ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Du metal en mer


Une bonne idée est souvent reprise et/ou reformulée. C’est le principe même du capitalisme et de la concurrence. Lorsque le 70000 Tons Of Metal a eu l’idée de créer le concept de croisière metal, sur le moment il y a forcément eu des gens pour se marrer et dire « ça ne marchera jamais ! ». Grave erreur car franc succès du côté de la bande à Andy Piller.

Et qui dit franc succès dit forcément copie rapide.

Les exemples sont légion mais si l’on poursuit notre raisonnement sur la thématique des festivals, et qu’on s’intéresse à la France, on note qu’il aura fallu des années pour que le Hellfest parvienne à devenir incontournable (il faut toujours du temps pour entreprendre de grandes choses sur le metal dans notre pays notamment car les passionnés, à la base de leurs projets, manquent très souvent d’argent) et quand le festival basé à Clisson est vraiment devenu une référence, le Sonisphere a débarqué comme par magie sur l’hexagone en disant : « Salut les fans de metal français ! Nous on est le Sonisphere et on vient avec Metallica ! On est super contents de vous rencontrer pour la première fois ! ».

Logique (économique).

Le metal sur les flots, c’est exactement la même limonade. Au départ une bonne idée, une réussite, de légitimes envieux et des projets concurrents et/ou similaires qui finissent par voir le jour. Mais pour que ces nouveaux projets aient du sens il faut convaincre les fans donc faire aussi bien/mieux que le 70000 Tons Of Metal sinon le public, bien entendu, ne viendra pas.

Il est donc nécessaire de proposer des choses originales, être innovant, et comme toujours avoir des idées. Quand il s’agit de faire de l’argent, Kiss en a toujours eu, des idées, mais visiblement pas celle de la croisière ! Tac tac badaboum, grave erreur rectifiée, voilà-ti-pas que les Américains vont nous proposer leur Kiss Kruise du 13 au 17 octobre 2011.

Mais ça ne s’arrête pas là, on vient d’apprendre qu’une nouvelle croisière metal allait voir le jour ! Elle s’intitule « Monsters Of Rock – The Voyage » et partira de Floride via Fort Lauderdale, la « Venise de l’Amérique », avant de se rendre au Bahamas puis à Key West du 25 au 28 février. Tesla, Y&T, et Black ‘N Blue sont les premiers groupes confirmés sur ce Monsters Of Rock.

On peut donc supposer qu’à la manière des festivals sur terre, le metal en mer est un concept qui va continuer à se développer et que l’augmentation significative du nombre de « metal cruise » en sera la principale conséquence. D’ailleurs il ne serait pas étonnant qu’on assiste à moyen terme à une segmentation de l’offre par styles musicaux avec une « death cruise », une « goth cruise », une « black cruise » etc.

Pour les producteurs de spectacles, la mer reste un territoire vierge à conquérir.



Laisser un commentaire

  • ça fait mille ans que cela existe, seulement c’était avec des chanteurs has-been pour mamy en mal de romantisme (frédéric françois, âge tendres, etc….)
    c’est quand même bien un peu Z comme truc, mais ayant participé à une croisière que j’avais gagné il y a peu , et malgré plein d’a priori , je dois avouer que c’est bien sympa comme vacances, donc si en plus des pina colada au bord de la piscine, il y a du metal je serais partant .

    [Reply]

  • Shakyamuni dit :

    Je vais pouvoir lancer mon nouveau projet: un festival de metal de 2 jours en zeppelin!

    [Reply]

  • Remarque: les poivrots qui gerbent devant les salles auront l’excuse du mal de mer ^^

    [Reply]

    leopard

    lol

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3