ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Chat ch’est metal, chat !


Chat et metal, une évidence pour tous depuis longtemps, surtout depuis qu’on a pu voir Niklas Kvarforth, leader bipolaire et autodestructeur du groupe de black metal suédois Shining, faire des papouilles et des gouzi-gouzis à sa Miss Katze en écoutant son dernier album. D’ailleurs, ce média même sur lequel vous vous abimez les yeux en ce moment ne serait pas le même sans ces mignons minets apportant un peu de joie par leur simple présence (et tant pis s’ils méprisent toutes nos tentatives de capter leur attention, leur présence magique suffit) dans cet univers de ténèbres que ce sont ces musiques dures et saturées

Les chats font partie des animaux les plus metal devant la chèvre… et un troisième dont on ne se souvient plus (vous voyez lequel ça peut être ?) et sortir enfin un livre consacré à cette relation, la faire sortir de son simple statut de « truc rigolo sur internet », était indispensable et ce sera chose faite en mai prochain via la maison d’édition new-yorkaise powerHouse Books et Alexandra Crockett, auteure de Metal Cats.

Cette dernière, musicienne et designer en joaillerie, fait partie et est active dans la communauté musicale depuis l’âge de 15 ans et est actuellement doctorante dans la Bay Area – région de la Californie bien connue de tous les fans de metal, et de thrash en particulier. Et si ce livre ne sort que cette année, ce projet est en cours depuis 2010 et l’an dernier une campagne de financement participative via le site IndieGogo avait même été lancée pour sortir cet objet. Intitulé à l’origine Metaldudes + Cats Book, il part du constat qu’il est tellement « intéressant – et mignon – qu’il y ait tous ces gars de la scène metal qui ont des animaux de compagnie et tout particulièrement des chats ». Alexandra Crockett avait alors tenté l’expérience et « contacté autant de mes amis metalleux que possible pour leur demander ce qu’il pensait de ce concept comme projet photo. Réaction : EXCITATION et PLAISIR ! » De plus, à travers Metaldudes + Cats Book, il y a l’idée de « récuser certaines stéréotypes sur la virilité et la culture metal en général. » Et comme le dit désormais la présentation du livre Metal Cats sur le site de l’éditeur : « Le metal n’est pas que ténèbres, univers dérangeant, violent et misanthrope. Metal Cats est la preuve que, bien que la musique est brutale, les gens de cette scène sont des tendres avec leurs animaux, comme vous et moi… »

Ainsi « ces incroyablement mignonnes boules de poils félines ont été photographiées avec leurs propriétaires aimants » et si l’on trouve certains noms de groupes relativement connus dans la liste des musiciens ayant posé pour ce projet (Cattle Decapitation, Ghoul, Exhumed, Morbid Angel, Municipal Waste, Skeletonwitch ou encore Napalm Death), il s’agit aussi à travers ce livre de parler, non pas de « stars » et de leurs chats, mais de mettre en avant, au passage, la scène locale : « L’idée du livre s’est formée autour de l’éloge des musiciens et artistes de la scène metal locale ». Mais il est aussi question, si l’on se posait justement celle de « l’utilité » d’un tel livre, d’amour des animaux et de leur protection, et par conséquent « une part des bénéfices de ce livre, ainsi que d’une série d’expositions sur la côte ouest, iront à un refuge animalier ne pratiquant pas l’euthanasie dans chacune des quatre grandes villes visitées ». Et ce travail souhaite mettre en lumière ces refuges particuliers et « leur importance pour les droits des animaux ».

Ci-dessous la vidéo pleine de chats et de metalleux présentant, fin 2012, le projet Metaldudes + Cats et donc déjà certaines photos qui se trouveront dans le livre Metal Cats:

Cet article est approuvé par Les Chats de Radio Metal.



Laisser un commentaire

  • heu et si on a pas de chat on peux ecouter du metal ou cest pas possible

    [Reply]

  • C’est bien une initiative de femme.

    Depuis internet, je ne supporte plus les chats. Les meufs postent régulièrement des photos sur fb, twitter… à défaut de ne pas avoir d’enfants ou de mecs (si elles en avaient, c’est avec eux qu’elles nous inonderaient de photos ou de leurs enfants avec le chat), elles ont un « compagnon » (la solitude, c’est triste).

    Je suis allergique à toute cette mise en scène (les poses avec le minou (hahaha) et les légendes ridicules qui les accompagnent).

    Tout ce qu’elle fait, c’est de lier ses 2 passions. et j’y vois rien d’extraordinaire. Comme si il n’y avait pas assez de blogs, de page à la c*n sur les chats.

    [Reply]

  • Entièrement d’accord!!

    [Reply]

  • Les chats sont les maîtres du monde. Point.

    [Reply]

    satch

    exact!les chats dominent le monde et emmerdent sylvrock et rififi! 😉
    Et puis les gars soyons sérieux autant les nanas inondent facebook de photos de chats mais c’est bon enfant et ca nuit à personne (et rappelons que facebook et même internet c’est comme la Tv c’est pas obligatoire de s’inscrire et on peut éteindre.)
    Par contre les aigris dans votre genre qui polluent internet, facebook dans leurs critiques stériles et de leur aigreur de vivre leur vie chiante et répétitive ca ca nuit à tous.
    Si la vie vous emmerde, si la vie des autres vous emmerdent n’allez pas sur facebook ou testez le cyanure.
    y en a marre des gens qui critiquent pour le plaisir de critiquer et d’adopter la posture du true rebel qui pense que son point de vue intéresse tout le monde et doit devenir LA vérité et THE way of life. 😉

    Achmel

    Satch je t’aime pour ce commentaire!

    Rififi

    1/ Déjà sylvrock ne partage pas mon avis, mais celui de TofVW.

    2/ En plus de tout mélanger, tu dis n’importe quoi mon pauvre satch.
    Donc si je ne veux pas voir de chats, je n’ai pas à aller sur internet ou sur des sites où je risque d’en voir.

    – je suis libre d’aller où je le souhaite.

    – c’est le propre d’internet. Dès que quelqu’un émet une critique négative, c’est un jaloux, haineux, son avis ne compte pas. Donc vous avez le droit d’aimer les chats, mais les autres n’ont pas le droit de dire qu’ils ne les aiment pas ou qu’ils sont omniprésents sur le net ? Parce que c’est stérile, méchant, pas constructif.
    Je suis admiratif devant tant de démocratie et de liberté d’expression.

    – à la différence des autres, et surtout de toi (je ne vais pas généraliser), ton chat est visiblement le centre de ta vie. Ma vie n’est pas de dégueuler continuellement, j’ai des tas d’autres occupations.

    – Je ne détiens pas LA vérité, mais MA vérité. Je n’impose rien, à l’inverse du « tout chat » sur internet. Il y a les fans de toujours, et ceux qui suivent le mouvement (saloperie de pression sociale, et de solitude, c’est un fait. Mais pour ça, il faut analyser ce type de comportement, ce qui n’est sûrement pas ton domaine)

    – il est vrai qu’avec votre « les chats sont les maîtres du monde » vous n’imposez rien ? C’est sans doute de l’humour. De l’humour de propriétaires de chats…
    Comme Valls qui s’autoproclame comme personne pouvant définir les limites de l’humour, voici satch qui se permet de définir les lignes des critiques stériles selon lui (cf : chacun SA vérité).

    – s’opposer n’est pas une posture de rebelle. Et encore moins sur un sujet aussi pathétique que les chats. Tu dois être quelqu’un de très susceptible. Pas touche aux chats.

    – tu ne dois pas être du genre contrariant. Tu suis le mouvement, un bon mouton. Parce qu’avoir un avis contraire ça pose problème dans notre société.

    – sûrement encore de l’humour de propriétaires de chats, mais je ne suivrais pas ton conseil afin d’essayer du cyanure. Ca va quand même loin pour un avis contraire sur les chats. Enfin bon, tu dois un mec fragile.

    ps : je n’ai pas de compte fb. Je suis un rebelle comme Billy Idol. Tu es le portrait type (du pauv’ type) : fb, les chats, et candy crush sûrement.
    Sur ce, je pense bien à ton mal de vivre.

    MIAOU !!!

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3