ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Cro-Mags attaqué en coulisses par un ancien membre : c’est hardcore !


Plantons le décor : c’est un beau vendredi soir à New York, une soirée idéale pour une soirée hardcore au Webster Hall, à Manhattan, avec quelques darons du genre : Sick Of It All, Vision Of Disorder et Cro-Mags pour ne citer que les têtes d’affiches du CBGB Festival – événement qui rendait hommage au mythique club fermé depuis 2006. Vision Of Disorder a terminé son set, ça va être au tour de Cro-Mags de cramer les planches, mené par John Joseph McGowan, seul membre d’origine de la formation présent ce soir. Mais, en fait, non. Il y a un autre membre-clé de l’histoire tumultueuse du combo new-yorkais dans la salle et il n’est pas venu pour apprécier la musique…

Un témoin a raconté au site Hornsuprocks : « Je lui ai parlé dehors, quelques minutes avant que ça arrive et je savais que quelque chose allait mal se passer. Dehors, il avait l’air complètement cinglé… Tout ce que j’ai su ensuite, c’est qu’il était dans la zone VIP à poignarder des gens ! »

Harley Flanagan (en photo ci-dessus), ancien bassiste, membre fondateur et un des compositeurs principaux de Cro-Mags, n’a pas été invité à faire partie de cette « reformation » ce soir-là. Alors, il a les glandes. Donc, il se pointe au concert. Il se pointe dans les loges. Il sort un couteau de chasse (là, vous reniflez le truc, ça va sentir le rance). Il attaque deux des actuels membres de Cro-Mags. William Berario, 45 ans, se prend une coupure au-dessus de l’œil et se fait mordre (ça devient carrément bestial !) à la joue. Le bassiste Michael Couls, 33 ans, nous rapporte le New York Post, se retrouve avec une coupure au bras et au ventre, à hauteur de l’estomac. C’est la panique. La sécurité a dû vite le maîtriser, ce qui n’a pas dû être aisé étant donné que Flanagan pratique le jiu-jitsu brésilien et le MMA. Flanagan s’est donc retrouvé avec une jambe cassée dans l’affrontement (vous trouverez ici des photos de celui-ci emmené sur un fauteuil roulant après l’incident). Évidemment, la suite du concert est annulée, sur ordre de la police (comme le précise Sick Of It All). McGowan, chanteur de Cro-Mags, dira à la foule, au moment d’annoncer la fin de cette soirée : « Vous pouvez tous remercier Harley Flanagan pour avoir gâché cette soirée pour tout le monde. » Ce qui provoquera des huées dans le public.

Dites-nous si vous avez déjà vu un truc pareil car, ici, on n’arrive pas à se souvenir d’une histoire identique dans l’histoire d’un groupe. Il y a bien des membres d’un même groupe qui parfois ont pu se mettre sur la gueule, s’insulter, se mépriser totalement. Mais essentiellement quand ils en faisaient chacun partie. Ici, nous sommes face au cas d’un musicien qui ne fait plus partie d’une formation, qui s’amène, armé qui plus est, et qui vient s’en prendre au(x) type(s) qui a (ont) pris sa place. Le cas de Cro-Mags est vraiment particulier, mais, que ce soit tendu, ce n’est pas non plus nouveau dans leur cas. Ce combo est, le temps passant, tout sauf une bande de potes et certains, comme Flanagan justement, sont du genre à vouloir faire reconnaître leurs droits exclusifs, leur primordiale importance dans ce groupe. On compte d’ailleurs sur internet deux sites « officiels » du groupe dont un tenu par le bassiste.

Toutes les personnes blessées dans ce drame ont été immédiatement hospitalisées. Le groupe a aussi, depuis, réalisé un communiqué (relayé par le site Metal Insider) : « Nous, en tant que groupe, sommes vraiment désolés de la façon dont les choses ont tourné à tout point de vue, même pour l’ex-membre dont la famille est maintenant affectée (ndlr : Flanagan est père de deux enfants) par ses choix. Nos prières sont dirigées vers eux ainsi que vers Mike C. et vers ceux qui ont été blessés, mais c’était ‘son’ choix de venir à notre concert avec un couteau de chasse, attendant près de notre loge. Qui sait ce qu’était ses véritables intentions, de toute évidence, il n’était pas là pour couper le pain en guise d’offrande pacifique. »

Enfin, comment fait-on pour entrer dans une salle de concert en étant armé d’un couteau de chasse ?! Il y a eu des agents de sécurité pour l’arrêter quand ça a dégénéré mais il n’y en a eu aucun pour repéré un couteau de chasse. Pas un canif oublié dans un coin de son sac à dos, pas un couteau à beurre mais une arme faite pour tuer (et on ne peut écarter la possibilité que c’était dans cette idée qu’elle avait été emmenée là). Le groupe espère « aller de l’avant maintenant et [qu’on] arrête de se casser du sucre sur le dos. Gardons un état d’esprit positif – c’est tout ce qui compte. » Mais la stupéfaction n’est pas moins grande.



Laisser un commentaire

  • CROcodile Dundee-MAGS

    [Reply]

  • Renforcer la sécurité ça sert à rien. Si on veut trouver mes couteaux il faut me mettre à poil et je refuse.

    C’est facile d’en avoir un autour du cou ça s’appelle un neck et les palpations de sécurité ne les cherchent pas.

    Mais si quelqu’un veut faire du mal à un concert il le pourra toujours.

    [Reply]

  • Comment ne pas faire le parallèle avec ce qui s’est passé avec Dimebag…

    Il faudrait penser à renforcer la sécurité (je sais que c’est facile à dire…).

    [Reply]

  • you are not hardcore until you live hardcore…

    [Reply]

    One Eyed Wisdom

    la référence de fou! Bien joué.

    Getcha Pull !

    un candidat pour le No comment !? ^^

  • Et il n’est pas étonnant que cela en soit arrivé la, les tensions sont multiples et depuis plusieurs années entre JJ et Harley.

    [Reply]

  • Harley Flanagan (en photo ci-dessus), ancien bassiste, membre fondateur et un des compositeurs principaux de Cro-Mags, n’a pas été invité à faire partie de cette « reformation » ce soir-là.

    Cro-Mags ne s’est pas reformé pour ce concert, le groupe joue sans Harley depuis plusieurs années. ( Cf leurs concert au hellfst 2009 ).

    [Reply]

    Iadrov

    Exact.

    C’est pour ça que j’ai mis reformation entre guillemets. C’est assez compliqué avec Cro-Mags depuis quelques années. Le groupe va et vient, des fois il y a un Cro-Mags qui se pointe dans un coin formé par un ancien membre du groupe, mais pas toujours le même et pas avec les mêmes gars derrière. C’est aussi ce qui semble causer le fait qu’on trouve deux sites officiels, entretenus par des gars différents, mais pas de site officiel de ce line-up là.

    Quant à dire que ce ne soit pas étonnant que ça ait fini par arriver, d’autres auraient plutôt fait un procès pour se plaindre. Mais c’est vrai que ce ne serait pas aussi hardcore. 😉

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3