ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

Elliott Murphy @ New Morning, Paris, France – 26/03/2016


L’avis du photographe :

Elliott Murphy ? Vous allez dire que nous sommes assez éloignés du metal (!) et du blues, l’homme étant très folkeux. Vous n’aurez pas totalement tort. Vous allez peut-être même dire « Alors, cela n’a rien à faire sur Radio Metal » et je rétorquerai « Que nenni ! ».

Le metal est une musique portée par les guitares et nombre d’entre nous sont fans de cet instrument. Alors, Elliott Murphy et son groupe méritent votre attention car question guitares et solos, il y a du niveau. Elles ne sont pas forcément saturées mais quelles envolées ! Olivier Durand est un véritable guitar hero avec son acoustique, suivi de près par Gaspard Murphy, fils d’Elliott. A eux deux, ils envoient ! Et puis quand un concert est bon, pourquoi se priver de s’ouvrir à d’autres univers même un peu au-delà de nos frontières musicales. Et ce soir, au New Morning, quelle débauche d’énergie !

Le concert est en deux parties : une première où le groupe joue l’intégralité de Lost Generation, deuxième album référence d’Elliott et une seconde partie où l’ensemble du répertoire de l’Américain est balayé. Elliott est un sacré meneur de bal : efficace, communicant, ponctuant ses interventions d’humour, tout sourire, généreux avec ses fans pour lesquels il jouera plus de deux heures trente. Il faut dire qu’il célèbre son soixante-septième anniversaire – il a pris l’habitude de célébrer son anniversaire au New Morning -, il fallait donc que la fête soit belle. Elle le fut. Portée par un excellent son et peu perturbée par une coupure nette de toute la scène quelques instants. Cette interruption aura même relancé les fans qui n’en avaient pas vraiment besoin.

67 ans ! Quelle vigueur. Et à peu prés 45 de carrière musicale – son premier album, Aquashow, est sorti en 73. L’homme parle un peu français – il habite Paris – ce qui facilite – un peu – les échanges. Le spectacle atteindra son sommet sur la reprise de « Heroes » de David Bowie qu’Elliott lui dédie. La carrière de l’Américain l’a amené à côtoyer l’artiste ainsi que Lou Reed. Pas mal comme collègues. Il participera d’ailleurs lors de la Fête De La Musique, le 21 juin prochain a un concert hommage à Bowie et Lou Reed à la mairie du IVeme arrondissement de Paris. Le HellFest sera passé, alors ne vous privez pas d’un concert gratuit qui devrait être de qualité.

Côté photographie, les lumières sont largement suffisantes, nous pouvons circuler sans soucis, les musiciens sont plaisants à photographier, des choses se passent sur scène et nous pouvons photographier tout le concert. Avec plus de deux heures trente de spectacle, la moisson est forcément riche !

Notes techniques :

Appareils utilisés :
Canon 5D Mark II
Canon 7D

Objectifs utilisés :
Canon 70×200 f/2.8 (sur 7D)
Canon 24×70 f/2.8 (sur 5D)



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3