ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

En direct depuis Mulhouse : une soirée avec Matt (Karelia)



Quand il ne chante pas en première partie des Scorpions, l’homme quitte sa camisole de force, met un costar et enseigne le Marketing International à l’Université. En résulte donc un regard compétent sur le fonctionnement économique et médiatique de la scène metal.


Avant…

Le frontman s’est exprimé avec humilité et sincérité sur son parcours et les erreurs que, lui et le groupe, ont pu commettre. Vous noterez notamment un regard franc et sévère concernant Ususal Tragedy, premier opus de 2004. Un disque manquant de maturité et « surchargé » qu’il considère comme une sorte de rite de passage obligatoire pour être acceptés sur la scène heavy.


… Après !

Le groupe ayant par la suite spectaculairement migré vers un univers plus original avec une part d’électro, Matthieu Kleiber est revenu sur les conséquences de cette évolution, notamment vis a vis des fans de la première heure, allergiques à la musique faite par ordinateur.


« Ride It Wild », extrait du prochain opus Golden Decadence

L’invité est également revenu sur son rôle de chanteur, un rôle que l’on peut considérer comme difficile à assumer dans un style où sont avant tout glorifiés les instrumentistes. Il a d’ailleurs cherché à rétablir un équilibre en évoquant les vocalistes qui l’ont fait rêver.

Vous l’aurez compris, en 3 heures, on a eu le temps d’en aborder, des sujets ! Des vices de la grande diversité du metal à la sémantique des films pornos (si, si !) en passant par des anecdotes sur l’histoire et la démarche musicale du groupe, sans oublier quelques infos exclusives sur le prochain album… tout y est passé !


Une interview enrichie par une playlist concoctée par Matt lui-même avec, en avant première en fin d’émission, un premier extrait du prochain disque Golden Decadence.

Le podcast de cette émission:




Laisser un commentaire

  • Metal'o Phil / RM dit :

    Je ne pense pas qu’il faille attacher tant d’importance à cette phrase. En effet, je ne vois dans cette formulation qu’une maladresse, un propos mal exprimé.

    Je doute fortement qu’il y ait eu une quelconque intention de minimisation de l’horreur perpétrée par les nazie. Le propos central était ici surtout de parler des allemands d’aujourd’hui qui ont tendance à se sentir à tort coupables des crimes de leurs ancêtres.

    [Reply]

  • « Un peuple allemand qui se flagelle encore ajd alors qu’il n’a fait que suivre un leader charismatique ».
    Oui c’est vrai il n’a QUE suivi un leader charismatique, d’ailleurs il est responsable QUE de 20 000 000 de morts et seulement d’un génocide. Un metalleux ca devrait faire que du metal, s’il veut parler on doit l’obliger à tourner 20 fois ça langue dans sa bouche…

    [Reply]

  • Crusty / RM dit :

    Mulhouse!! Mulhouse!!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3