ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

David Silveria préfère son pop-korn



David Silveria est enfin sorti de sa léthargie ! L’ex-batteur de Korn, qui était resté silencieux ces quatre dernières années depuis son départ du groupe de néo métal, se décide enfin à refaire parler de lui. Il faut préciser que les rumeurs parlant d’une reformation originale de Korn vont bon train en ce moment, ce qui explique peut-être en partie pourquoi Silveria a décidé d’accorder une interview aux médias. On y découvre un David dont l’univers a totalement changé en l’espace de quatre ans.

Le Monsieur a maintenant ouvert un bar-restaurant rock et sportif. On est bien loin du statut de musicien ayant marqué toute une génération d’adolescents rebelles en mal de sensations fortes des années 90. Nous rappelons que Silveria a plaidé la cause de raisons de santé pour son départ de Korn, chose tout à fait justifiée puisqu’il souffrait depuis 2003 de problèmes nerveux au bras gauche. Il est donc logique, qu’aujourd’hui, il se soit reconverti,’argent ne tombant pas du ciel. Mais à la vue de l’interview de l’ex-batteur, il semble qu’une reformation de Korn avec son line-up originel ait peu de chances d’être d’actualité. D’autant plus que son comparse Munky, le guitariste de la bande, avouait il n’y a pas longtemps que « David a vendu toutes ses batteries. Il ne possèderait même plus une seule baguette » (source : blabbermouth.net).

Profitons-en pour faire un petit point sur l’actualité de Korn. En effet, malgré le fait que le groupe perd petit à petit en crédibilité aux yeux de nombreux fans avec des albums mitigés, le combo fondateur du néo métal est bel et bien encore en vie. Son nouvel album se confirme pour l’été prochain chez Roadrunner et s’intitulera Korn III: Remember Who You Are.
Plutôt ironique lorsque l’on voit les compos récentes de la formation américaine, plutôt tournées vers les expérimentations.

Justement, selon Fieldy (basse), cet album marquerait un lourd retour aux sources pour Korn d’un point de vue musical. Mais arriveront-ils à capter à nouveau le feeling et la puissance que leur opus éponyme a institué il y a de cela 16 ans ? Est-il bien nécessaire de revenir en arrière ? Après tout, peut-être que leurs premières galettes avaient déjà tout dit… sans compter que l’époque et l’âge des protagonistes ne se sont plus les mêmes.


Un Jonathan Davies arriverait-il à hurler avec autant de hargne en 2010 que sur « Lies » en 1994 avec tous les problèmes de santé qu’il a eu ces dernières années ? Reconnaissons toutefois que cela n’a pas pour autant entaché les prestations live de la bande, mais la question se pose tout de même. Et par dessous tout, les protagonistes ne sont plus les mêmes, Head (guitare) ayant préféré se consacrer à Dieu depuis 2005 et David Silveria ayant lui aussi décidé de quitter le navire l’année d’après. C’est donc un arrière-goût de Titanic que nous laisse Korn maintenant, malgré le fait que Ray Luzier (batterie) semble enfin s’être stabilisé au sein du groupe depuis 2009.

On attend de voir ce que donnera la suite, en nostalgiques de nos jeunes années que nous sommes, mais avec la sensation amère que l’on ira soit vers une déception, soit vers la fin pure et simple. Nous vous laissons juger par vous-mêmes, le groupe ayant publié il y a peu une chanson de son nouvel album.

Sources: BlabbermouthWikipedia



Laisser un commentaire

  • @Heusch: Si tu veux, le dernier Korn est dispo sur Deezer si tu veux te faire une idée… Personnellement, il m’a laissé un bon sentiment. Il s’apparente aux débuts mais on ne peut pas placer ces nouvelles compos au même niveau. Non pas qu’elles soient plus faibles mais j’ai eu un ressenti différent. L’âge? Le spectre de leurs différentes directions prises durant leurs albums plus récents? Je ne l’ai pas assez écouté pour avoir une réponse tranchée sur cette question. Et puis, ce son de basse… LA marque de fabrique de Korn, son identité selon moi. Quel plaisir de réentendre ça! D’ailleurs, c’est principalement la disparition de cette basse que je reprochait aux deux précédents opus. Par contre, j’ai 2 bémols à formuler au niveau de ce Korn III. Premièrement, la fin du dernier morceau m’a fait extrêmement bizarre. Entendre John limite en train de chialer, on ne peut que faire le parallèle avec « Daddy » de Korn premier du nom… Autant sur le premier opus, cela semblait sincère, autant sur le dernier, on se pose des questions. Ensuite, la batterie, mais ce n’est qu’une question de goût. Je préfère amplement le jeu de David. Bref, conclusion après quelques écoutes pas forcément attentives: Korn a l’air d’avoir des choses à dire, encore faut-il qu’il ne tombe pas dans le piège du copier-coller de ce qu’ils faisaient il y a pratiquement 15 ans (et qui n’est plus forcément valable à l’heure actuelle).

    PS: C’est maintenant que je me réveille mais le côté acerbe que j’ai développé vient de leur évolution sur disque auquel je n’ai pas entièrement adhérer (autant Untouchables reste pour moi une pépite, autant Untitled… Non…). Mais, cela vient principalement de ma forte déception sur le côté scène. John qui se pointe sur scène avec de gros problèmes de santé, ce n’est pas de sa faute. On voit le gars qui se prend des coups d’oxygène entre chaque chanson, voire pendant et pourtant, magnifique, il chante nickel chrome! Un peu gros quand même. Et surtout, leur sale coup du Hellfest 2007… Alors là, je l’ai toujours mauvaise car j’avoue que je les attendais au tournant, ne les ayant jamais vu en live. Bon, eh bien sur ce coup, on l’a eu dans le cul! 🙂

    [Reply]

  • chui d’accord aussi, comme tous, Korn n’est plus le meme, personnelement je trouve que c’est vraiment un changement d »univers » entre les album recent et les anciens, en reecoutant ce n’est plus le meme, mais beaucoup de chanson de c’est album s’écoute sans probleme et sont tres bien, ma seul deception etais untitled, je n’ai pas reconnu Korn mis appart la voix de john, mais on ne peux pas leur en vouloir de toucher a autre chose, maintenant pour ce qui est du retour au source, sa me manque un peu la brutaliter des premiere album et cet univers que le groupe nous faisais ressentir, mais bon, ils on grandi et evoluer, je pense que si il navais pas changer les gens se serais peut etre lassé donc meme si les album suivant sont fort different on ne peut qu’ecouter et apprécié, et pour ce qui est du nouvelle album, j’aime deja bien oildale et my time, je trouve qu’on reconnais bien korn 🙂 et j’espere que malgrer les annee john saura encor nous donner des frisson avec une hargne non forcement de la meme origine mais tout aussi Kornesque x) VIVE KORN !

    [Reply]

  • ouais je pense pas qu’il y ai pas de peine à se faire, si ils retournent aux sources c’est ptet pas par peur, ou manque de maturité, mais pour satisfaire des fans qui les ont toujours soutenus à leurs début. Je trouve les chansonc proposée en ligne excellente et il va sans dire que l’album suivra. Enfin j’espere :p

    [Reply]

  • Je suis tout a fait d’accord, See you on the other side ou untouchables ne sont peut être pas du KoRn pur mais ce sont aussi de très bonnes chansons, elles ont juste un style différent.
    Et puis même si la dernière chanson qu’ils ont faites (My time) ne ressemble pas vraiment a Clown de 1994, je trouve la chanson vraiment bien mais je ne pense pas, même si le disque sera super je n’en doute pas, qu’ils réussissent a faire un retour aux sources.
    Cependant j’attends avec impatience la suite =D !

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    @Darthell:

    Je suis assez d’accords avec toi. Korn n’a pas fait du sur place et c’est tant mieux. Untouchable est un très grand album. Et même dans les expérimentations de See You On The Other Side ou Untitled il y avait de très bonnes choses.

    Après, oui Korn n’est plus le même qu’à ses débuts mais on ne peut tout de même pas les blâmer pour avoir évolué, pour être devenu mature, pour avoir grandit tout simplement… C’est d’ailleurs cette volonté d’aller de l’avant qui leur a valu de toujours se positionner en précurseur et en leader. Par extension, je trouve justement ce retour aux sources inapproprié.

    [Reply]

  • Je trouve la critique assez acerbe sur les albums plus récents de Korn… certes ce n’est plus nécessairement l’énergie des débuts mais ils ont fait de très bonnes choses qui méritent d’être écoutées et ré-écoutées…
    Par contre, c’est vrai que leurs prestations en live ne sont pas mauvaises du tout sans pour autant déchirer.
    A une époque, Slipknot faisait la première partie de leurs concerts, et puis l’année dernière, au Graspop Metal Meeting en Belgique, c’était Slipknot en tête d’affiche… des signes qui (malheureusement) ne trompent pas.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3