ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

« Dès que vous n’êtes plus dans son monde, vous êtes en dehors de son monde »


Cette phrase est signée Sean Yseult, ex-White Zombie, dans un entretien accordé au Daily News. Bien sûr, prise hors contexte, la citation fait passer Sean pour une idiote. Et pour tout vous dire traiter l’information de la sorte m’a, l’espace d’un instant, traversé l’esprit. J’aurais été très ironique et j’en aurais clairement profité pour faire de la désinformation – attention la phrase ci-dessus a bien été prononcée par contre – en vous faisant passer Sean pour une imbécile.

Résultat : vous vous seriez insurgé en commentaire de cet article en fustigeant le célèbre « machisme de Radio Metal », une association féministe nous aurait envoyé un colis piégé, nos studios auraient alors explosé et je serais mort (Animal et Metalo aussi faut pas déconner !). Spaceman tenterait en vain de continuer l’aventure Radio Metal seul avec les survivants de l’équipe et il finirait par revendre l’entreprise au bout de trois semaines à Skyrock pour s’en mettre plein les poches. A partir de là, Skyrock ferait de Radio Metal une machine à fric qui changerait de nom au moment de son orientation sur le rn’b avant que la boîte n’atterrisse dans les mains de Marc Zuckerberg, créateur de Facebook, qui la ferait couler au bout de cinq ans d’activité au moment de la chute de sa propre entreprise.

Mais je n’ai pas choisi de traiter cette déclaration d’une manière peu élégante, qui plus est en manquant de déontologie, donc nous avons évité le pire. Ouf !

En fait dans cette interview Sean Yseult parle, comme vous l’aurez sans doute deviné, de Rob Zombie (son ex-petit copain) et raconte des anecdotes méconnues sur leur relation (rencontre, détails du contexte, sa vie à l’époque etc.) et répond toutefois à la question « Quelle est ta relation avec Rob aujourd’hui » par la phrase suivante « Zéro. Il n’a pas parlé à chacun des membres du groupe [White Zombie] depuis le jour où nous avons splitté… Dès que vous n’êtes plus dans son monde, vous êtes en dehors de son monde […] Pas de ressentiments du tout, mais c’est juste la situation actuelle. »

Même si la formule de Sean n’est pas très pertinente, nous comprenons toutefois l’idée. Effectivement si l’on tente d’aller un peu plus en profondeur dans l’interprétation, et le fait est qu’elle connaît bien le personnage, la psychologie et les actions de Rob Zombie peuvent être assez tranchées. Une fois que Rob a décidé qu’il devait avancer seul, il ne retourne plus en arrière. En tout cas sur le volet de la communication.

Si vous aimez White Zombie, lisez cet entretien. Il est fort intéressant.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3