ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Song For The Deaf   

Dimebag en skate et en musique



Ça aurait dû nous mettre la puce à l’oreille cette réédition 20e anniversaire de l’album Vulgar Display Of Power de Pantera, mais ça fait quand même vingt ans que cet album est sorti… C’était pourtant évident. Mais encore fallait-il y penser… Parce qu’à force de voir passer chaque année des rééditions anniversaire de Machin ou Truc, on en oublie le mécanisme gâteau et bougies. Mais d’autres, heureusement, n’oublient pas pour autant le réflexe cadeau. Bon, pas forcément du cadeau complètement gratos pour nous autres mais il y a quand même de la pochette surprise.

Il y avait, pour commencer, ce titre bonus, « Piss », présent sur cette réédition accompagné du clip qui va bien avec. Mais voilà un p’tit supplément qui va nous donner encore plus envie, en cette année 2012, de fêter ces vingt ans de « Walk », de « This Love » ou de « Fucking Hostile », comme on avait fêté l’an dernier vingt ans de Black Album de Metallica, de Nevermind de Nirvana, ou de Use Your Illusion des Guns ‘N Roses. Sorti tout droit des archives précieusement conservées par la petite amie de Dimebag Darrell, Rita Haney, voilà que débarque un tout nouveau morceau inédit du défunt guitariste.

Ça s’appelle « Twisted », c’est un titre solo de Dimebag, composé, joué et chanté par lui-même, qui illustre cette vidéo, faisant la promotion d’un nouveau skate à l’effigie du gratteux…


Et maintenant, vous vous demandez peut-être une ou deux choses. Où peut-on mettre la main sur ce skate ? Réponse : là où on le vend (qui l’eût cru ?). Mais surtout : comment je peux me procurer ce morceau ? Il y a bien sûr l’éternelle solution iTunes. Il y aussi le site CDBaby où on a en plus des explications sur la provenance de cette chanson : elle a été écrite en juillet 1996, peu avant les 30 ans de Dimebag. Rita Haney explique d’ailleurs : « L’un de mes souvenirs les plus chers, c’est quand Darrell m’a joué cette chanson pour la première fois et qu’il m’a dit : ‘Tu as saisi ? Tu t’es changée en or !’ Il faisait référence au dernier couplet quand il chante ‘Peux-tu me sentir dans ton âme ? J’ai été à tes côtés pendant dix longues années et je n’ai pas encore 30 ans, non !’ J’ai toujours un grand sourire à chaque fois que je l’écoute ! »

On espère que ça vous fait aussi plaisir…



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3