ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Dieu merci, j’habite à huit mille kilomètres de ces gens-là


Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons de l’Église Baptiste de Westboro (Westboro Baptiste Church, WBC) dirigée par le pasteur Fred Phelps et implantée à Topeka au Kansas. On peut même dire que nous allons à l’inverse de ce que nous devrions faire vis-à-vis de ces gens-là : les mépriser et ne pas leur offrir de présence médiatique pour qu’ils meurent bêtement dans leur coin – sans doute de maladies dues à la consanguinité puisque le pasteur défend à sa communauté de se reproduire avec des gens extérieurs à leur groupe.

Mais avant que l’espèce disparaisse (et merci à la WWF de ne rien faire pour éviter cela), penchons-nous encore sur cette aberration. La WBC mène depuis des années des actions pour faire comprendre aux gens à quel point ils font fausse route. Ainsi les membres de cette congrégation religieuse mettent dans le même panier les homosexuels, les athées, les juifs et toutes les autres religions en général, Obama, l’avortement, le divorce, etc. Ça ne m’étonnerait donc pas qu’ils n’apprécient pas non plus de voir de la pâte blanche prise entre deux biscuits noirs dans les Oreo.

Un groupe progressiste qui voit loin, donc. Tellement loin qu’il sent déjà planer sur nous la Fin des Temps et cela serait dû aux homosexuels, aux athées, aux juifs et tous les autres hérétiques en général, à Obama, à l’avortement, aux divorces et aux Oreo (mais je pense que vous vous en doutiez aussi) qui ont pourri les États-Unis jusqu’à l’os et qui méritent donc qu’on foule la Star-Spangled Banner.

Par conséquent, les fidèles de la WBC mènent constamment des manifestations pacifiques (dans lesquelles le mot d’ordre est « haine », c’est dire s’ils sont là pour parler de paix), en particulier au cours des funérailles militaires données aux soldats américains morts en Afghanistan et en Irak. Et ce n’est pas pour se plaindre de ces décès. On peut lire sur certaines pancartes des manifestants : « Priez pour plus de soldats morts » ou « Remerciez Dieu qu’ils soient morts ». Tout ça pour dire que c’est le prix à payer pour que l’Amérique obtiennent le Salut : qu’elle envoie ses jeunes mourir. De quoi attirer la sympathie des familles en deuil…

Reportage de la chaîne ABC sur une manifestation à Washington des fidéles de la WBC
diffusé le 6 octobre 2010.

Pour diversifier leur actions, ces si aimables personnes avaient d’ailleurs prévu de déranger l’hommage public rendu à Ronnie James Dio après son décès sous prétexte qu’il était un agent du Malin. Le weekend dernier, ils ont organisé une autre petite sauterie afin de bouter les démons loin des frontières de l’État : une manifestation devant le Sprint Center de Kansas City (dans le Missouri ; les joies et les aléas de la géographie) en raison d’un concert qu’y a donné Ozzy Osbourne le samedi 22 janvier. Voici d’ailleurs leur petit argumentaire :

« Ozzy Osbourne est originaire de Grande Bretagne, terre des damnés sodomites, où les enfants apprennent dès la naissance à haïr le Nom de Dieu et où l’on persécute ceux qui le prêchent avec foi (tout en les bannissant au-delà de leurs frontières). Ozzy n’est pas différent. Il encourage la dépravation et la révolte et a l’effronterie de qualifier de « mauvaise » l’Église de Notre Seigneur Jésus qui tente de prévenir ce monde condamné. »

Cliquez donc sur l’image pour mieux profiter des saintes écritures.

Quels arguments ! Inutile d’en discuter. Le pamphlet se poursuit avec des citations bibliques censées appuyer l’opinion des manifestants, une parodie du « Crazy Train » de leur ennemi, d’autres belles expressions pleines d’éloquence telles : « tu as enragé ton Créateur », « implore le pardon », « le jour de ta destruction plane sur toi » ainsi qu’un bon gros, bien gras « Dieu hait Ozzy Osbourne ». Là, c’est sûr, Ozzy Osbourne est bel et bien le plus grand suppôt du Diable, si ce n’est le Prince des Ténèbres en personne.

C’est même tellement vrai qu’il agit à la manière du Maître des Enfers : tellement séduisant qu’on ne peut soupçonner sa dangerosité en le voyant, ni que c’est vraiment lui (rappelons-nous que la plus grande réussite du Diable, c’est d’avoir réussi à nous faire croire qu’il n’existe pas). Heureusement que les membres de WBC (je suis fier de moi, je n’ai pas utilisé une seul fois le terme « fanatique » jusqu’à présent) sont là pour déceler le grand cornu qui sent le soufre derrière ce clown qui a offert sa voix à une amusante parodie de lui-même en pâte à modeler. Vous pouvez voir ci après le making-of de la publicité qu’il a faite pour une marque de boisson et vous vous apercevrez que le réalisateur, les scénaristes et les animateurs sont tombés sous le charme du Serpent, même si sa langue fourchue bafouille toujours énormément.


Sans doute qu’après ça, les brebis de Fred Phelps penseront à attaquer les créateurs de Wallace et Gromit puisque le film « Le Mystère Du Lapin-Garou » est une référence directe à la lycanthropie donc à une créature démoniaque possédée par la Bête. Nous pouvons ainsi déduire que l’animation en clay-motion est de toute évidence le refuge de Satan qui, par cette forme d’expression, cherche à convertir le jeune public au culte du Grand Bouc avant que les pauvres rejetons égarés se mettent à organiser eux-mêmes des messes noires, sans doute comme les organisateurs du concert d’Ozzy Osbourne à Kansas City (qui s’est finalement déroulé sans encombres, encore un concert de tous les DIABLES à Kansas City).



Laisser un commentaire

  • si il leur reste un peu de cervelle il faudrait lobotomiser tout ces fanatique avant qui recrute de nouveau adepte

    [Reply]

  • Ce genre de sectes (et toutes les sectes, d’ailleurs) remet en cause ma propre identification en tant qu’être humain, car il s’avère qu’il y ait un immense fossé entre leur esprit fermé à double tour et un Noisyness qui ne s’impose presque aucune limite de pensée.

    Ca fait peur, j’espère vraiment que les gens de notre génération (18-26 ans) se sentent suffisamment intégrés pour ne pas devenir de pareils vilains gourous.

    [Reply]

  • Des groupe extrêmiste qui sont là que pour une seul chose, attirer l’attention des média surtout. C’est pareille comme avec les autre groupe extremiste comme Act up

    [Reply]

  • En tout cas bravo! Cet article met en évidence un drame bien réel et peu combattu : L’oppression de la patte blanche par les biscuits noirs ! Mettons fin à cette ségrégation intolérable ! Oreo mes frères!

    [Reply]

  • Le site godhatesfags.com est juste énorme, surtout la rubrique numbers en bas à gauche, j’étais loin d’imaginer qu’un truc pareil pouvait exister …
    Sinon y’a moyen de commander une pancarte « GOD HATES OZZY OSBOURNE » j’aimerais bien en accrocher une dans ma chambre 🙂

    [Reply]

  • <>

    Jaime beaucoup leur vision de la grande bretagne. Il faudrait leur faire rencontrer les intransigeants, ils auraient vraiment beaucoup à se dire ^^.

    [Reply]

  • IXequilibrium dit :

    laissez les se reproduire entre eux …
    ça les mènera que plus vite a leur extinction.

    [Reply]

    Bah, du coup, s’ils se reproduisent, non ! ^^

    La logique de la consanguinité veux que cela augmente les risques de malformation génétique et affaiblisse le système immunitaire. Du coup, risque de se retrouver avec des prêcheurs qui ont des oreilles en choux-fleurs, une jambe qui boite et autres soucis rendant leur église vendeuse.

    Bien sur on pue cité le aussi l’ancienne Égypte où il était courant que le Pharaon avais souvent plusieurs épouses, qui étaient souvent ses cousines, voir ses sœurs. Donc consanguinité et inceste.

    Bref qu’ils restent entre eux, et ne viennent pas pourrir les autres avec leurs idées farfelues.

  • Ah, ils sont encore là, ceux-là? Je me demande s’il y a une chance qu’ils se mettent à avoir un cerveau un jour. Qu’il est beau de rêver…
    En revanche, à propos du passage « Kansas City (dans le Missouri ; les joies et les aléas de la géographie) »… Il y a deux Kansas City, une dans l’Etat du Kansas, une autre dans l’Etat du Missouri, et c’est dans celle-ci qu’avait lieu le concert, donc la parenthèse me semble étrange, sinon inutile 😉

    [Reply]

    La raison de cette parenthèse est là : il y a deux Kansas City ou plutôt une seule puisque la ville est divisée en deux autour du fleuve Kansas ; une partie étant la capitale du Kansas, l’autre celle du Missouri. D’où : « les joies et les aléas de la géographie ».

    Au passage je dois signaler un point très drôle que j’ai relevé pendant mon enquête et qui n’a pas trouvé sa place dans cet article : sur le site de la WBC, il y un compteur qui vous indique « le nombre de personnes que dieu a envoyé en enfer depuis que vous êtes sur le site ». Et je pense qu’on devrait avoir le même sur RM.

    Animal

    La raison de cette parenthèse est là : il y a deux Kansas City ou plutôt une seule puisque la ville est divisée en deux autour du fleuve Kansas ; une partie étant la capitale du Kansas, l’autre celle du Missouri. D’où : « les joies et les aléas de la géographie ».

    Au passage je dois signaler un point très drôle que j’ai relevé pendant mon enquête et qui n’a pas trouvé sa place dans cet article : sur le site de la WBC, il y un compteur qui vous indique « le nombre de personnes que dieu a envoyé en enfer depuis que vous êtes sur le site ». Et je pense qu’on devrait avoir le même sur RM.

  • Une religion est une secte qui marche bien.

    ça et les créationnistes, les USA sont vraiment dans la merde.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3