ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

Bruce Springsteen reprend AC/DC : le Boss est Bon


On a rarement autant parlé de Bruce Springsteen (directement et non par petites références) dans ces pages – et probablement dans bien d’autres médias hard rock et metal en général – que depuis que Tom Morello fait partie de son E-Street Band. Évidemment, voir le guitariste de Rage Against The Machine faire résonner à nouveau sa six-cordes électrique, même pour autrui, en attendant d’entendre ce qu’il pourra bientôt faire pour lui-même, amène – peut-être pour la première fois – les regards et les oreilles de bien des headbangueurs à se tourner vers l’œuvre d’une des icônes du rock américain.

Mais ce que le Boss a fait la semaine dernière en Australie vaut bien l’attention de tous les amateurs de rock dur, secouant leur crinière (réelle ou rêvée) et moulinant des bras comme le guitar-hero que chacun aimerait être.

Samedi 8 février, Bruce Springsteen, en pleine tournée de l’autre côté du globe, enquillait sa troisième date successive à Perth en Australie, à la Perth Arena, face à une foule de quinze mille fans des antipodes mais aussi compatriotes d’une autre icône du rock : Bon Scott, originaire de Fremantle (le port de Perth). Par conséquent, avant de quitter ce public qui l’a attendu pendant des décennies (il s’agissait des premiers concerts de l’artiste dans cette ville) et surtout avant un concert de plus de trois heures où il égrène ses compositions issues de près de quarante années de carrière, offrant parfois certaines chansons à la demande (les « sign requests »), il peut bien se permettre une petite reprise pour lancer le spectacle : un « Highway To Hell » d’AC/DC, avec solo joué par les quatre guitaristes présents sur scène : Tom Morello, toujours présent, Nils Lofgren, Springsteen lui-même et Steve Van Zandt. Une belle démonstration de la meilleure manière de se mettre les kangourous dans la poche… ou n’importe quel public. Et une façon tout à fait recevable de rendre un hommage un peu en avance à Bon Scott, disparu le 19 février 1980.

Et pour une fois, on ne va pas se plaindre ou se moquer qu’une personne du public ait considéré comme une bonne idée de dégainer son portable pour filmer ce moment. Qu’importe la qualité de cette vidéo, au final, le résultat a une sacrée gueule.

Des photos de ce concert sur le site de Bruce Springsteen.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Def Leppard @ Hellfest
    Slider
  • 1/3