ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food    Interview   

Disturbed : David Draiman et son métabolisme


Notre corps est une formidable machine qui a la particularité de s’auto-gérer, pour peu que l’on respecte certains principes de base :

1. S’alimenter correctement pour lui apporter les ressources nécessaires.

De bons glucides, des protéines végétales et animales de bonne qualité, des légumes verts, des fruits, des graines, de bonnes huiles. Le tout issu de cultures biologiques. Ces aliments vous apporteront les nutriments, vitamines, minéraux, Omega 3… et les indispensables anti-oxydants pour vous protéger contre les attaques que subit votre corps au quotidien.

2. En restant à l’écart de tous les aliments qui ont subi une transformation par un process industriel.

La Junk Food en tête de liste, bien sûr, mais aussi tous les plats industriels préparés, sodas, sucreries et farines raffinées. Bannissez les viandes et les œufs issus d’élevages industriels, facteurs de cancers et de stress pour notre organisme et de barbarie infligée à la race animale.

3. En pratiquant un exercice physique régulier.

Comme l’explique le chanteur David Draiman (Disturbed) dans l’entrevue ci-après, nous n’avons pas tous le même métabolisme. Que l’on soit ectomorphe (mince, élancé avec peu de masse musculaire), mésomorphe (charpente plus large et musculature plus développée) ou endomorphe (tendance à développer plus de masse grasse), nous n’avons pas tous les mêmes besoins en termes de nutrition et de dépense physique. Alors une activité physique régulière, quelle qu’elle soit, est indispensable pour activer notre organisme et pour brûler les calories superflues.

4. En gérant notre repos et notre stress.

Notre corps se régénère pendant la nuit. Tout comme la nourriture, le sommeil est indispensable au bon fonctionnement du corps humain pour évacuer la fatigue et le stress de la journée. Il déclenche également la sécrétion de notre hormone de croissance. Un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité diminue nos capacités physiques et intellectuelles. Le temps de sommeil est variable selon les individus et peut varier en fonction de nos dépenses physiques et de notre âge. C’est vrai que l’on passe un tiers de notre temps à dormir, mais on ne peut pas s’en passer. Les meilleurs moments pour le repos sont la nuit entre 23h et 7h et l’après-midi entre 14h et 16h.

Lorsqu’on a vingt ans, on ne s’occupe guère de ces préceptes. Notre corps est bourré d’hormones, nos cellules sont jeunes, on encaisse quasiment tous les excès. Mais on s’aperçoit au cours des années qui passent que notre corps vieillit. On a plus de mal à récupérer, plus de mal à digérer une cuite. On perd nos cheveux, notre peau lisse se change en peau d’orange, notre ventre prend des proportions inquiétantes, nos hanches s’élargissent, notre endurance diminue, on devient moins résistant aux virus…

Alors prenez les bonnes habitudes le plus vite possible. Vous ne le regretterez pas plus tard.

Stay Hungry. Stay Metal.

Gilles LARTIGOT « The Heavy Metal Cook »

« Certaines personnes ont un bon métabolisme et d’autres pas. Moi, il suffit que je vois de la nourriture pour avoir l’impression de grossir. »

Gilles Lartigot : Bonjour David. Merci d’être là. On va parler de nourriture.

David Draiman (chant) : C’est un excellent sujet. J’aime la nourriture, c’est mon sujet préféré ! J’aime la cuisine française en particulier.

Parle-moi de la vie de Disturbed en tournée. Comment organises-tu ton alimentation, ton repos ? Comment évites-tu les tentations ?

C’est difficile. Tu sais, certaines personnes ont un bon métabolisme et d’autres pas. Moi, il suffit que je vois de la nourriture pour avoir l’impression de grossir. Et ça, je ne veux pas. Alors, en général, je suis un régime assez strict. J’ai aussi des problèmes d’acidité gastrique alors je fais attention. Je ne bois pas d’alcool et je ne fume pas lorsque je suis en tournée. Je fais attention à ne pas manger dans les quatre heures qui précèdent le show. Je fais attention à ne pas manger dans les deux heures avant d’aller dormir comme ça la nourriture ne me reste pas dans l’estomac. Au point de vue calorifique, c’est intéressant de ne pas avoir de nourriture dans l’estomac durant la nuit car on ne brûle pas beaucoup de calories en dormant. Je reste aussi à l’écart de la nourriture riche en gras, des fritures ; je privilégie les aliments protéinés et les légumes frais. J’évite les plats trop gras et toutes ces choses qui pourraient aggraver non seulement mon poids mais aussi mes problèmes d’acidité. Pour dépenser mes calories, je vais à la musculation tous les jours. On essaie toujours de trouver un club local là où nous jouons.

Tu pratiques régulièrement ?

Oh oui ! Tous les jours en tournée. Entre une heure et deux heures par jour. Et le soir du show, nous brûlons tout le reste des calories. Alors l’addition de tout ça, la modération, le régime, la musculation et la performance scénique donnent un résultat positif. Un jour, notre batteur, Mike, a porté un capteur cardiaque sur scène pour savoir combien il brûlait de calories. Il brûle plus de mille calories par show !

Mille calories ?!

Oui. Et plus certains soirs. C’est un animal.

« Mes plats préférés sont français, mais malheureusement ils sont très mauvais pour notre santé. »

Parle-moi des bons glucides.

Je m’assure que les aliments ne soient pas industriels. J’évite les pommes de terre classiques pour privilégier les patates douces. Je vais chercher mes calories dans les farines complètes pour faciliter mon transit intestinal. J’évite en grande partie les glucides qui proviennent d’aliments industriels. Sur cette tournée, quand nous étions aux États-Unis, sur les caterings, ce n’est pas toujours possible. Mais on essaie de faire de notre mieux.

Est-ce que tu as un plat préféré ?

Tu sais, je suis un gros carnivore. J’aime la viande en général. J’aime les viandes maigres, la viande grillée. Mes plats préférés sont français, mais malheureusement ils sont très mauvais pour notre santé. J’aime le foie gras, le pain français. J’aime toutes ces choses que l’on ne devrait pas manger. J’aime la cuisine française en général. Si j’ai à choisir entre plusieurs restaurants, je choisis un restaurant français. La cuisine française et la cuisine japonaise sont mes préférées.

Tu aimes les sushis ?

Oui, bien sûr.

Est-ce facile de trouver de bonnes salles de sport en Europe ?

En Europe, c’est difficile. Aux États-Unis, c’est plus facile. Quelques fois on se satisfait d’une simple salle dans un hôtel. S’ils ont une salle avec un équipement correct de cardio, un banc, des haltères, ça satisfait nos besoins. Mais c’est vrai que c’est un challenge.

Où habites-tu ?

Je vis à Austin. Texas.

Si je viens à Austin, on peut s’entraîner ensemble ?

Oui, bien sûr. Tu pourras venir dans ma salle ! (rires)

Entrevue réalisée le 23 Juillet 2011 au festival Heavy Metal MTL, à Montréal (Québec)



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3