ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Song For The Deaf   

Deicide n’est pas content. Deicide veut des patates.


Il est des morceaux qui sont tellement mauvais qu’ils en deviennent de véritables chefs-d’œuvres du mauvais goût. Vous savez, ces morceaux qui, à l’instar d’un bon nanar soulèvent, non sans effroi, la réflexion suivante : « Non, c’est fait exprès, c’est pas possible ». Même si, au fond de soi, on sait qu’il ne s’agit pas d’auto-dérision, mais bien d’un ratage inconcevable. Inconcevable car, sauf exceptions, la réalisation d’une chanson ou, à plus forte raison d’un film, résulte d’un travail collégial. Alors comment est-il possible, quand on voit par exemple une scène pareille, que personne, lors de réunions, n’ait levé la main pour dire ne serait-ce que « ouais, en fait je sais pas trop, là, les mecs… » ? Mais quoi qu’il en soit, rappelons, comme le feraient nos confrères de Nanarland, qu’à ce niveau là, la nullité devient qualité. Et « Dead By Dawn », par Deicide, est une de ces pépites.


« Dead By Dawn » n’est pas qu’une série de clichés du Death Metal. Après tout, les clichés viennent des classiques. « Dead By Dawn » est une concentration d’éléments tous plus horripilants les uns que les autres (entre l’espèce de grizzly qui grogne par dessus les vocaux de Glen Benton, les riffs bourrins et inaudibles, les soli déstructurés ou la production brouillonne), de quoi donner totalement raison aux détracteurs de la musique metal. Tout est tellement poussé à son paroxysme que le morceau en devient jubilatoire, car propice au défouloir, ce qui reste l’essence du Death Metal.

Mais le meilleur intervient à partir de la deuxième minute, lorsque Benton se met à pousser des hurlements suraigus (on comprend par la même occasion où Dani Filth est allé cherché l’inspiration de son timbre vocal) en répétant le titre de la chanson. Impossible de ne pas se marrer. Le cliché du « cochon qu’on égorge », que nous avons tous entendu et contre lequel nous essayons de lutter auprès du grand public (« non, mais tu sais, c’est une technique de chant comme une autre, ça sert un but artistique, blablabla ») prend ici tout son sens. « Dead By Dawn » dit merde au grand public.

Ce film (avec la future ex-madame Simmons)
n’a rien à voir avec la chanson de Deicide. Quoique…

Ne serait-ce qu’avec ces trois syllabes, très rapidement on se prend au jeu des « misheard lyrics » (réécrire une chanson avec de fausses paroles phonétiquement proches des paroles initiales). Nous vous conseillons fortement d’essayer ça, si possible à plusieurs : croyez-moi, ça peut durer.

Alors, qu’entendez-vous à la place de ce « Dead By Dawn » ?

Nos suggestions, trouvées jeudi soir entre deux articles autour d’un café :
« Des patates »
« Pas content »
« T’es pas là »
« C’est pas ça »
« Fais caca »

A vous !



Laisser un commentaire

  • NANAR OR NOT NANAR ??? THAT’S THE QUESTION….

    L’idée de l’article est cool, décomplexé comme j’aime. Mais attention de ne pas faire du Nanarland pour faire du Nanarland. La preuve, vous avez pris cette chanson alors que franchement, comme on peut le lire dans les coms précédents, cette chanson n’est pas pire qu’une autre. Au contraire, comme l’a fait remarqué quelqu’un un peu plus bas, vu que cette chanson a été pondu dans le contexte qu’on lui connait, c’est mal reconnaitre l’intérêt de cette chanson et des trucs qui nous font sourire à son sujets. Pour ma part, quand j’écoute ça, ça ne me fait pas marrer. Mais enfin bon.

    Un nanar c’est une œuvre d’art qui en pompant sur un modèle (ou en se basant sur des canons) se ridiculise en bloc parce qu’elle ne lui arrive pas à la cheville (ou ne maîtrise pas son sujet) (Aller sur Nanarland pour vérifier. Les parodies de Superman et les mauvais films d’action sont hilarants). Cette chanson est ce qu’elle est. Elle a fait avancé le Death et je lui en suis reconnaissant. Je pense que si vous vouliez faire du Nanarland vous auriez du parler de chansons Death contemporaines, qui, elles par contre, ne font pas avancer le chmilblick et nous font marrer à gorge déployée et, comme vous le disiez dans l’intro, donnent une véritable mauvaise image du Metal.

    [Reply]

  • je suis d’accord avec la plupart des commentaires qui disent que ce morceau n’est ni pire ni meilleur que n’importe quel morceau bruitiste issu de la scène brutal death

    je ne suis vraiment pas fan de brutal death, mais ce morceau ne me choque pas plus qu’un autre
    et des titres metal sur lesquels on peut changer les paroles, ce n’est pas nouveau! beaucoup doivent se rappeler de la métamorphose du début de The Unforgiven en « nous pondons des oeufs, et cuicui ils sont doux », ou encore Wishamster en « hamster, a dentist, hardporn, etc… »

    [Reply]

  • Je ne vois pas tellement où le problème dans cette musique de Deicide, groupe de Death Metal que j’aime beaucoup d’ailleurs ! 🙂 Je pense que niveau cliché que  » le grand public  » peut donner pour le Metal en général, on peut trouver bien pire comme musique … De plus, je trouve cette musique très bien qui caractérise si bien le Death Metal ! … Mais c’est vrai que à cause de cet article, j’entends moi aussi  » des patates  » ou  » fais caca » … Ah bah bravo ! xD … Mais je suis sur j’aurais pas lu cet article j’aurais pas fais attention … Voilà donc ça reste une bonne musique de Death Metal bien bourrin comme on aime d’après moi ! 😛

    [Reply]

  • moi j’entend « FAIT PAS CA ! » mais c’est vrais que quand on tend plus l’oreille on entend  » FAIT CACA !!!! »

    [Reply]

  • Je ne porte pas spécialement ce groupe dans mon cœur, mais je ne vois pas en quoi ce titre est un « ratage inconcevable »? Parce que c’est un « travail collégial »; mais un « travail » maintenant considéré comme « collégial » n’est autre qu’un titre précurseur en 1990…

    Parce qu’: « Un véritables chefs-d’œuvres du mauvais goût » : ben oui c’est du Death Metal, pas du Devin Towsend!

    Les riffs bourrins et inaudibles, les soli déstructurés ou la production brouillonne : ouais c’est extrême quoi… bien que les riffs ne soient pas si bourrins et soient parfaitement audibles…

    « de quoi donner totalement raison aux détracteurs de la musique metal » : manquerez plus qu’ils aiment ça!

    [Reply]

  • Moi je dit gta4

    [Reply]

  • Parfois on se demande si certains « journalistes » sont vraiment des fans de metal ici.
    Je suis pas un fan acharné de Deicide, mais je vois vraiment pas de quoi pondre un article d’aussi mauvaise foi sur ce morceau somme toute correct

    [Reply]

    Chevelu

    Le sens de l’humour, c’est pas metal.

  • Manu Smith dit :

    Putain a cause de vous jme pisse de rire parc’que j’entends « des patates »!!!!Par contre j’ai jamais pensé que c’étais un album ridicule bien que je l’aime pas trop.

    [Reply]

  • Capitaine Sami dit :

    Je confirme le fait caca mais j’ai aussi l’impression d’entendre tuer quelqu’un dans ce passage (sa fait déjà plus métal ^^)

    [Reply]

  • Dimebag Darrell dit :

    Non, pour moi, c’est bien « Des patates ». Rien à dire.

    [Reply]

  • Bah moi deicide j’aime vraiment beaucoup…et votre article m’a quand même fait rire^^.

    En plus c’est plutôt une vieille chanson du groupe, c’est pas sur qu’a l’époque c’était déjà clichée.

    [Reply]

    Denver

    (après vérification l’album date de 1990…un peu tôt pour y voir un clichée^^)

  • King Asator dit :

    mais…mais…arf, j’ai honte pour vous ^^

    [Reply]

  • C’est toi la patate !

    [Reply]

  • Mais non c’est ……. t’es pas cap’ t’es pas cap’
    mais fais caca est pas mal aussi …. bravo !!!

    [Reply]

  • Je vois plutôt ça comme un classique personnellement, et pour le coup elle défoule bien cette chanson.

    C’est ptetr pas du Atheist mais bon venant de Deicide on s’en fiche un peu non ?

    [Reply]

  • Oui ca peut être drôle mais ca reste un « classique » et le titre n’en est pas mauvais pour autant. Je vois plus ca comme un essais, où Deicide test les limites du Death. Là ca frise le grind,… et quand on a entendu certains groupes/titres de grind, Dead by dawn est sinon assumé, assumable.

    Et puis comment je pourais en dire du mal, la chanson commence par une dédicace de Deicide à votre serviteur à 0:50 :
    « Morgor the Dead ! »

    [Reply]

    Sur un site certains entendent : « Take my car! » mais je préfère « Des patates » c’est plus flagrant (surtout à 3:13).

    ils entendent egalement :

    Misheard Lyrics:
    They’re selling diva’s again!
    They’rs selling diva’s again!
    They want your soul and your money,
    your bank card and your bones!

    Original Lyrics:
    They’re selling Jesus again!
    They’re selling Jesus again!
    They want your soul and your money,
    your blood and your votes!

  • « J’ai des bras »
    « Mes cousins, mes cousins, sont pas là »
    « Mais pourquoi? »

    On pourrais rester une heure à chercher ^^

    [Reply]

  • Tout d’abord choisir comme exemple de nanar un des seuls extraits des productions Asylum qui soient potable n’est pas ce qu’il y a de mieux.Il est certes récent, mais il reste médiocre. A la limite du nanar volontaire.

    Petite explication:
    http://www.nanarland.com/telecineblog/index.php?post/2011/08/05/J-aime-pas-les-films-d-Asylum

    Voici de meilleurs exemples:

    petite dédicace
    http://www.youtube.com/watch?v=M9_V9Alp0f8

    Un de mes favoris
    http://www.youtube.com/watch?v=ArXBEBbEnk4&feature=related1

    Le Film Ultime. Devinez qui est qui.
    http://www.youtube.com/watch?v=CwZUp0kdzG0

    Et ensuite pour Deicide, moi j’entends « Des bananes! »

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3