ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Bye bye Rock One ?


C’est avec une certaine lassitude que nous vous faisons part de l’information suivante. Il y a quelques mois nous nous interrogions sur l’avenir du mensuel Rock One qui avait décidé de retirer son sampler du magazine. Un signe de problèmes financiers qui, aujourd’hui, prend tout son sens puisque le mensuel vient de suspendre sa diffusion. Une triste nouvelle pour le monde des médias rock/metal français, et plus globalement musicaux, puisque Rock Sound, Rap Mag et World Sound, trois médias appartenant à l’éditeur Buzzer Press, cessent également de paraître.

En effet, selon le site Société.com, Buzzer Press est placé en liquidation judiciaire depuis le 30 août ce qui a pour conséquence la suspension des titres. La rédaction du magazine Rock One a d’ailleurs publié l’information de la suspension du magazine sur son Facebook. Un post qui a été supprimé depuis, probablement à cause du fait que beaucoup d’abonnés du magazine s’étaient interrogés dans le week-end quant au devenir de leur abonnement. Et ce dans les commentaires de la nouvelle suivante postée sur le réseau social.

« Chers lecteurs, de gros problèmes financiers nous obligent à suspendre la diffusion de ROCK ONE pour le moment. Nous sommes actuellement à la recherche d’un nouvel éditeur. Nous vous tiendrons bien entendu informés de la suite des évènements, et vous remercions du fond du cœur pour votre soutien. Keep on rocking ! L’équipe de ROCK ONE ».

Des propos également partagés par Pierre Veillet, le directeur des rédactions.

La situation de beaucoup de nos confrères de la presse écrite ne nous fait pas rire du tout. Certains titres s’en sortent mieux que d’autres mais le fait que Rock One, l’un des plus gros vendeurs du secteur inscrit à l’OJD (l’Office de Justification de la Diffusion) – un signe de professionnalisme et de transparence – rencontre de tels soucis est révélateur d’un climat global ultra-difficile pour le monde de la presse spécialisée et des médias écrits en règle générale. En effet, pour analyser la situation des médias, nul besoin de se focaliser sur la presse musicale car il suffit simplement de regarder ce qui se passe autour de soi !

Quand France Soir envisage, selon le Figaro Economie du 28 août dernier, la procédure de sauvegarde car « le quotidien perd 2 millions d’euros par mois », avec un financement assuré par le milliardaire Alexander Pugachev lui-même en compte courant « pour payer les factures », on ne peut que constater la situation difficile dans tous les domaines de la presse. Et ce n’est pas le premier semestre difficile des quotidiens américains USA Today ou Washington Post qui, à titre d’exemples, nous contredira…

Nous souhaitons évidemment bon courage à l’équipe de Rock One et à celle des quatre magazines. Des magazines qui, s’ils souhaitent sortir de ces difficultés économiques, devront obligatoirement parvenir à se renouveler en termes éditoriaux (pour proposer un contenu encore plus intéressant) et économiques (pour faire plus d’argent).

Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas ?

Car si travailler dans les médias musicaux était chose aisée alors les Hard Force, Hard & Heavy, Rock One et tous les autres grands disparus du metal/rock seraient toujours là. Par ailleurs, comme chacun sait, la gratuité et la rapidité du web dans le partage de l’information ont forcément porté un coup au contenu des magazines qui repose avant tout sur les interviews.

Malgré tout, on vous le dit et on le répète à longueur de journée, c’est aussi vous qui faites que les projets se développent (ou pas) en faisant confiance aux médias que vous appréciez et en apportant votre contribution, à un moment donné, avec un acte d’achat.

Ainsi, si vous étiez de moins en moins nombreux à le faire concernant Rock One, peut-être que c’est aussi et surtout parce que vous ne vous retrouviez plus dans les choix éditoriaux ou dans la philosophie du magazine.



Laisser un commentaire

  • je crains malheureusement qu’avec le net la tendance se poursuive
    c’est tellement facile de trouver du contenu sur le net (de plus ou moins bonne qualité) que l’achat d’un magasine ne se justifie plus vraiment

    seuls les amoureux du matériel physique (comme le sont certains d’entre nous qui s’accrochent aux vinyles pour la beauté de l’objet) peuvent encore trouver un réel intérêt à acheter un magasine papier

    [Reply]

    je viens de me rendre compte que j’ai écris « magazine » deux fois avec un S… lapidez-moi!

    Natsume

    C’est vrai, le support papier conserve un charme inégalé (bon j’avoue ça c’est complètement en perte de vitesse 🙁 ) que le « surf » ne remplacera jamais. Je reste une accro, si je peux dire, du support physique (CD, livres etc…) et c’est pour ça que tous les mois j’achète religieusement mon Rock Hard, pour le plaisir de l’odeur du papier, les photos et les petits plus qu’on a pas forcément sur un web média si bon soit-il.
    Pour l’anecdote, au lieu de recycler le mag après lecture, je le refile à mon coiffeur histoire de relever un peu le niveau lecture tristement représenté par Voici, Closer, Paris Match et autre pipolerie de bas étage !!! Ce mois ci il a eu droit à Studio ciné live, Psychologie magasine et RH !! Je le soigne non ? LOL

  • du moment que ROCK HARD et METALLIAN ne disparaissent pas c’est l’essentiel

    [Reply]

    mardal

    surtout METALLIAN

  • C’est dommage…

    Sinon c’est cool sur la photo il y a deux de mes groupe préféré : Avenged Sevenfol et The GazettE !

    Comment ça on s’en fou et mon commentaire est déplacé ?

    [Reply]

    tom

    on s’en fous et ton commentaire est déplacé :p
    Les boules!!ce mag étais un des meilleurs!!!!!!!!!!!

  • Arrow
    Arrow
    Def Leppard @ Hellfest
    Slider
  • 1/3