ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Die Krupps – The Machinists Of Joy


Die Krupps kommen zurück. Un retour dans une époque bien difficile pour n’importe quel groupe qui a traversé déjà 30 ans en restant une icône – volontaire ou non – d’un style qui se voulait balbutiant et imprécis. Un style que Die Krupps a porté, ne serait-ce qu’au début, aux sommets qu’on lui connaît aujourd’hui. The Machinists Of Joy est une galette fort bien achalandée, mais ce n’est peut-être pas celle attendue de la part de la Bande à Engler. Soyons clairs : l’époque de The Final Option est bien révolue, et les machines – justement – reprennent leurs quartiers. « Schmutzfabrik » n’est d’ailleurs pas sans rappeler le club-hit « Germaniac » (Metal Maschinen Musik). Mais les thématiques chères aux Krupps reviennent, comme un leitmotiv dans cet album : déchéance de l’espèce, déshumanisation, dangers du progrès…

Oui, les guitares restent un élément déterminant de The Machinists Of Joy ; ceci dit, bien moins mis en avant que dans les opus précédents. Les fans se raviront d’un « Robo-Sapien » très froid et dur, des résurgences punks critiques d’ « Im Falschen Land » ou de la rigueur méchante de « Nazis Auf Speed ». Mais il faudra aussi se préparer aux compositions 100% synthétiques, sombres et entêtantes, comme « Part Of The Machine », « Eiskalter Engel » ou la très dansante « Risikofaktor ». La double personnalité des Krupps explose littéralement avec The Machinists Of Joy. Probablement grâce à la proximité de leurs amis de Nitzer Ebb, qui ont partagé la scène avec eux très récemment. Sûrement aussi acceptent-ils mieux la dualité de leur propre parcours et de leurs créations. Toujours est-il que The Machinists Of Joy, premier album du nouveau millénaire pour les Krupps, ne sera pas l’album metal de l’année, ni le meilleur album électro de la décennie. Par contre il représente bien un élément essentiel de la discographie d’un des groupes cultes de Düsseldorf.

Ci-dessous le clip de « Risikofactor » :

Album The Machinists Of Joy, sortie le 25 octobre 2013 chez SPV



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    The Night Flight Orchestra @ Lyon
    Slider
  • 1/3