ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Def Leppard au Download : les explications d’Andy Copping


Le nom d’Andy Copping (photo) ne vous parle probablement pas et c’est normal. Car le métier d’Andy est de s’activer dans l’ombre pour proposer chaque année la programmation du Download Festival, le célèbre festival qui se tient chaque année en Angleterre. En 2011, les trois têtes d’affiches sont Def Leppard, System Of A Down et Linkin Park.

Le métier d’Andy est donc de booker les artistes. Il choisit les groupes et est en lien direct avec ces derniers et leur management pour signer les contrats. Cette année le Download a fait le choix de proposer Def Leppard en tête d’affiche du premier jour, ce qui a visiblement déclenché une levée de boucliers outre-Manche. Pourquoi ? Eh bien simplement parce que quand vous faites n’importe quel type de choix, surtout dans le domaine des festivals, il y a forcément des mécontents. Et même si ces contradictions peuvent être fatigantes à la longue, le fait est que tous ces désaccords suscitent le débat tout en incitant à la réflexion, à l’échange… en faisant vivre la Démocratie du metal.

Andy explique au site rockaaa.com la venue de Def Leppard et souligne également qu’un groupe comme Metallica est aujourd’hui surexposé.

« J’ai ajouté Def Leppard parce qu’ils le méritent et parce qu’ils sont assez gros pour le faire. Ils viennent avec un nouvel album et sont en train de démarrer une tournée mondiale. Mais leur premier concert sera au Download et nous avons toujours souhaité un élément « classic rock » en tête d’affiche de la scène principale » affirme Andy Copping.

Un booker obligé de se justifier car Def Leppard serait un choix discutable pour le Download ?

Vu de chez nous, cette question paraît sacrément saugrenue ! Il faut dire que le terme « rare » est plus qu’adapté lorsque l’on évoque les passages de Def Leppard en France. Alors il est bien évident que la présence d’un tel groupe en tête d’affiche d’un festival français susciterait bien peu de cris d’orfraie. Outre-Manche les choses sont apparemment analysées d’une manière différente car Def Leppard a déjà assuré une prestation au Download en tant que tête d’affiche (2009).

« Il n’y a pas beaucoup de groupes qui sont assez importants pour assurer la tête d’affiche d’une scène classic rock » se justifie Andy Copping. « Il y a par exemple Van Halen, Bon Jovi et Aerosmith : mais ces groupes commencent à s’user. La liste des artistes pouvant faire l’affaire se réduit. Il y a d’autres très bons groupes comme Poison, ZZTop et Journey qu’il serait génial d’avoir au festival mais je ne les vois pas comme des têtes d’affiche valides » précise le booker.

En effet, les artistes évoqués ci-dessus font partie de ceux qui ont le plus de notoriété, derrière AC/DC, dans le monde du hard rock. Le programmateur souligne d’ailleurs qu’AC/DC est venu l’année dernière mais qu’il y avait toujours des gens pour se plaindre alors que c’est le plus grand groupe de hard rock du monde ! De toute façon mise à part une reformation de Led Zeppelin ou une réunion du line-up originel des Guns N’Roses, qu’est-ce qui pourrait être plus gros qu’AC/DC pour un festival comme le Download et susciter une adhésion immédiate de tous les fans de hard ?!

Andy Copping rajoute par ailleurs qu’un artiste comme Metallica – présent au Sonisphere – est un « grand groupe mais s’il s’en va trois ou quatre ans puis qu’il revient après il sera encore plus gros ». Il est vrai que susciter l’attente pour créer l’événement est une technique qui a fait ses preuves. « Quand ils continuent de revenir ils finissent par devenir lassants » déclare le booker.

Cet entretien est fort instructif et comme toutes les interviews intéressantes réalisées par des confrères ou par d’autres médias, nous vous la conseillons fortement.

NB : Partez en bus (avec pass + camping si vous le désirez) au Sonisphere, au Hellfest, et sur les autres festivals metal européens et profitez d’une réduction de 10% avec le code « radiometal » uniquement valable quand vous faites vos démarches sur le site de notre partenaire avec le logo Radio Metal présent en haut de la page.



Laisser un commentaire

  • Dimebag Darrell dit :

    J’ai jamais écouté Def Leppard. Faudrait que je m’y mette un jour.

    [Reply]

    C’est vrai que ce serait bien que tu te mettes à écouter de la musique, un peu !

    Papy Wired

    Cherches dqasn YouTube des (nombreux) titres du live de 1988 et là, tu verras ce que ça donnait à la « grande époque », quand il y avait encore Steve Clark (putain, ça m’a fait un choc le jour où j’avais appris sa mort…).

    Et ils ont un batteur manchot merde, ce n’est pas rien !

    http://www.youtube.com/watch?v=mHTc-AIZ04g
    http://www.youtube.com/watch?v=R6_RSG6X4-k&feature=related
    http://www.youtube.com/watch?v=4FMbBR-XiYg&feature=related

    etc. etc.

  • Papy Wired dit :

    Drôle de question en effet de savoir s’il faut se justifier d’un tel choix ! Mais merde, Def Lep’ est un putain de grand groupe, point barre ! C’est un des groupes que j’ai vu le plus souvent en live et leurs concerts restent parmi mes meilleurs moments de live.

    Quand j’étais plus jeune, ils ont été une grande source d’inspiration musicale pour moi et ce, depuis la sortie de « On through the night ». et que dire de « High’n dry », « Pyromania » et le fabuleux « Hysteria » encore inégalés !

    Certes, ils ont aussi alignés les « titres à minettes » diront les mauvaises langues mais putain, quels songwriters. Personne d’autre mieux que eux savent faire des refrains comme ils le font.

    Def Lep’, c’est un peu ma madeleine de Proust. A chaque fois que je ré-écoute une d leurs vieux titres, ça me fait une sorte d’émotion bizarre et mélangée de nostalgie, de bonheur et de tristesse car, souvenirs d’une époque révolue. Un peu comme le souvenir ému d’un de tes meilleurs potes avec qui tu as fait les 400 coups étant jeune et que tu ne reverras plus jamais car la vie et le temps vous ont séparés…

    Ah, s’ils avaient la bonne idée de vouloir passer sur Lyon…

    tiens, pour la peine, je me suis commandé le DVD de « In the round, In your face », leur live mythique de 1988. J’avais la VHS mais je l’ai usée jusqu’à la trame.

    [Reply]

  • ça me fait toujours marrer ce genre de polémique. Si on n’aime pas, on n’y vas pas point barre.
    C’est un peu comme au football où il y a autant de supporters que d’entraîneurs.
    Moi JM Def Leppard et Metallica mais ça ne regarde que moi.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3