Ce groupe était ma famille. Nous avons perdu Freddie et mon père est mort au même moment. Je ne voulais plus vivre, je me suis complètement perdu. »

Et à propos des derniers jours du chanteur, Brian May confesse également au Daily Mail :

« Il a dit que la prochaine génération vaincrait le SIDA et le plus triste dans tout ça, c’est qu’à quelques mois près il aurait survécu, lorsque la trithérapie est apparue. Il était très faible, et il a stoppé les médicaments, à part les antidouleurs. Freddie adorait la vie. Il la vivait pleinement. »

L’immense appétit pour la vie de Freddie Mercury restera en tout cas à la hauteur de l’héritage indélébile que le chanteur aura laissé à la musique rock.



Laisser un commentaire

  • Freddy était un showman avant tout. il n’a jamais été exceptionnel vocalement sur scène, il a toujours préférer mettre la mise en scène et l’échange avec le public en avant plutôt que de se concentrer sur sa prestation vocale. et ça c’est génial!!!!
    qu’est-ce que c’est chiant d’aller mater un groupe jouer ses parties à la perfections le nez collé sur son instrument pour pas se planter!…
    ce sont des artistes comme ça qui font la qualité d’un concert

    [Reply]

  • *années

    (zut, faire des fautes quand on corrige celles des autres, c’est pas top…)

    [Reply]

  • Je serais bien née quelques année plus tôt rien que pour les voir en concert!

    un petite faute : « Queen avait d’ailleurs pour la première fois donné » et non « donner »

    [Reply]

  • Frddy n’est pas très en voix sur ce live, à mon avis, je ne sais pas ce que vous en pensez.

    [Reply]

  • Queen rcoks! Legend never die!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • samedi, 19 septembre 2020 à 20:12
    Dooweet est au service des artistes
    samedi, 19 septembre 2020 à 12:04
    The Ocean : voyage en terre d’expérimentation
    jeudi, 17 septembre 2020 à 16:39
    Behemoth : dieu du live stream
    mercredi, 16 septembre 2020 à 18:32
    Amaranthe – Manifest
    mardi, 15 septembre 2020 à 14:21
    Ihsahn prend le large
    vendredi, 11 septembre 2020 à 19:29
    Forgotten Tomb : le misanthrope
    1/3