ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Radio Metal   

Crusty Fafara



Ce vendredi, dans Rock Is Dead, c’est au tour de Devildriver, la formation maintenant bien connue de Dez Fafara (devenu une icône du metal américain avec son précédent groupe Coal Chamber) d’avoir les honneurs de Rock Is Dead. Ce sera l’occasion d’écouter les compos intenses du combo de Santa Barbara avec un dernier album, Pray For Villains, qui se détache clairement des deux premiers opus.

Amis amateurs de gros son, cette émission est pour vous !



Laisser un commentaire

  • Metal'o Phil/RM dit :

    Je rejoins l’avis de l’homme de l’espace là-dessus.
    Devildriver est un groupe extrêmement tape-à-l’oeil, ce qui en soi n’est pas un défaut, mais pour moi, la sauce ne prenait pas sur les 2 premiers albums.
    Pour reprendre les dires d’un de mes anciens collègues à propos de The Last Kind Of Words de 2007 : « Last Kind Words est un de ces énièmes albums de Metal sans intérêt mais assez plaisant à écouter. Ca décrasse les oreilles et basta. »

    C’est ce que j’appelle « l’effet Chimaira » : sur le papier c’est bien fait, c’est carré, ça envoie, la prod est énorme.
    Il n’y a pas besoin d’être original pour faire de la musique de qualité. Le fait est que Devildriver était, jusqu’à Pray For Villains, tellement conventionnel, tellement déjà entendu que ça en devenait gênant.
    Qui plus est, les albums étaient d’une linéarité anesthésiante.

    Ce qui n’est pas le cas ici puisqu’effectivement il y a un gros progrès au niveau des riffs, de l’accroche (il y a même quelques mélodies) et surtout de la diversité. En gros, Pray For Villains passe mieux.
    Même si je ne suis définitivement pas fan de type de jeu de batterie en permanence sur le mode « à fond les ballons ».

    [Reply]

  • En fait, par « détache », je veux juste dire qu’il est différent! Après je préfère aussi les deux premiers! 🙂

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    Et bien très honnêtement, jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais accroché à Devil Driver. Je n’ai jamais compris l’engouement sur ce groupe. Sa musique m’ennuie profondément.

    Pourtant Pray For Villains est parvenu à me faire mentir, car oui cet album tue. Enfin Devil Driver écrit des RIFFS, des vrais! Ça groove, ça balance, ça joue. Quel pied. Bon ok, rien de révolutionnaire et la formule est même un poil facile voir tape à l’?il (grosse prod), mais perso cet album me fout le smile là où les trois autres me donnent envie de passer à autre chose après deux chansons. Son principal défaut à mon goût serait sa longueur qui le rend redondant. Il fallait bien que je trouve quelque chose à redire…

    [Reply]

  • WhoDoYouThinkIAm dit :

    « Pray For Villains, qui se détache clairement des deux premiers opus » Ah bon ? Franchement, bof, moi j’préfère les deux premiers. Mais bin, les goûits et les couleurs…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3