ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

Ca fait mal au schtroumpf…


Chevelus de tout poil qui nous lisez, vous allez pouvoir vous la mordre comme les cinéphiles et les bédévores (que vous êtes peut-être aussi) ; et plus encore si vous êtes, en outre, restés de grands gamins (ce qui ne nous étonnerait pas vu votre engouement devant une vidéo de Corey Taylor chantant Bob l’Eponge)…

Les Schtroumpfs adaptés dernièrement au cinéma en a certainement heurté plus d’un. Et c’est normal : voir ces charmantes têtes bleues, compagnons de notre enfance, passées à la machine à images de synthèse et faisant passer le Grand Schtroumpf du statut de sage créature féerique à un nain de jardin en plâtre animé perdu dans New York, il y avait de quoi hurler au sacrilège. On leur a fait quitter leurs maisons-champignon et leur forêt pour Central Park et un appartement à Manhattan. Il faut avoir moins de sept ans pour ne pas s’en plaindre ! Et pour ne rien arranger, ils ont impliqué là-dedans Neil Patrick Harris, alias Barney « Awesome » Stinson de l’excellente série How I Met Your Mother.

C’était déjà trop et, malheureusement, ça ne s’arrête pas là : il a fallu qu’AC/DC se retrouve impliqué là-dedans. Et comme le dit si poétiquement Francis Zégut sur son blog grâce à qui nous avons découvert cette vidéo des « Schtroumpfs se la jouent Expendables » : « Iron Man passe encore, mais là, ça me la peint en bleu ! »



Laisser un commentaire

  • j’ai regardé alvin et les chipmunks…alors je suis pret pour les schtroumpfs^^

    [Reply]

  • schoutrpfement rock n roll !

    [Reply]

  • King Asator dit :

    mais il est terrible ce film, je suis allé le voir à sa sortie et c’était mais magnifique quoi

    [Reply]

  • M3T4LH34DD dit :

    Les schtroumpfs sont ultra-modernes en plus ! Ils volent sur un A.R. Drone !

    Moi je m’en fous un peu de ce genre de trucs, je suis pas fan, mais si il y a des gens qui aiment, c’est l’important…

    [Reply]

  • Ce film à l’air culte.

    J’irai !

    [Reply]

  • … (et en plus ils sont mal fait)

    [Reply]

  • Il est où le problème ?

    Moi je trouve ça cool. Le film avait besoin pour ce passage d’une musique rebelle, pour qu’apparemment les Schtroumpf préparent leur coup. Bref, mis à part les éternels anticapitalistes qui verraient qu’ACDC a encore fait exprès de s’immiscer dans un film pour se faire du blé, moi je trouve ça très bien, au contraire, que le film ait fait appel à eux pour donner un coup de Rock’n’roll au Schtroumpfs.

    Back in Black, d’ailleurs, y a un jeu de mot sur les couleurs. Sachant que le Schtroumpf noir est le schtroumpf evil, on sait que dans la BD, quand on parle de shtroumpf noir ça veut dire être vraiment un bad guy.

    Donc, en gros, cette chanson passe complètement. Et je suis content qu’ACDC ait accepté de figurer sur la playlist de ce film.

    [Reply]

  • En 48h, trois nouveaux mots clés sur RM : « Henry Dès », « Bob l’éponge », « Schtroumpf ».
    D’ici peu, tous les marmots atterriront direct sur RM grâce au référencement Google, elle n’est pas belle la vie ? 🙂

    [Reply]

    Bob l’Eponge était déjà sur RM grâce à Slash : http://www.radiometal.com/article/slash-leponge,24283
    😉

    Sacripan

    Il ne manque plus que Martine…

  • Ou comment passer d’iconoclaste à gonadoclaste…

    Encore un film qui gâchera des talents.

    Sinon, c’est moi ou ils ont mis un Shtroumpf Irlandais?!

    [Reply]

    Saff'

    Ecossais, Morgor, Ecossais, ça fait tooooute la différence !

    Oui, je suis allée voir ce film. Volontairement. Parce que Neil Patrick Harris, quoi !

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • samedi, 19 septembre 2020 à 20:12
    Dooweet est au service des artistes
    samedi, 19 septembre 2020 à 12:04
    The Ocean : voyage en terre d’expérimentation
    jeudi, 17 septembre 2020 à 16:39
    Behemoth : dieu du live stream
    mercredi, 16 septembre 2020 à 18:32
    Amaranthe – Manifest
    mardi, 15 septembre 2020 à 14:21
    Ihsahn prend le large
    vendredi, 11 septembre 2020 à 19:29
    Forgotten Tomb : le misanthrope
    1/3