ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

DOWNFALL OF GAIA dévoile la nouvelle chanson « Existence Of Awe »


Le groupe de crust/post-black metal atmosphérique allemand DOWNFALL OF GAIA sortira son nouvel album, intitulé Silhouettes Of Disgust, le 17 mars 2023 via Metal Blade Records.

Le chanteur/guitariste Dominik Goncalves dos Reis déclare à propos de la démarche pour ce nouvel opus : « Avec ce disque, nous voulions revenir à nos racines et aux premiers jours, mais sans faire un pas en arrière. Nous voulions incorporer les deux mondes dans notre nouvel album, d’où nous venons – la scène DIY/crust punk – et la direction que les choses ont prise ces dernières années, en se développant organiquement de sortie en sortie. »

Le nouvel opus marque le retour du guitariste Peter Wolff qui a quitté le groupe en 2015 pour se concentrer sur sa vie de famille. A propos de ce retour et du processus d’écriture, le chanteur déclare : « Nous avons commencé en octobre 2021 et sommes entrés en studio en avril 2022, et le retour de Peter – qui a fondé Downfall Of Gaia avec Anton (Lisovoj, basse/voix) et moi en 2008 – a été la grande différence cette fois-ci. Pour Ethic Of Radical Finitude et Atrophy (2016), j’ai préparé toutes les guitares tout seul – avant que nous quatre ne commencions à travailler sur tous les détails – ce qui est une façon de travailler beaucoup plus longue que de tout faire à deux. »

Chanson « Existence Of Awe » :

Concernant les thématiques évoquées dans les textes, le vocaliste décrit : « La solitude, la dépendance, la peur du lendemain, la pression de la société/du travail et des autres, des choses que beaucoup d’entre nous ne connaissent probablement que trop bien. Vous devez jouer le jeu d’une manière ou d’une autre, sinon vous passez à travers les mailles du filet, et une fois que vous êtes à terre, il est difficile de se relever. Il s’intéresse à l’égoïsme et à l’ignorance, à la manière générale de se comporter avec les autres – vous êtes seul, entouré de millions de personnes, entouré de toutes ces silhouettes de dégoût, entouré de ce que vous voulez éviter et détester. Ces dernières années ont prouvé de manière impressionnante ce que l’on peut attendre de l’humanité – et honnêtement, ce n’est pas grand-chose. »

La batterie a été enregistrée dans le New Jersey aux Backroom Studios avec Kevin Antreassian. Le reste de l’album a été enregistré au studio de Peter Wolff à Hambourg. L’album a été mixé par Timo Höcke et masterisé par Jonas Romann (Chaos Compressor Club). L’album voit la participation de la chanteuse Lulu Black (THIS IS OBLIVION).

Tracklist :

01. Existence Of Awe
02. The Whir Of Flies
03. While Bloodsprings Become Rivers
04. Bodies As Driftwood
05. Eyes To Burning Skies
06. Final Vows
07. Unredeemable
08. Optograms Of Disgust

Clip vidéo de la chanson « Bodies As Driftwood » :

Artwork :



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Metallica @ Saint-Denis
    Slider
  • 1/3