ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Deathcode Society, en attendant la fin des temps


Les initiés du black metal « made in France » n’ont pas attendu le premier album de Deathcode Society, Eschatonizer qui vient de sortir, pour s’y intéresser. En effet le groupe signé chez Osmose Records a commencé à faire parler de lui il y a déjà plus six ans avec sa première démo deux titres Ite Missa Est qui a marqué les esprits à tel point que certains se sont mis à parler « du nouveau Anorexia français » pour définir Deathcode Society. Ici même nous nous interrogions sur ce combo venu de Haute Savoie, qui a su par le passé cultiver un certain mystère. Il faut dire que ses compos black sympho travaillées rappellent le groupe culte de Hreidmarr par leurs richesses. Ce dernier assure d’ailleurs certaines parties vocales sur ce premier album à l’instar de Benjamin Nominet (ex-Sybreed), Saint Vincent (Blacklodge, Vorkreist) et Sam Meador (Xanthochroid) qui viennent épauler le frontman du groupe, Arnhwald R.

Nous avons évoqué avec ce dernier la véritable cathédrale sonore construite par Deathcode Society et son producteur Dave Otero (ingé-son pour Nightbringer, Cephalic Carnage, Cattle Decapitation…) en direct sur notre antenne. Une bonne occasion d’évoquer l’histoire du groupe, son état d’esprit, la manière dont il a su attirer les regards dès sa création mais aussi de sa superbe pochette récemment censurée et plein d’autres choses !

Edit du 12/11/2015 : le podcast de l’interview est disponible ici :

[audio:interviews/2015/Deathcode Society (Arnhwald R.) – 2015.10.06.mp3|title=Interview Arnhwald R. (Deathcode Society)]


Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3