ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Ce n’est pas qu’une question de fond…


… c’est aussi une question de forme. Ce qui ne vous apprend rien que vous ne saviez déjà concernant l’esprit particulièrement lubrique des rédacteurs de Radio Metal. Mais non, pour une fois, nous ne vous parlerons pas de sexe. Du moins, pas avant demain. Mais restons racoleurs. Or, dans la hiérarchie des sujets racoleurs, des mecs qui en insultent d’autres publiquement se place en seconde position après le sexe.

« Scott Weiland est une merde paresseuse ». Pourquoi avoir décidé de faire un article sur cette énième lynchage de Corey Taylor qui, décidément, n’aime personne, plutôt que de relayer simplement la phrase en News Express ?

Parce que voir un mec en insulter un autre, quand c’est bien fait, c’est drôle, peu importe qu’il ait ou non raison. A la lecture de la retranscription ci après de la diatribe de Corey Taylor (dans le cadre de sa tournée solo alternant interprétations de chansons en acoustique et one-man-show) à l’encontre de Scott Weiland, on ne retiendrait pas grand chose. Le propos en lui-même est banal et témoigne même d’une certaine fermeture d’esprit par moments.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Avec Mastodon, c’est plus Feist-if


Il est une belle tradition qui nous vient des États-Unis… Non, pas Halloween, bandes de burtoniens aux dents cariées ! Et pas aussi ancienne non plus. Le Record Store Day – ou, en bon français, la Fête des Disquaires – est né en 2007 et, dans ce contexte de « crise du disque », a pour but de « célébrer » la culture des disquaires indépendants, ces spécialistes de la musique du coin de la rue, ces mélomanes passionnés qui prennent autant, si ce n’est plus, de plaisir à vous conseiller qu’à vous vendre un disque d’un artiste dont vous ne soupçonniez peut-être même pas l’existence avant d’entrer dans leur boutique. Une tradition qui a lieu chaque année le troisième samedi d’avril et qui a déjà fait quelques incursions sur notre Vieux Continent.

Mais encore faut-il marquer le coup et ce sont les artistes eux-mêmes qui font souvent en sorte que ce jour ait quelque chose de spécial. A titre d’exemple, pour 2011, Foo Fighters et Deftones avaient chacun sorti un disque de reprises, édités en vinyle et en édition limitée, et uniquement vendus chez ces indépendants. C’est aussi ça l’intérêt du Record Store Day pour les fans de musique : avoir l’opportunité de se procurer un objet unique qui, lui-même, peut avoir quelque chose d’unique dans sa création. Premier exemple pour 2012 avec Mastodon.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Le Wacken 2012 complet à 246 jours du festival


Alors que le Hellfest propose régulièrement des grappes de places à tarifs préférentiels, places qui s’épuisent en quelques jours, que les places pour le camping du Download Festival sont déjà épuisées alors que trois groupes seulement (certes, pas n’importe lesquels) ont été annoncés, nous apprenons aujourd’hui que le Wacken 2012 est sold-out. Ce festival annuel a lieu dans 246 jours et ses places sont déjà épuisées !

Est-ce pour son affiche ? Probablement pas, du moins pas seulement (rappelons tout de même qu’il s’agit de la dernière édition du festival, la fin de l’année 2012 marquant la fin du monde – ça peut expliquer bien des choses). Mais ne vous y trompez pas, cette affiche est excellente et contient son lot de têtes d’affiche (Scorpions, Machine Head), d’exclusivités (la présence d’Henry Rollins, l’unique concert de Volbeat en Europe en 2012, le show spécial de Moonspell…). Qui plus est, elle n’a pas encore tout révélé. Elle n’est cependant pas plus exceptionnelle que le Hellfest, le Graspop ou le Download ou même qu’une précédente édition du même festival.

Le Wacken est complet pour la même raison que certains spectateurs achètent déjà leur billet, à l’instar du Hellfest, lors de l’édition qui précède, sans même connaître le moindre nom à l’affiche. Le Wacken est plus qu’une série de concerts, il est une tradition, l’équivalent des fêtes de Noël pour les passionnés de metal : il faut en être.

Alors, à quand les trois jours du festival reconnus comme fériés dans toute l’Europe ?



Révélation High Hopes   

Shels fait travailler notre imagination


Je viens de chercher dans les anciens articles du site et – oui c’est un scandale – je ne vous avais pas encore parlé de la révélation High Hopes du mois de novembre qui mérite vraiment la mise en avant d’aujourd’hui : Shels ! Vous aimez la musique prenante d’un groupe comme The Ocean ? Dans ce cas, écoutez Shels qui est d’ailleurs, à l’instar du combo pré-cité, un collectif.

Les compositions des Anglais peuvent probablement rentrées dans la catégorie « post-rock » ce qui est souvent le cas des formations qu’on ne sait pas trop où classer. Mais enfin, il est vrai que le groupe propose des chansons longues avec une vraie richesse instrumentale où l’on sent à chaque note une totale liberté artistique. Signé sur son propre label, Shelsmusic, la démarche de Shels peut être comparée à celle de Klone qui, en France, joue le rôle de locomotive pour promouvoir, à travers la Klonosphere, des artistes qu’il apprécie. C’est exactement ce que fait ce groupe Outre-Manche depuis 2003 avec (entre autres) des groupes comme Ancients ou Admiral Angry (diffusé dans l’émission de ce soir).

Shels a sorti le disque Plains Of The Purple Buffalo cette année (son deuxième album) et je vous le recommande chaudement parce que, comme l’exprime nos confrères de coreandco.fr dans leur chronique très juste de ce disque, « lorsqu’on est chroniqueur, on espère que le lecteur ne passera pas à côté de ce chef-d’œuvre ».

Comprendre pourquoi en musique…



Nouvelles Du Front   

L’argent gagné par vos groupes préférés est-il « à gerber » ?


Avant d’aborder cet article de fond où j’hésitais encore sur la direction à prendre – soit celle qui me conduira à passer pour un ultra-libéral auprès de tous les gauchistes du coin, soit celle qui me fera passer pour plus rouge que Lénine – je me suis tourné vers mes collègues. Et là le Doc’ m’a dit : « Regarde le ciel pour trouver la voie ».

Crétin de Doc’ ! Au moment où je commence à écrire ces lignes, il fait un grand soleil dehors alors pourquoi resterais-je donc à écrire, le nez collé sur mon écran d’ordinateur, des articles sur des mecs qui vont se faire des millions en jouant une heure et demi en plein air alors que je pourrais, moi, enfourcher mon vélo et me décrasser les poumons sur des petites routes de campagne… Voilà la direction que je souhaiterais le plus prendre !

Par conséquent, vous tirerez vous-mêmes, chers lecteurs, les conclusions de cet article où nous traiterons avant tout du bénéfice que devraient engranger Metallica et Van Halen (Van Halen, faire un concert, est-ce encore possible ?) pour leur participation au prochain Download Festival.

Lire la suite…



Interview   

Randy Blythe : Lamb Of God vit dans l’instant


A l’occasion de la sortie en janvier prochain du prochain opus de Lamb Of God, nous nous sommes entretenus avec le frontman du groupe Randy Blythe. Une interview qui met en valeur un personnage on ne peut plus simple, spontané et dans le présent. Le message de ces disques est clair et un album n’est que la photographie de l’instant musical présent. Il est donc trop tôt, d’après lui, pour dire si les timides évolutions que présente le très efficace Resolution, introduit par un titre sludge et clôturé par un morceau avec orchestre (expérience sur laquelle nous nous sommes arrêtés un moment, avant d’embrayer sur son opinion sur la musique classique), ne sont que les prémices d’un changement plus marqué. On en doute, cependant. L’origine de la présence de l’orchestre est une suggestion du producteur. Et cette introduction sludge, certes réussie, semble être le résultat d’une inspiration du moment, sans suite.

L’interview ayant été réalisée le lendemain de l’annonce officielle de la signature de Gojira chez Roadrunner Records, Randy étant un proche du groupe, nous l’avons également questionné sur sa réaction à cette actualité.

Cliquez ici pour lire l’interview…



Live Report   

Machine Head : Invasion de sauterelles au Zénith de Paris


« Les locustes montèrent sur le pays d’Égypte, et se posèrent dans toute l’étendue de l’Égypte ; Elles couvrirent la surface de toute la terre, et la terre fut dans l’obscurité. » (La Bible, Ancien Testament Exode 10.14 – 15)

« Locuste » est l’autre nom donné au criquet migrateur, mais le terme est dorénavant familier des metalleux (pas forcément tous versés dans l’entomologie) grâce au dernier album des Californiens de Machine Head, Unto The Locust, en pleine tournée pour la promotion de cette fraîche engeance. Nous avions donc rendez-vous avec le groupe au Zénith de Paris ne serait-ce que pour vérifier si leur prestation marquerait les mémoires au moins autant que le terrible fléau de l’Ancien Testament.

Évidemment, la bande à Robb Flynn n’est pas venue seule. C’est accompagnés de Darkest Hour, DevilDriver et Bring Me The Horizon qu’ils font actuellement leur petit tour d’Europe. Des premières parties relativement variées, autant dans le style que la qualité, autant en termes d’attentes du public que dans leur réception plus ou moins chaude par celui-ci.

Lire la suite…



Concours   

Concours Arch Enemy : gagne ta place pour le concert de Reims


Radio Metal et K Productions vous font gagner des places pour le concert de Arch Enemy (en compagnie de Warbringer, Chtonic et Arkan) qui se tiendra le mercredi 14 décembre à la Cartonnerie de Reims. Nous vous garantissons néanmoins que ce ne sera pas un concert en carton. Pour rafler votre ticket, il vous faudra répondre à cette impossible question :

« Quel est le prénom d’Angela Gossow ? »

Envoyez-nous dès maintenant votre réponse à concours@radiometal.fr (Objet : Arch Enemy). Un seul mail par personne est possible. N’oubliez pas de préciser votre adresse mail ainsi que vos nom et prénom. Dans le cas contraire, votre participation ne sera pas prise en compte. Et vous serez privés de dessert.

Rappel : Nos partenaires vous offrent encore plus de places si vous adhérez à Radio Metal.



Galerie Photos   

Lenny Kravitz @ Halle Tony Garnier, Lyon, France – 28/11/2011




Metalanalyse   

Korn a retrouvé son chemin


« Les gens vont être énervés à cause de ce disque. Et ça me rend encore plus excité par la sortie de The Path Of Totality. Je n’accorde aucune putain d’importance à ce que les gens pensent. Nous ne pouvons pas gagner avec les fans de Korn. Certains sont tellement coincés en 1994. Tout le monde nous appelle les parrains du nu metal et j’en ai ras-le-cul. On ne veut pas rejoindre le circuit de la nostalgie. Nous, Limp Bizkit, Staind ou toutes les merdes comme ça. J’emmerde tout ça » – Jonathan Davis (chant) dans Kerrang!

Voilà une citation qui a une résonance particulièrement ironique après l’épisode III : Remember Who You Are qui a vu Korn faire une escapade dans le passé, revenant au feeling de ses premiers albums. D’ailleurs le titre plus qu’évocateur « Souviens-toi de qui tu es » donnait le sentiment que ce retour en 1994 était pleinement assumé. Pourtant, la citation ci-dessus permet d’émettre un doute et laisse croire que l’album n’était en réalité pas vraiment là où se situaient les envies du groupe ou, tout du moins, de son frontman. En sus, ce discours met en avant la pression que peut subir le groupe face à ses fans « coincés en 1994 » et tous ceux qui les considèrent comme « les parrains du nu metal ». « Nous ne pouvons pas gagner avec les fans de Korn » affirme d’ailleurs Davis, car même avec un regard vers le passé, le groupe n’a reçu qu’un accueil mitigé – et pour cause ce passé ne leur ressemble plus. Un indignement qui montre paradoxalement que Korn accordait jusqu’alors plus d’importance à ce que les gens pensent que Jonathan Davis lui-même ne veut bien s’avouer.

Lire la suite…



  • Samedi, 20 septembre 2014 à 23:58
    Slash : le feu créatif
    Samedi, 20 septembre 2014 à 23:52
    Cannibal Corpse – A Skeletal Domain
    Samedi, 20 septembre 2014 à 14:43
    Judas Priest – Redeemer Of Souls
    Vendredi, 19 septembre 2014 à 22:57
    Le Hellfest 2015 ouvre sa billetterie
    Vendredi, 19 septembre 2014 à 21:15
    Godsmack à pleine puissance
    1/3
    base
    kprod