ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Death Angel – The Dream Calls For Blood


Death Angel fait partie des vrais trésors du genre thrash. Et pour cette raison, bien leur en a pris d’avoir donné une suite à l’incontournable triplette initiale, en se reformant au début des années 2000. Les voilà désormais à la tête d’une jolie carrière, riche de sept albums, en comptant ce nouveau The Dream Calls For Blood.

Death Angel, c’est un groupe de thrash à part, crossover par son ouverture musicale : on se souvient de quelques passages presque funky, d’autres plus grungy. Et, disons-le d’emblée, c’est peut-être ce qui manque à ce nouvel opus par rapport à leurs productions précédentes. Diablement efficace par sa science du riff sulfureux mais redondant sur la longueur par trop d’homogénéité et un léger manque de variété.

Death Angel, pour le coup, la joue thrash jusqu’au bout des médiators, ou presque, et met en partie de côté cette savante science de la fusion musicale qui faisait une de ses particularité, pouvait l’emmener sur des terrains groovy, d’autres plus sombres, ou encore punk, etc. et offrait une fascinante richesse à son répertoire. Pour autant, l’intro et l’outro du titre d’ouverture « Left For Dead » injectent une petite note lugubre, le court interlude « Execution » apporte un peu de douceur au milieu de l’opus et le final « Instinct / Bloodlust » du haut de ses six minutes trente développe le visage plus ambiancé de la formation et offre un final instrumental qui joue les prolongations. Et quoi qu’il en soit, on retrouve tout du long de l’album tout le savoir faire de Death Angel, en particulier dans le véritable tube « Son Of The Morning », dans lequel on ne sait où donner de la tête tant tout y est jouissif, « Fallen » et son refrain mid tempo ou la chanson éponyme avec son pont chanté par-dessus une basse qui se met en avant avec élégance.

Un album plus convenu donc, moins original, ce qui ne l’empêche pas de rester dans le haut du panier des productions thrash, avec ce sentiment d’urgence qu’a toujours su inculquer le groupe et son sens classieux de la composition. The Dream Calls For Blood est un album qui enverra aux anges à coup sûr les amateurs de thrash « raffiné », mais laissera un peu sur leur faim ceux qui ont appris à attendre de Death Angel d’être un peu plus que ça.

Lyric-vidéo de « The Dream Calls For Blood » :

Album The Dream Calls For Blood, sortie le 11 octobre 2013 chez Nuclear Blast.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Ghost @ Paris
    Slider
  • 1/3