ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Burzum : à la recherche du temps perdu…


Un communiqué de la part de Varg Vikernes est tombé hier, annonçant, entre autres, la sortie d’un nouvel album de Burzum. Varg en profite également pour casser du sucre sur le dos des black metalleux qu’il ne porte visiblement pas dans son c?ur, comme apparemment beaucoup d’autres « catégories » de personnes d’ailleurs…

Voici un extrait :

« Les ‘black metalleux‘ vont probablement continuer à se saouler, se droguer, et dans d’autres pratiques continuer à agir comme le Negro typique (sic) ; ils vont probablement continuer à se faire des tatouages tribaux, s’habiller, marcher, parler, avoir l’air et agir comme des homosexuels, etc. Certains ‘black metalleux’, leurs fans et collègues vont probablement même continuer à prétendre – et même croire – qu’ils ont quelque chose en commun avec Burzum. Mais laissez-moi vous en assurer : il n’en est rien ! Je joue ce que je décrirais comme une sorte de musique metal, d’accord. Eux aussi, certes, mais les similarités s’arrêtent ici. »

Je ne m’étendrai pas sur les propos racistes et homophobes, qui sont – ai-je besoin de le mentionner – à condamner. Mais on ne peut pas dire que son séjour de longue durée en prison ait attendri sa manière de penser. D’une certaine façon, c’est peut être aussi le genre de réflexion, ironiquement, que la communauté black metal dont il parle attend de sa part.

Ne le niez pas, combien êtes-vous à avoir été fascinés par les passages sur les déviances et autres actes morbides dépeints dans « Les Seigneurs Du Chaos », fameux bouquin retraçant l’épopée black metallique norvégienne du début des années 90 ? Et que dire de cette pochette, devenue culte dans le milieu black metal actuel, de « Dawn Of The Black Hearts », bootleg de Mayhem qui n’est autre qu’une photo du corps explosé de Dead suicidé ?

Le black metal est aujourd’hui plus populaire pour son folklore et son histoire que pour sa musique. C’est même devenu une mode que certains suivent parce que c’est « trve » (traduction black metal de « cool »). Finalement, peut-être a-t-il raison de vous traiter de la sorte ? Peut-être méritez vous d’être traités de la sorte ? Peut-être aimez-vous tout simplement être traités de la sorte ?

Le Grand-Guignol du black metal n’est pas près de s’arrêter. Et pour cause, Varg, en ce qui le concerne, a près de seize années à rattraper : comprenez-le !

Quoi qu’il en soit, voilà qui pourrait relancer un peu d’action dans cette accalmie que connaît le black metal scandinave depuis le suicide de Nödtveidt. N’était-ce pas Gaahl, Mr Gorgoroth, God Seed et Wardruna, qui avait affiché son soutien dévot pour Varg chez nos confrères polonais d’Holocaust Magazine (*) ?

A cet égard, n’oublions pas la clé de l’affaire : Gaahl a fait son « coming out ». Autrement dit, c’est un déserteur du chemin des dames… bon, c’est un homo, quoi ! Nous sommes donc tous, voyeurs que nous sommes, aux aguets en espérant voir commencer une rixe entre ces deux sympathisants hitlériens (**). Le black metal nordique : pour ou contre Mykonos ?!

Ah, et accessoirement, le nouvel album de Burzum s’intitule Den Hvite Guden (Le Dieu Blanc, no comment).

Note : merci à Fucktoy pour sa croustillante contribution à cette bafouille.

* Il est possible de consulter l’article en question : page 1 & page 2.

** En ce qui concerne Gaahl, il aurait justifié cette position en 2008 dans Rock Hard magazine, en disant qu’il ne s’agissait pas réellement d’une tendance politique mais qu’au début des années 90 il fallait faire parti d’un gang pour ne pas se faire botter le cul.



Laisser un commentaire

  • You should read better what He wrote in his page !!! You just tell lies about Him, don’t you ?
    Just stop criticizing him and stop mocking at him ><
    Medias alwayz tell tales ,that's not really new

    [Reply]

  • WhoDoYouThinkIAm dit :

    Oui, il est nécessaire de rappeler que les propos racistes, homophobes sont condamnables même si celui qui les dit joue un rôle médiatique. Tout comme l’appel à la haine de l’autre, etc. (Je ne suis pas non plus pour la surenchère actuelle qiu légifère à tout bout de champ contre les insultes homophobes, antisémites,…)

    Quant à la fascination morbique évoquée, elle existe dans l’homme bien avant le black métal. Je ne vois pas bien où tu veux en venir.

    Par ailleurs, le terme grand guignol ne me semble pas approprié : ne banalisons pas les meurtres, incendies d’églises, actes répréhensibles et condamnables en tous points.
    L’habillage folklo musical ne doit pas faire oublier tout cela. Il n’y a rien de fun là-dedans, ni de rock ni de rien du tout. C’est vraiment de la merde en barre ! Et évitons l’alibi « artistes qui s’expriment » et tout le tralala.

    Qu’avez-vous pensé du meutre de Dimebag ? Rien de fun, n’est-ce pas ?

    [Reply]

  • Ahhh les fameux les communiqués de Varg!!

    Alors meme les « true » black metalleux ne sont pas assez « true », donc il faudrait créer un nouveau genre qui serait encore plus « true » que « true ».

    Genre, « absolute black metal » ou « legitimate black metal » ou « for real black metal » ou simplement « Varg black metal ».

    Ou finalement « Varg’s truely absolute legitimately for real black metal » ???
    Hmmm…

    😀

    [Reply]

  • Ch’te… oué ouAIS!

    [Reply]

  • En fait c’était une blague…:)

    [Reply]

  • @Amaury : nan désolé mon choux tu te trompe sur ce coup…

    [Reply]

  • Amaury / RM dit :

    @goernil : pas du tout, le Dieu Blanc est (comme je l’ai rappelé d’une manière que tout le monde qualifiera de perspicace en direct hier soir dans Anarchy-x) une référence à la famille Blanc…

    Parfois il ne faut pas aller chercher bien loin les ami(e)s.

    🙂

    @serangeli : Crusty arrête de te faire passer pour un autre stp.

    [Reply]

  • Un remarque: « Le dieu blanc » dont il est question est Baldr (équivalent à Apollon, Belenus, Belus, Bragi, Byelobog, Jarilo). L’album devrait décrire l’histoire de ce dieu, donc pas en rapport avec ses idées politiques. D’ailleurs aucun album de Burzum, n’est politique ni n’exprime ses opinions de merde.

    [Reply]

  • King Asator dit :

    Et oui, le vieux Varg a toujours été extrême dans ce qu’il dit et ça date pas d’aujourd’hui…

    Par contre le milieu « people » du black, je m’en fiche royalement, tout ce qui m’intéresse dans le black c’est la musique, l’ambiance et tous ce qui fait le « charme » du black.

    Pour finir, une chose à ne pas oublier, c’est que Varg a toujours joué un rôle devant les médias. Ce que je veux dire c’est que, dès que les médias disaient, par exemple, qu’il est raciste, Varg jouait ce rôle de raciste, en se rasant le crâne, en choisissant un symbole nazi pour la couverture du Vargsmal…Allez savoir si maintenant il continue toujours de jouer se rôle.

    N’empêche que je suis quand même pressé que cette album sorte ^^

    [Reply]

  • trop cool sa dechire a donf tros spayse

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    Non mon cher Crusty, je ne néglige pas le black metal. Sinon je n’écrirais rien dessus tout simplement.

    Et loin de moi l’idée de généraliser car je sais que nombre de personnes qui écoutent du black metal se passeraient bien de cet aspect « people ». Mais c’est un fait que c’est aussi ce qui a contribué à faire la popularité du genre (enfin, je dis ça en prenant des pincettes). C’est aussi ce que beaucoup (black métalleux ou pas) attendent du genre.

    [Reply]

  • Varg Vikernes… LOL

    Bref!

    Ne négligerais-tu pas ce style musical Spaceman? Les personnes qui apprécient le black metal ont tous un lien affectif avec la vague « people » de la scène extrême norvégienne, c’est sûr! … 🙂
    Mais c’est vrai que c’est tellement palpitant de faire réagir les foules.

    La chose chose véritable c’est qu’on appréciera qu’il est vite facile de mettre tout le monde dans le même panier, à l’image de cette bonne vieille farce qu’est Vikernes.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3