ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Corrosion Of Conformity : avec ou sans poivre ?


C’est avec entrain, une véritable bonne humeur et une ferme poignée de main que Reed Mullin, le batteur de Corrosion Of Conformity, nous a accueilli lorsque nous nous sommes rencontrés cette année à l’occasion du Motocultor Festival. L’homme met immédiatement à l’aise, comme si nous nous connaissions de longue date. Lorsque nous lui demandons comment il va, il répond : « Ça va ! Je mange un bout parce qu’on va bientôt monter sur scène. Je suis batteur, donc si je mange trop, je jouerai du doom à chaque fois que je devrai jouer un passage rapide. Et vous, ça va ? » Après avoir acquiescé nous lui demandons ce qu’il compte voir pendant le festival. Il répond sur un ton blagueur : « À vrai dire, les groupes que je suis venu voir ne sont pas encore passés, comme Corrosion Of Conformity par exemple… » Puis enchaîne : « Oh ouais mec, voilà ! Est-ce que tu connais le nom du groupe qui jouait du folk ? » Nous lui répondons qu’il s’agissait de Stille Volk et il enchaîne : « Ouais, c’était assez dingue ! Ils doivent être d’ici, tout le monde connaissait les paroles ! Ils étaient là ‘Ta tada tada OH !’ [rires] »

Corrosion Of Conformity a sorti cette année son album éponyme, le premier en sept ans. « L’album marche très bien » affirme Mullin avant de détailler : « [L’accueil] s’est vraiment bien passé. Comme Pepper ne chantait pas, les gens ne savaient pas à quoi s’attendre, mais les réactions ont été plutôt bonnes, même aux États-Unis. Vous, vous ne nous avez pas connu à l’époque d’Animosity et de nos morceaux punk/hardcore. Aux États-Unis, les gens nous voyaient comme un groupe à la Suicidal [Tendencies], Discharge, Black Flag, ce genre-là. » Il s’agit en effet du premier album de Corrosion Of Conformity qui a été conçu et enregistré en trio depuis Animosity en 1985, ce avec le même line-up composé de Mike Dean, Woody Weatherman et Reed Mullin. « Pepper a laissé tomber » dit Mullin. « J’aime qu’on soit un trio à nouveau, c’est comme ça qu’on a commencé il y a trente ans. Quel âge tu as, fiston ? » demande-t-il en s’adressant à un Stan dans les débuts de sa vingtaine, avant de poursuivre : « On jouait déjà depuis huit ans quand tu es né ! On est vieux. Ça fait un moment qu’on existe et au début on jouait du punk, du rock’n’roll, tout ça… Pour nous, jouer ensemble était naturel, ça s’est fait comme ça. Tout s’est passé très vite, les gens se mettent à dire ‘Oh, vous avez sorti un album !’, toi tu es là ‘OK…’, et puis ensuite tu es ami avec Dave Grohl des Foo Fighters et de Nirvana qui te dit : ‘Ha, vous êtes à nouveau ensemble ? Il faut que vous veniez enregistrer dans mon studio, aaaaah !’ Il était complètement bouleversé ! [rires] »

Comme l’indique Mullin, l’album a été enregistré à Northridge, au nord de Los Angeles, suite à l’invitation de Dave Grohl. « C’est son studio, les Foo Fighters ont enregistré là-bas. » dit il en faisant référence aux albums Echoes, Silence, Patience & Grace et In Your Honor. Il poursuit : « Les Foo Fighters ont enregistré leur dernier album (NDLR: Wasting Light) dans son garage mais on a enregistré le notre dans son studio normal qui est un complexe gigantesque, vraiment énorme ! […] En tout cas, oui, il nous a mis sur le coup, donc on y est allé pour deux albums, un pour Corrosion Of Conformity et un pour l’autre groupe qu’on a avec Mike, un projet plus doom/stoner qui s’appelle Righteous Fool. On a fait un album pour ça aussi. Je pense que, en tout, j’ai enregistré trente-six chansons en trois jours, quelque chose comme ça, c’était chouette. »

Pepper Keenan : « Quand Reed est revenu dans le groupe, j’étais pressé de revenir aussi. Mais comme on a été vraiment occupé [avec Down], ça n’aurait pas été sympa de ma part de les ralentir, donc ils ont continué. Mais, oui, on est effectivement en train de parler de faire quelque chose dans le futur. Je suis pressé que ça se fasse. »

Ce nouvel album de Corrosion Of Conformity est le premier sans Pepper Keenan en dix-sept ans. Il faut dire que le guitariste a été très occupé avec Down ces derniers temps. Interviewé il y a quelques semaines à l’occasion de la promo du dernier EP de Down, Keenan mentionnait en sus son projet de « trucs de blues acoustiques bizarres », sans compter que sa petite famille s’est agrandie il y a peu. Un musicien très occupé qui, pour l’anecdote, avait même auditionné pour Metallica début 2003 comme il nous l’a évoqué : « Ça aurait été une situation intéressante. Parce qu’à l’époque j’étais encore à la fois dans Corrosion Of Conformity et Down, donc je suppose que – si j’avais accepté – j’aurais juste été le bassiste de Metallica. Je ne sais pas si j’aurais pu le supporter [rires]. Parce que j’ai plein d’idées. Mais, tu sais, les choses se sont passées différemment donc tout est pour le mieux. » Avec un emploi du temps aussi chargé que celui de Keenan, Corrosion Of Conformity ne pouvait raisonnablement pas attendre plus longtemps : « Nous, on était prêts, donc on y est allé. » affirme Mullin qui explique quelle était la situation : « Je veux dire, il fallait qu’il attende que les affaires de Phil soient réglées, alors que nous, on était là : ‘Merde, on veut y aller !’ et en plus Dave nous disait : ‘Quand est-ce que vous venez enregistrer gratuitement dans mon studio ?’ Donc on se disait ‘Gratuitement ? Oh ouais !' »

Et, tout compte fait, que pense le batteur de la formation actuelle de Corrosion Of Conformity, en trio ? « J’aime juste jouer avec ces mecs » affirme-t-il. « S’il y a quelqu’un en plus, c’est chouette, j’aime beaucoup Pepper aussi mais c’est juste que je les préfère eux » lance-t-il avant de se reprendre : « Attends, c’est pas vraiment ça : j’aime avant tout jouer avec ces mecs et s’il y a Pepper en plus, c’est super, d’ailleurs je pense qu’il va le faire à nouveau. Il nous appelle tout le temps. » Un retour possible de Pepper Keenan que ce dernier, lui-même, nous confirme : « Oui, on attend de pouvoir organiser tout ça, c’est quelque chose que j’aimerais vraiment faire. On a un peu laissé ça en plan. Quand Reed est revenu dans le groupe, j’étais pressé de revenir aussi. Mais comme on a été vraiment occupé [avec Down], ça n’aurait pas été sympa de ma part de les ralentir, donc ils ont continué. Mais, oui, on est effectivement en train de parler de faire quelque chose dans le futur. Je suis pressé que ça se fasse. » Et à quoi pourrait-on s’attendre ? Voir le groupe continuer dans la direction plus brute et un tantinet hardcore du dernier album ou bien reprendre là il s’était arrêté il y a sept ans ? Keenan répond : « Le dernier album que j’ai fait avec eux s’appelle In The Arms Of God et c’est un de mes albums préférés. Donc, si je reviens dans le groupe, j’aimerais bien continuer dans cette direction-là. Cela dit, je pense qu’ils ont fait un superbe album. »

Voilà de quoi convenablement nourrir l’attente des fans de Corrosion Of Conformity ! Pour finir, Mullin explique ce que prévoit le groupe dans un avenir proche : « On rentre chez nous dès demain, ensuite on va enregistrer un EP et on fera d’autres trucs cet automne et cet hiver. » Puis il conclue : « On fera sûrement un nouvel album au début de l’année prochaine. » A savoir si Keenan pourra d’ores et déjà être à nouveau de la partie, rien de confirmé pour le moment.

Interview avec Reed Mullin réalisée en face-à-face en août 2012 lors du Motocultor Festival
Retranscription et traduction : Chloé
Interview avec Pepper Keenan réalisée par téléphone en septembre 2012
Retranscription et traduction : Stan

Site internet officiel de Corrosion Of Conformity : www.coc.com



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3