ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Eisbrecher prépare sa fête au Zugspitze


« Eisbrecher prépare sa fête au Zugspitze » : voici un titre qui met en avant deux mots que vous ne connaissez probablement pas car vous êtes un fan de metal et qu’à ce titre vous manquez clairement de culture : « Eisbrecher » et « Zugspitze ». Le premier mot cité fait allusion à un célèbre groupe de metal indus et le second terme (à vos souhaits) est le point culminant de l’Allemagne (à 2 962 mètres pour être précis).

La news suivante provient du fan-club français d’Eisbrecher. Elle est « assez étonnante et cocasse » et nous l’avons reçu de la part de notre vénérable Duc qui aime les musiques industrielles et les sonorités électroniques détestées par bon nombre d’entre vous. Contexte : Garmisch-Partenkirchen est une ville d’Allemagne située en Bavière, près de la frontière autrichienne, et sa population de moins de 30 000 habitants va accueillir le 5 novembre prochain une grosse fête puisque le groupe Eisbrecher va se produire sur scène.

Mais c’est l’originalité de cet événement qui nous intéresse aujourd’hui.

Vous vous trouvez sur un site musical alors Eisbrecher, pour votre gouverne, c’est ça :

« Tu veux faire de la luge, boire du champagne et écouter de la bonne musique ? Alors viens avec nous à Garmisch-Partenkirchen ! » : voilà ce qui pourrait être l’accroche de cette journée spéciale (à 129 euros tout de même…) qui comprend le concert d’Eisbrecher, la montée et la descente (train et téléphérique), une réception au champagne, un T-Shirt de l’événement, la possibilité de faire de la luge et un aftershow avec un cocktail pour vous réchauffer car la température du Zugspitze oscille entre -2°C et -10°C.

Les détails :

* 10:30 Arrivée à la gare du Zugsptize Garmisch-Partenkirchen
* 11:15 Premier train (il y en a toutes les heures jusqu’à 14h15)
* Temps libre pour faire de la luge
* 16:30 Réception au champagne avec le groupe
* 18:00 Concert
* 21:00 Dernier téléphérique pour descendre
* 23:00 Aftershow avec un cocktail gratuit

Une initiative décalée qui rappelle que Metallica va également organiser le 23 juin 2012, juste après le Hellfest, une journée spéciale à Saint-Tropez où vous serez accueilli au champagne avant de pouvoir vous baigner avec les membres du groupe durant l’après-midi. Un concert sera d’ailleurs organisé le soir même et vous aurez ensuite la possibilité de vous rendre avec Lars Ulrich et sa bande dans les célèbres boîtes tropéziennes comme le VIP Room, le Papagayo et Les Caves du Roy.

Une information qui, j’imagine, n’avait pas encore été porté à votre connaissance.

Ce qui est bien normal puisque ce n’est pas vrai.



Laisser un commentaire

  • La revue :

    Je suis partie vendredi matin de Paris. Arrivée à Garmisch Partenkirchen à 16h, j’attends deux amies. Le soir, on a retrouvé des fans de Eisbrecher participant à l’évènement.

    Samedi, on arrive à 10h à la gare du Zugspitze. Il y a déjà du monde et on fait la queue pour prendre les Pass pour la montée et la descente, la coupe de champagne pour le Meet & Greet, le cocktail pour l’aftershow et le t-shirt de l’évènement.
    On prend le premier train à 11h15 et on arrive 12h20 sur la dernière station du train à 2588m d’altitude. On se pose dans un bar et après on mange car on ne peut pas encore prendre le téléphérique (pas ouvert !). Pendant qu’on mange, on voit Olli Pohl !!!

    Après manger, on voit pour faire de la luge, mais honnêtement à part de enfants, personne n’en fait. Donc on oublie et le téléphérique est ouvert donc on monte jusqu’au 2962m d’altitude. On fait un tour du Gipfel. Effectivement, c’est haut et il y a beaucoup de vent !

    On redescend et on tombe sur Jürgen et on lui demande où se trouve la salle du concert, il nous invite alors à le suivre. Bon du coup, on est rentré avant tout le monde. Le concert se trouve dans la « Panorama Lounge », la vue est belle ! Celle de la scène aussi : elle est petite et basse. Achim est en train de faire les soudchecks de la batterie, on voit Dominik avec sa basse aussi.
    On doit aller la chercher la troisième qui manque donc on sort, on la retrouve et là, on peut plus rentrer !

    Il est 15h et la queue commence pour le Meet & Greet. Mais en fait, le Meet & Greet sera dans la même salle que le concert, donc si on veut être devant, il va falloir louper le le Meet & Greet ! Dans la file d’attente, on voit René passer et Alexx arriver (il fait son timide !).
    16H45, ouverture du Meet & Greet, mais voulant être devant la scène, je n’y assisterai pas ! En plus, il y a l’aftershow pour profiter des membres. Je me trouve entre Pix et Alexx. On attend jusqu’à 18h devant la scène, la nuit tombe.

    18h début du show, Eiszeit comme ouverture (petite émotion pour le tout dernier concert de Eiszeit Tour !), les tenues d’esquimaux, les piolets sont là et le groupe est en grande forme. Vient ensuite Willkommen im Nichts, Angst, Leider Antiköper. Il fait chaud et l’air à cette hauteur est plus rare. Le groupe a emmené des bouteilles d’oxygène mais faut-il encore réussir à s’en servir !! C’est au tour de Heilig et Schwarze Witwe où la cravache a été invitée ! Alexx donne un petit coup à Pix et accorde l’immense plaisir à une personne du public de lui mettre un coup, mais il reste en position très longtemps, visiblement il aime ça !!!! Il veut s’attaquer à Jürgen et commence à le déshabiller, Jürgen n’étant pas d’accord, c’est Alexx qui prend la fessée ! Mais il aime vraiment ça !
    C’est ensuite la pause acoustique avec Tränen lugen nicht et ensuite deux autres que je ne connais pas.
    Attention grand moment, la surprise du concert : Verrückt !! Vous ne la connaissez pas, c’est normal ! Nouvelle chanson du cinquième album qui se nomme « Die Hölle muss warten », certainement le single à venir. En toute objectivité, c’était la meilleure du show, musique rapide et très rock, textes difficiles ! Je reprendrais une expression du Duc : elle « te tatane la g***** grave »!!!!Vraiment hâte de pouvoir l’écouter en version studio et de la réentendre en live ! On retourne dans les classiques après avec Die Engel et Vergissmeinnicht.
    Ensuite, petite pause pour installer les bidons de Amok, l’une des meilleures en live. Le groupe se lâche et l’ambiance est bon enfant entre Pix et Dominik. Les bidons sont ensuite rangés et Alexx prend un une voix solennelle pour nous demander une minute de silence pour un proche du groupe qui vient de décéder. Cette minute de silence lance Ohne Dich (assez émouvant après ça !).
    This is Deutsch est la suivante, les tenues tyroliennes sont de rigueur, le boitier électronique remplace la guitare de Pix et Alexx prend son harmonica ! Un jour, il arrivera à le prendre dans le bon sens, j’ai confiance en lui ^^ ! Il nous chante ensuite un petit chant tyrolien et est monté dans des aigus assez surprenant et toujours aussi juste ! Impressionnant ce garçon ! La chanson commence et comme d’habitude elle envoie du pâté !
    Le concert se finira par Miststück, je l’apprécie de plus en plus car elle est vraiment géniale en live. Elle est puissante et on se lâche bien ! Le public est là ! Alexx offre beaucoup de roses jaunes pour ce concert aux filles et aux garçons.
    Fin du show et le groupe salut le public et lui offre des ours polaires de noël.

    La setlist n’était que de 15 chansons. Un peu décevant pour un concert spécial fan ! Le concert était prévu pour 2h et n’a duré que 1h30, peut-être à cause du manque d’oxygène ?! Du coup, au lieu de descendre à 21h15 et 22h15, on descend à 20h15. On rentre à l’hotel et on se change pour l’aftershow à 23h.

    23h : On arrive au Servus… C’est petit, on fait un tour et on retourne dans la rue. Le groupe arrive un peu après 23h15. Ils saluent les fans et Alexx reste dehors pour signer des autographes pendant toute la soirée, sauf à un moment pour aller aux toilettes. Après minuit, le groupe s’en va ! Le bar est blindé, le DJ est à chié ! Génial l’aftershow ! Du coup, on est rentré pour la plupart, les autres sont allés dans une boîte de striptease, ils se sont bien amusés !

    Dimanche arrive et je suis rentrée sur Paris.

    Donc voilà, je suis globalement satisfaite car c’était une journée exceptionnelle. J’ai pu voir le groupe joué et c’est toujours aussi bon, j’ai pu les voir et leur parler !
    Mais dans le détail : la luge pas terrible, le Meet & Greet je ne jugerai pas car je n’étais pas vraiment là mais il aurait été préférable de séparer la scène de la réception, le concert génial mais court, l’aftershow était plutôt une petite séance de dédicaces qu’un vrai aftershow. Je ne suis pas la seule à penser ça ! Après, je pense que le groupe n’est en rien dans cette déception mais je n’accuserais personne ! Voila !

    [Reply]

    doc

    Merci beaucoup pour ta revue Jennifer c’est cool !

    Pas facile de jouer à cette hauteur là j’imagine…

  • Sympa ce genre de happening.

    Euh… y’aura Lou Reed aussi à ST Trop’ ?…

    [Reply]

  • Belle imagination sur la fin !

    Ce concert va être génial ! 129 €, c’est sans les taxes et les frais de port. Avec c’es 151 € ! Il faut être fan ! Je vous donnerais des détails 😉

    Sur le facebook officiel de Eisbrecher, on peut lire que le concert est complet depuis aujourd’hui !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3