ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le documentaire Bleu Blanc Satan relatant l’histoire du black metal en France est disponible


Bleu Blanc Satan, documentaire retraçant l’histoire du black metal dans les années 90 en France, est disponible.

Ce documentaire, réalisé par Camille Dauteuille et Franck Trébillac pour Noisey, relate la naissance de la scène black metal française au travers d’archives inédites et de témoignages des principaux acteurs du mouvements

Le documentaire Bleu Blanc Satan :



Laisser un commentaire

  • lorenzofilth dit :

    Hreidmarr is my hero

    [Reply]

  • CERCUEIL dit :

    Moi, j’ai complètement adoré ce reportage ! Je ne comprends pas pourquoi il y a des connards qui crachent dessus avec leurs commentaires à la con ! Surtout que c’est extrêmement rarissime qu’on fait des reportages sur le black metal français ! J’achèterais avec un plus grand plaisir ce DVD !

    [Reply]

    Toussa

    C’est vrais, que le l’histoire du BM francais ne plaise pas, cela n’empêche pas d’avoir un documentaire faisant un bon boulot de documentation. Après les acteurs en eux même, ils ne laissent pas indifférents. Le reportage lui est bien intéressant.

  • Rupac inca huaco dit :

    Le gros Cyril de drakkar là, qui trouve Loudblast « merdique » (alors que « desincarnate » est une tuerie), il devrait expliquer à quel point il enculait tout le monde au début des années 2000 en copiant des démos/photocopiant les pochettes qu’ils revendaient à tout va, sans compter qu’on mettait un mois à recevoir ses commandes avec des boîtiers toujours pétés.
    Ce label et ce type sont une escroquerie. A l’époque, après trois-quatre commandes, j’étais passé à d’autres distrib bien plus honnêtes. Et si Loudblast est de la merde, que dire de Celestia! daube absolue!
    Très moyen ce doc sinon… et l’autre qui est « pire que nazi » haha… en attendant en détestant « tout le monde », il n’est pas censuré, c’est de « l’égalitarisme haineux » au final… bon je pardonne, Arkhon pondait des bons riffs…

    [Reply]

  • Certes le black métal a une « image », mais ce qu’on entend dans ce doc n’apporte rien selon moi.
    Quand je vois ce mec dire que brûler des églises et qu’il y ait des morts pour lui ce n’est pas important bah mec tire-toi une balle parce que dire des débilités pareilles ce n’est pas possible.
    Sans compter l’autre qui déteste tout le monde noirs, blancs, et arabes et toutes les religions et qu’il est au dessus du nazisme…
    Bref il n’y avait qu’un mec pour essayer d’expliquer le « truc » du black métal, le reste en bon pour la poubelle.
    Un documentaire qui n’apporte rien si ce n’est la vision nihiliste de quelques allumés qui n’ont pas compris la vie.
    Faudra pas venir se plaindre si les métaleux passent encore pour des débiles.

    [Reply]

    Childéric

    Le document donne la voix à quelques figures du BM français des années 90-2000. Ils racontent ce qu’ils veulent après, c’est leur bon droit.

    Ce qu’il en résulte ? Ma foi, quelques impressions personnelles d’acteurs de la scène Black Metal française des années 90-2000. Rien de plus. Et en ça, ce documentaire apporte beaucoup : ces avis permettent de mieux comprendre le contexte de naissance du BM — que ça plaise ou non.

    Certes, quiconque connaît un peu le milieu sait à quoi s’attendre de certains artistes de Black Metal, surtout de ceux de cette époque. Des idées étranges, des réflexions parfois gênantes… Bah ! C’est aussi ce qui a contribué à forger une expression musicale unique. Et ça ne retire rien à tout ce que ces types ont pu faire de génial, artistiquement.

    La vérité, c’est que définir le « truc » du Black Metal ça se fait assez vite : la rancœur et l’envie de s’évader. Pour le reste, c’est un style qui se développe sous des formes très différentes.

  • Je suis partagé à l’écoute de ce documentaire, je rejoins Lycan quand au manque de respect concernant certains groupes, il est bien gentil le gars mais il ne faut pas oublier que l’album Sublime Dementia de Loudblast reste une pierre angulaire du mouvement Death metal, de plus ayant 2 directions distinctes, je trouve très difficile de comparer les deux styles. Il y a certains témoignages intéressant mais ça reste au ras des pâquerettes. Quand au fait de dire que le Black est mort, il ne faut pas exagérer, il suffit d’écouter des groupes comme Taake, Mgla pour en avoir la preuve.

    [Reply]

  • très bon doc merci

    [Reply]

  • J’ai supporté jusqu’à 7:50 et des poussières… Le discours aveugle, stupide, borné, et centro-centré c’est bon.

    [Reply]

  • « un groupe de merde comme Loudblast »…
    Bonjour le respect…

    [Reply]

    lo boutch soveyge

    depuis quand le black metal est censé respecter quoi que ce soit?

  • Arrow
    Arrow
    Anathema @ Lyon
    Slider
  • 1/3