ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

Download Festival @ Brétigny-sur-Orge, France – 15-18/06/2018


L’avis du photographe :

Le Download passe à quatre jours avec des têtes d’affiche plutôt poids lourd et franchement alléchantes au moins en ce qui concerne Ozzy, Les Foo Fighters et les Guns N’ Roses. Manson est un peu en deçà peut-être. Ozzy aura donné une prestation magistrale, les Guns N’ Roses, une fois le son réglé et la nuit tombée, auront eux aussi marqué les esprits. Et c’est là que l’on voit que le jour n’est pas propice aux concerts avec grosse production. L’ambiance pour les Guns qui ont commencé à 20h00 ne sera pas tout à fait la même la nuit tombée où le concert prend une autre ampleur. Quant à ceux qui tirent des feux d’artifice en plein jour, économisez quelque argent et évitez les effets pétards mouillés. Ghost est peut-être le plus grand perdant à se présenter en plein jour, au-delà d’une prestation assez décevante car froide, malgré une setlist impeccable. Côté concerts, en vrac, sans exhaustivité, les prestations de Turbonegro, The NoFace, The Strutts, Royal Republic, Mass Hysteria, Nothing More ou Avatar auront été enthousiasmantes. D’ailleurs, au jeu des suédois qui créent un univers complet dépassant le simple cadre musical, Avatar damerait-il le pion à Ghost ? A suivre. La qualité de son aura été plutôt bonne dans l’ensemble sur les différentes scènes. Foo Fighters peut-être un peu moins.

Concernant le site, rien de très nouveau. Son accès est toujours aussi peu simple et sortir des parkings à la fin des têtes d’affiche demande un peu de temps ! Il faudrait investir pour créer des voies d’entrée et de sortie supplémentaires. En tout cas cette année, pas d’embouteillages infernaux le premier jour. Grâce à une affluence moindre ? Dans tous les cas, la voirie reste la même. Sur place, la pluie qui est tombée en abondance les jours précédents s’est arrêtée et n’a pas fait d’énormes dégâts. Point extrêmement positif. D’autant que le soleil sera de la partie les quatre jours durant ! Ensuite, les avions de l’année dernière sont toujours là, pas un de plus et le chien aussi. Il pourrait être intéressant d’améliorer cet aspect décoration pour donner un cachet au festival. Trois avions et un chien manquent… de chien ! Toilettes et points d’eau sont là. Propres et en quantité. Toutefois la signalétique au point d’eau indique parfois une eau non potable. Même les secours ne savent pas trop répondre sur la localisation des points d’eau potable ! Un point à améliorer. Côté restauration, il y a ce qu’il faut. Aux bars, VIP comme public, le personnel est charmant. Un vrai plaisir. Une belle escroquerie tout de même, en plus d’être une hérésie de santé publique : le minimum en bière est un 50 cl ! A sérieusement revoir l’année prochaine. Côté sécurité du site, la gendarmerie est très présente, patrouillant à pied, à cheval ou en hélicoptère. Pas très rock’n’roll mais ça donne a changé et c’est plutôt rassurant. Côté VIP, l’organisation prend soin des journalistes et autres photographes. Café, boissons fraîches et corbeille de fruits permettent de prendre des forces. Merci !

Côté photographie, beaucoup de monde, trois titres, pas mal de groupes photogéniques. Reste le principe des listes qui restreignent l’accès à certains groupes. Ozzy ne voulait aucun photographe tandis que les autres têtes d’affiche et Offspring (des punks ces mecs ?) étaient réservées à quelques photographes. Du coup, photographiquement, il s’agit d’un monstre sans tête. Frustrant à titre personnel évidemment mais surtout dommage de ne pas pouvoir produire un résultat complet et cohérent. C’est le grand jeu des grands festivals.

N’omettons évidemment pas de parler de la sécurité des scènes, des hommes qui récupèrent les slammeurs, veillent à ce que tout se passe bien même quand les Mass Hysteria descendent au milieu de la foule ou que Frank Carter marche sur les spectateurs.

Une question tout de même avant de vous laisser. A passer un festival à quatre jours, ne scie-t-on pas la branche sur laquelle on est assise ? Quelles têtes d’affiche pour la suite ? Quels noms pourraient faire déplacer les foules ? Cette année, la vieille garde était là. Mais Ozzy ne durera pas éternellement. Les Guns ou les Foo Fighters ne sont pas tout nouveau. Manson, un peu comme un Korn, restent des « petites » têtes d’affiche. Et puis cette question des têtes d’affiche se pose pour tout le monde. Le HellFest a proposé Iron Maiden, fédérateur, poids lourd mais pas nouveau, Judas Priest qui reste là aussi une petite tête d’affiche. Avenged Sevenfold est nouveau, capable de remplir l’Accorhotels Arena. Mais est-il très fédérateur ?

Nous verrons en 2019 ce que les uns et les autres proposeront en attendant, bonne promenade en images sur cette édition 2018 du Download.

Notes techniques :

Appareils utilisés :

Canon 5D Mark II
Canon 7D Mark II

Objectifs utilisés :

Canon 70×200 f/2.8 (sur 7D)
Canon 24×70 f/2.8 (sur 5D)
Canon 16×35 f/2.8 (sur 5D)

Répartition des Photos :

Page 1, photos 1 à 5 : Alcest
Page 1, photos 5 à 10 et page 2, photos 1 à 2 : Alestorm
Page 2, photos 3 à 10 et page 3, photos 1 à 5 : Avatar
Page 3, photos 6 à 10 et page 4, photos 1 à 2 : Baroness
Page 4, photos 3 à 8 : Billy Talent
Page 4, photos 9 à 10 et page 5, photos 1 à 6 : Crossfaith
Page 5, photos 7 à 10 et page 6, photos 1 à 2 : Dead Cross
Page 6, photos 3 à 9 : Eluveitie
Page 6, photo 10 et page 7, photos 1 à 9 : Ghost
Page 7, photo 10 et page 8, photos 1 à 5 : Hollywood Undead
Page 8, photos 6 à 10 et page 9, photos 1 à 5 : Jonathan Davis
Page 9, photos 6 à 10 et page 10, photos 1 à 6 : Mass Hysteria
Page 10, photos 7 à 10 et page 11, photos 1 à 6 : NoFX
Page 11, photos 7 à 10 et page 12, photos 1 à 7 : Nothing More
Page 12, photos 8 à 10 et page 13, photos 1 à 4 : Opeth
Page 13, photos 5 à 10 et page 14, photos 1 à 4 : Powerwolf
Page 14, photos 5 à 10 et page 15, photos 1 à 2 : Sidilarsen
Page 15, photos 3 à 9 : The NoFace
Page 15, photo 10 et page 16, photos 1 à 9 : Turbonegro
Page 16, photo 10, page 17 et page 18, photos 1 à 2 : Volbeat
Page 18, photos 3 à 8 : Wild Mighty Freaks
Page 18, photos 9 et 10, pages 19 et 20 : Sécurité, Fans et Ambiance



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Def Leppard @ Hellfest
    Slider
  • 1/3