ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Ce n’est que de l’ambition


« Il faut péter plus haut que son cul. Si on ne faisait que péter au niveau de son cul, on n’accomplirait rien. » – Alexandre Astier

La présente information, certes importante, n’est qu’un prétexte pour réagir sur le concept d’ambition.

Il y a quelques années, lorsque Tuomas Holopainen (Nightwish) évoquait pour la première fois le successeur du déjà très bon Dark Passion Play (2007), il déclarait que sa prochaine œuvre serait la réalisation de son rêve d’enfant. En même temps, avec lui on a l’habitude. D’album en album, Nightwish pousse les murs en termes de moyens. Pas étonnant donc que cet éternel ambitieux soit, à chaque sortie, un peu plus satisfait qu’à la précédente.

Tuomas aime raconter des histoires. « The Poet And The Pendulum », titre fleuve et à rebondissements, était la meilleure illustration de la dimension cinématographique que le claviériste voulait faire prendre au groupe. Au fil des années, le power metal mélodique de Nightwish s’est transformé en musique de film « métallisée » et aux influences variées (avec une préférence pour Hans Zimmer néanmoins). Une bande originale à laquelle il ne manquait… que le film !

Ainsi, la prochaine sortie de Nightwish sera double. Le nouvel album Imaginarium, composé de treize titres et à paraître fin 2011/début 2012, servira de base pour un film du même nom et dont le tournage commencera en début d’année prochaine. Imaginarium mettra en scène un écrivain avec une imagination venue « d’un autre monde ». « Il s’agit d’un vieil homme persuadé d’être encore jeune (NDLR : il est donc clair que cette réalisation s’inspire directement de la vie de The Love Machine) et qui voyage dans le passé durant ses rêves ». Dans les faits, ce projet a vu le jour il y a deux ans, lorsque Tuomas a présenté l’idée à ses collègues musiciens ainsi qu’à Stobe Harju qui avait déjà réalisé le clip de « The Islander », chanson issue du dernier album en date. Le groupe tiendra une conférence de presse relative à ce projet fin février. Plus d’informations seront donc révélées sur la question.

Un projet qui suscite déjà sur la toile d’étonnantes réactions. J’ai moi-même été complètement estomaqué de voir un « Tuomas Holopainen est un sale prétentieux » en réponse à cette information qui, vous en conviendrez, est plutôt mince et ne laisse pas vraiment transparaître une quelconque marque d’arrogance. Pourquoi Tuomas est-il arrogant ? Parce qu’il a le malheur d’avoir de grands rêves. Il s’agit JUSTE d’ambition. « Ambition »… un autre terme à proscrire du vocabulaire de communication metal sous peine d’être traité de prétentieux et de vendu. D’aucuns se satisferaient même de voir de grands projets s’effondrer, non par jalousie, par haine ou par désaccord de fond mais simplement parce que ces projets sont ambitieux. « Tuomas Holopainen est un sale prétentieux ». Dans ce contexte, cette remarque ne mérite aucune forme de respect. Parce que ce n’est pas une opinion avec laquelle on peut être d’accord ou non. Parce que c’est de la connerie. Comparer arrogance et ambition, au delà de faire un raccourci facile, est un raisonnement meurtrier. Meurtrier pour la création artistique, pour la création d’entreprise, pour le sport… Bref, pour l’idée même de dépassement.

Avec Radio Metal, Doc’, Spaceman, Animal et moi-même avons l’ambition de faire quelque chose de grand. Si un jour le projet se casse la gueule, il n’y aura aucune répercussion sur nos egos respectifs, comme si l’on n’avait pas réussi à baiser le canon de la boîte. Mais cela nous brisera le cœur, à coup sûr, comme si la fille dont on a toujours rêvé nous disait « je suis désolée… ».



Laisser un commentaire

  • Hello !

    Je ne comprends pas non plus comment peut-on en vouloir à Tuomas de vouloir réaliser un film à côté du CD. Si on y réfléchit un temps soit peu, on a toujours le choix de n’écouter que l’album ou simplement passer notre chemin, comme le souligne Margoth.

    Autre chose, si un tel film pouvait sortir dans nos salles de cinéma, en version française notamment, je pense que s’il est réussi, ça apportera un nouveau coup de projecteur sur Nightwish et sur le Metal en général en France! Je sais que je me montre ambitieux, mais je me dis pourquoi pas? De ce fait, j’espère que ce projet aboutira.

    [Reply]

  • Metalo… Tu comptes draguer les filles avec ce billet (très beau d’ailleurs) ? 🙂

    A vrai dire, je pense qu’on ne peut pas réellement vivre si quelques petites choses ne sont pas réunies en soi : la passion, les rêves et une certaine vague d’ambition pour réaliser ces derniers (même si cela peut sembler inimaginable parfois). C’est ce qui nous permet d’avancer tout en étant heureux et satisfait. Ok, il y a des embûches sur le chemin mais la joie de réussir à atteindre son but n’a pas de prix. Et si ça foire, on pourra toujours conserver une certaine fierté d’avoir tenté malgré la déception du moment à chaud. La vie, c’est ça, ni plus ni moins.

    Les gens auront beau râler, prendre cette fichue ambition pour de l’arrogance, au fond, on est tous pareils. Et ce, même si ces râleurs ne s’en aperçoivent pas, ils agissent inconsciemment dans ce sens. Autrement, leur existence équivaudrait à un vide intersidéral affligeant et insoutenable. Alors, oui, certains ont des rêves plus haut perchés que d’autres, j’aurais envie de dire: « Et alors? ». Tout ceci n’est question que d’une différence de tempérament de chacun, de caractère.

    Pour en venir à Nightwish, c’est donc très bien et très beau pour le ‘sieur Tuomas de s’engager dans cette voie sans se soucier des qu’en dira-t-on, de l’image mégalomane et égocentrique que certains pourront interpréter. Après, j’avoue que ce film, je ne le regarderai pas pour la simple et bonne raison qu’avoir des images fixes sur la musique fera perdre une très grosse partie de magie d’un album de Nightwish, à savoir me faire mon propre film dans ma tête selon mes propres interprétations. Chacun voit midi à sa porte. Si le fait d’avoir un film dérange, les vierges effarouchées n’auront qu’à passer à côté et ne se préoccuper que du CD. Si c’est Nightwish qui dérange, passez votre chemin et allez voir ailleurs, chez une maisonnée qui vous conviendra mieux.

    [Reply]

  • Salut,
    je ne lis quasiment jamais ici, je suis venu par l’Astier alléché.
    Remarque 1 : personne ne vous dit que c’est la lutte complète pour lire du blanc sur fond noir à l’ordi? Moi, je suis obligé de copier et lire ailleurs. « Je suis désolée » de vous dire ca.
    Remarque 2 le dernier paragraphe, il m’a fallu se le relire 3 fois pour comprendre le sens réel. Ca sucks.
    Remarque 3 : vive l’ambition ! Après c’est vrai qu’essayer de faire du débat à partir de messages tels que ceux décrits. Mais comme qui dirait « C’est toujours délicat d’essayer de débattre avec des cons ».

    Longue vie à la fille de nos rêves.

    [Reply]

    Remarque 1 -> En effet les internautes se plaignent de plus en plus. Nous allons donc faire en conséquence prochainement. En revanche ne sois pas « désolée »… le fait d’être une femme ne doit déjà pas être simple tous les jours alors nous t’excusons toi et tes copines de facto. 😉

    Remarque 2 -> Oui c’est encore lié à ma dernière phrase de la Remarque 1 ci-dessus. 😉

    Remarque 3 -> Je ne comprends pas ce que tu racontes… ce qui est encore lié à ma dernière phrase de la Remarque 1 ci-dessus. 😉

    Décidément tu nous as fait un 3 sur 3 de haut vol miss…

    Flo

    Si tu as un problème de ce genre, ça peut aussi venir de la résolution de ton ordi. Essaie, quand tu es sur la page, la ccombination [Ctrl][+]. Elle agrandi la police de caracyère (et réduit la résolution d’affichage). Résultat, les lettres sont plus grosses et tu ne te fais pas mal aux yeux.

    [Ctrl][+] pour agrandir
    [Ctrl][-] pour réduire.

    the B

    Ouais.
    Bon.
    sur la remarque 2, quand je dis qu’il a fallut se le relire trois fois, c’est autant pour le jeu de mot que pour noter que la syntaxe est déficiente. Y’a pas mort d’homme, mais c’est un fait.

    Sur la remarque 3, c’est pour dire que en effet c’est difficile d’essayer de débattre avec des opinions toutes faites sans arguments.
    LE reste c’est de la private joke qu’un kaamelott’o phil comme metallo comprendra sans souci.

    Sur la remarque 1 c’était pour reprendre la sentence de metallo. Donc en fait, mon numéro de sécu commence par 1. Et patatras l’argumentaire. Misogynie à part !
    Mais le fond du fond, c’est que j’aime bien le billet, ne nous méprenons pas!

  • « Quel niveau visez-vous ? Bon, très bon, excellent, le meilleur au monde ?. Si vous n’avez pas d’ambition, alors soyez sympa. » Paul ARDEN. Publicitaire.

    [Reply]

    Ouais mais nous on est sympas en plus !!! 😉

    Et terriblement sexy…enfin je parle pour toi Gilles !!!! 😉 😉

  • Waouh joli billet et je pensais pas que tu parlerais de RM sur la fin !

    Pour rebondir sur la dernière phrase tu sais de toute façon que « comme on bosse pour RM » les filles ne sont jamais « désolées » de nous rencontrer. Ce qui, je le crois, est aisément compréhensible.

    Gene « Doc » Simmons.

    [Reply]

  • Waou…pour le coup RM…Tres beau billet! Non seulement si on a un tant soit peu de jugote on ne peut qu’etre d’accord avec vous, surtout si l’on donne soit meme dans une creation quelconque (Art, entreprise, radio (;)) etc)

    Et de plus un air tres poetique sur la fin de se billet. 🙂

    Bref tellement de gens on des reves au niveau de leur pied qu’il sont jaloux de ceux qui ont des reves innimaginables…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3