ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Carcass – Surgical Steel


Il y a dix-sept ans, Carcass offrait certainement l’œuvre la plus orientée heavy de sa carrière avec Swansong. Depuis, le combo s’est tenu éloigné des studios avant de revenir, en 2013, avec son Surgical Steel. Père fondateur du grind puis référence du death metal anglais, Carcass ne pouvait revenir dans la cours des grands sans attirer les regards. Et éviter toutes comparaisons semblaient impossible. Or Surgical Steel est une véritable synthèse de ce qu’est Carcass, au moins de Necroticism – Descanting the Insalubrious (1991) à Heartwork (1996). Toute démarche de comparaison en devient donc normale, presque essentielle pour comprendre cet album. Des plans mélodiques harmonisés typiques des Anglais dès l’intro « 1985 » au bien nommé et imparable « Thrasher’s Abattoir » qui lui fait suite, Carcass pose immédiatement la base de cet opus : la spontanéité. Une spontanéité qui pousse le groupe, autant que l’auditeur, à retrouver facilement ses marques. Il y a quelque chose de rassurant dans cette œuvre, autant dans la forme où Carcass est immédiatement reconnaissable, que dans la production relativement propre.

Dans le fond, Carcass n’a pas perdu de sa précision ni de ses qualités techniques. « Noncompliance To ASTM F899-12 Standard », « Captive Bolt Pistols » sont de véritables pépites alliant mélodie et technicité. Daniel Wilding derrière les fûts est un parfait successeur à Ken Owen. Et que Michael Amott ne soit pas de la partie ne fait que démontrer que son apport à la formation n’a peut-être pas été aussi important qu’on pourrait le croire. Bref, Carcass tient la route. Et quand bien même de nombreux liens peuvent être tissés avec son passé, Surgical Steel se veut être une œuvre singulière dans la discographie du groupe. Comme le prouvent la structure alambiquée de « 316 L Grade Surgical Steel » ou encore l’audacieux « Mount Of Execution » du haut de ses huit minutes qui clôture l’opus. Un final laissant ouvertement prévoir un avenir dans la continuité de ce que Carcass a toujours été voué à faire : grandir pour faire évoluer, sans cesse, un style dont il est l’un des pères.

Lyric-vidéo de « Captive Bolt Pistol » :

Album Surgical Steel, sorti le 13 septembre 2013 chez Nuclear Blast



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3