ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Girls Girls Girls   

DÉFINITIVEMENT AMOUREUX


« Ceux qui en parlent le plus sont ceux qui en font le moins ». Vous connaissez l’expression. Sur l’equipe. fr il parle par exemple beaucoup de sports tout le temps ce qui veut logiquement dire qu’ils n’y connaissent rien. Donc ce qui est bien avec ce genre d’expressions, c’est qu’on peut appliquer son usage commun sexuel dans plein d’autres domaines pour la faire automatiquement perdre en sens. La preuve indéniable que la dite expression n’a – intrinsèquement – pas de sens.

Bref, toutes ces élucubrations initiales pour finalement évoquer avec vous la chose la plus importante qui soit, l’Amour, en vous décrivant cette pochette absolument magique de l’album Saturday Night Wrist du groupe Deftones.

« …» : voilà quelle a été ma ré action lorsque je suis tombé pour la première fois sur cette pochette des Deftones. Je savais que les Américains avaient du goût mais si j’ai commencé à m’intéresser réellement à eux sur le plan musical c’est parce que cette pochette m’a vraiment touché . Acheté récemment, Saturday Night Wrist est par ailleurs très bon, ce qui ne gâche rien !

« …» : ça signifie stupéfaction, choc, incapacité à ré fléchir, papillons dans le ventre voire frissons.

Cette pochette représente pour moi le symbole de la beauté pure. Voilà quelles en sont les raisons.

La beauté pure parce qu’on y voit, dans un premier temps, une femme et que la femme doit être considéré e comme LE SENS ULTIME de la vie. En plus, une femme c’est naturellement beau. Et ce à la différence de nous, les hommes, qui avons beaucoup moins de formes. Nous sommes plats, sans courbes, sans rien (enfin je parle pour Spaceman…), alors que l’on peut se représenter la femme en levant son bras en l’air, en dé marrant avec ce dernier un arc de cercle, en le descendant d’une manière presque longitudinale pour ensuite reformer cet arc de cercle avant de lui faire toucher le sol en guise de chute finale. Oui, une femme est un dessin dont les contours sont déjà crayonné s dans notre imaginaire.

La beauté pure, aussi, car la femme en question à les épaules nues et qu’une femme nue est tout simplement la preuve que DIEU EXISTE. Ou en tout cas que NOTRE DIEU existe même si d’autres problèmes se posent par ce fait. Ainsi je nous vois très bien, Metalo et moi, en train de dialoguer de l’autre côté du Styx en ressassant « la connerie humaine et le fait que, de toute façon, notre choix de mourir é tait le bon parce que nous n’aurions pas pu rencontrer assez de femmes sur Terre. La partie étant clairement perdue d’avance à cause d’une espèce humaine n’arrêtant pas de se reproduire sans discontinuer et donc de créer de nouvelles femmes tout le temps… La seule solution viable étant sans conteste de les attendre toutes après la vie. Et si on nous avait donné la vie sans femmes alors le choix de la mort aurait de toute façon été le bon mais pour le coup il nécessiterait un second suicide définitif au Styx car il ne servirait plus à rien d’attendre. » Tout ça pour vous dire qu’avec Metalo on aurait de toute façon raison dans notre choix…

La beauté pure, encore et toujours, car notre demoiselle est dans la position si particulière où elle nous laisse admirer une partie souvent négligé e de son corps alors que pourtant fondamentale : le cou. Parce que oui, c’est son cou qui nous prouve que cette charmante fille est totalement relâche e, comme ailleurs. Ailleurs avec cette bouche à demi-ouverte et des yeux dont on ne sait pas si ils prient le ciel ou si ils sont clos pour ressentir et/ou rêver encore plus fort les choses de la vie.

Cette pochette des Deftones est définitivement à l’image du sens et de la beauté du terme qui la caractérise le mieux : « extase ».

Le samedi soir, le « saturday night », c’est le jour où beaucoup de gens sortent. Je dé teste le samedi soir parce que je trouve que le peuple se fait encore plus agressif que d’habitude. Frustré de sa semaine, il a tellement envie de jeux qu’il considérera, s’il la rencontre, la fille de la pochette des Deftones comme du pain sans probablement voir ce qu’il a vraiment devant lui : une incroyable beauté extatique qui mérite tous les sacrifices. Cette pochette est un véritable tableau et la vie peut se lire en son centre.



Laisser un commentaire

  • Fucktoy / RM dit :

    @Amaury: « I’m just a man…rien de plus ! »

    « Man was born to love  »

    😉

    [Reply]

  • N’empêche cette pochette…pfiou…

    [Reply]

  • Ca cache rien de spécial bande de vicieux.

    I’m just a man…rien de plus !

    🙂

    [Reply]

  • Deftones a parfois eu l’audace d’éterniser son époque, et ce morceau, sublimé par un clip aux allures inexplicables d’Ashes To Ashes de Faith No More, l’illustre parfaitement.

    Clique sur mon nom!

    [Reply]

  • Fucktoy / RM dit :

    Thérèse d’Ávila, Jean de la Croix, et au bout de l’eschatologie mystique: le doc, créateur et directeur de Radio Metal.

    Ceci n’est pas un article, et le titre n’est pas « définitivement amoureux ». Non.

    C’est là une homélie sur Éros, l’attente et la métempsycose. C’est là une ?uvre mise en érection par et pour nos déesses.
    C’est là un obélisque engagé, transi, et, sur son frontispice, nous lisons solennellement:

    « La Transverbération de saint Amaury Blanc ».

    [Reply]

  • Oh, le Doc’, t’es amoureux?

    Sans déconner, ta prose est très convaincante, mais ça cache quelque-chose tout ça?!

    Tout à fait d’accord sur le cou, et tout, et que dans le metal, y’a pas assez de femme, parce que la femme, c’est pas trop metal. Bah oui, on dit Iron Man, pas Iron Woman.
    Et puis Sabbath l’a bien compris, c’est Evil Woman et pis c’est tout. Oui, la femme, créature du diable. Objet de tentations. Elle a croqué la pomme, et c’est pas sa faute si on a perdu le paradis à tout jamais. Quelle erreur!

    Si l’on en revient à nos mouton, dans le genre « Les deftones et la femme », « Around the fur » est très évocateur, quoi que plus direct.

    En tous cas mon dépucelage de concert, ça a été avec les Deftones, et ça m’a marqué à vie.

    Long live (neo) metal !!!

    [Reply]

  • Moulinette dit :

    Oh la la que c’est beau 🙂

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    « Ainsi je nous vois très bien, Metalo et moi… »

    Eh ben Metalo il est temps que tu reviennes de vacances (si ça arrives un jour), le Doc est déjà en manque de « réunion » canapé!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Helloween @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3