ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

En Iran : c’est chaud



Au moment où je rédige cet article j’écoute Anthony And The Johnsons. Il y a donc un contraste entre ce que j’écris et la musique que j’écoute. Car ce que j’ai dans les oreilles est beau et charmant alors que ce que j’écris à l’aide de mon clavier d’ordi va être lourd et racoleur. En effet comment ne pas rentrer dans des considérations salaces à la vue de cette photo… hmm…prenante de Roxana Shirazi, groupie – enfin p*te de luxe – des groupes de rock n’roll dans le pays du pas très démocrate Mahmoud Ahmadinejad ?

Car oui, allons-y gaiement, quelle est la différence entre une groupie et une prostituée ? Franchement pas grand-chose. Quelque part la prostituée a même plus de morale que la groupie car elle, au moins, a la décence de faire payer ses services connaissant sur le bout des doigts (mais pas que) la dure logique du travail, du labeur.

La groupie, elle ce qu’elle connaît, c’est la superficialité, l’image de l’artiste qu’elle a devant elle et la volonté promotionnelle à des fins lucratives derrière. La prostituée est donc beaucoup moins racoleuse que la groupie dans la manière de fonctionner parce qu’elle reste beaucoup plus authentique. Roxana Shirazi c’est un peu tout ça en même temps et ça valait – surtout en plein débat sur le port de la burqa en France – la fine analyse de Radio Metal. Roxana venant juste de sortir un livre sur toutes ses (s)expériences…


En Iran, il fait chaud dans tous les domaines. Que ce soit politiques ou météorologiques. Mais de toute façon, Roxana Shirazi s’en fiche un peu car elle préfère ne rien porter sur elle. Et elle a raison.

Avec son livre « The Last Living Slut: Born In Iran, Bred Backstage », qui est sorti en Angleterre le 1er juillet dernier, l’amie Roxana raconte la vie rêvée des groupies avec à son palmarès du Mötley Crüe (il paraît que Nikki Sixx n’a pas beaucoup de conversation), Axl Rose, Dizzy Reed (apparemment pas sympa) et bien d’autres. Elle parle aussi de son enfance pas facile et de la vie délicate en Iran où « certains prédicateurs ne pensaient probablement pas (qu’elle aurait) pu écrire sur (ses) expériences sexuelles pendant les cours de Coran ». Logique vous me direz !


Roxana est, comme vous le noterez, une fille libérée. Enfin, c’est comme ça qu’on la caractériserait avec nos mots à nous, Occidentaux. Du coup, à force de raconter ses histoires de fesses et de faire allusion à sa vie en Iran, elle commence à se faire dessus la Roxana. Si vous me permettez l’usage de l’expression grossière « se faire dessus », par ailleurs clairement adaptée ici.

Dans le bouquin – on ne l’a pas encore lu mais ne vous inquiétez pas, on le fera – Roxana Shirazi exprime notamment ses craintes de retourner sur son territoire. C’est vrai que, personnellement, je ne lui conseillerais pas forcément de faire un séjour là-bas vu ce qu’elle a écrit. En même temps, il me semble bien qu’elle aime les cordes. Alors si ça lui plait tant, finalement pourquoi pas…

Pour la promotion de « The Last Living Slut: Born In Iran, Bred Backstage » Roxana Shirazi – qui habite maintenant Londres et qui est âgée d’une trentaine d’années – a confié qu’un certain nombre d’éditeurs et agents ont refusé le manuscrit par peur de la fatwa, la fameuse sentence de mort lancée par certains intégristes islamistes ad hominem contre ceux qui critiquent ouvertement l’Islam. Salman Rushdie en avait, par exemple, été victime pour son livre « Les Versets Sataniques », ce qui fait qu’aujourd’hui il se balade partout avec des gardes du corps.

Pas cool pour lui mais la liberté d’expression qui nous est si chère est à ce prix.


Sinon, et c’est bien l’information principale de cet article, Roxana adore les « Water Sports», c’est-à-dire les jeux érotiques à base d’urine.

Allez bonne lecture !



Laisser un commentaire

  • non mais Blind guardian, au lieu qu’il nous fassent un ablum orchestral sur un livre pas encore écrit, ils feraient mieux de travailler sur ce livre là (qu’ils offriraient au passage dans le digipack)

    je vais contacter le groupe!

    [Reply]

  • The Love Machine dit :

    L’anonyme, ci-dessous, c’est moi ! 🙂

    [Reply]

  • Fucktoy,

    Je m’incline devant ton savoir ! Tu as tout deviné de ma personne ; as pénétré mes recoins les plus intimes ; cerné ma personnalité.
    Je tiens cependant à rassurer notre cher philosophe : mon compte bancaire n’est pas dans le rouge et je n’ai pas contracté de dettes…
    Pour finir, je continuerai à maintenir ma position : groupie et prostituée sont différentes. Mais je sais, face à au logos de Fucktoy, moi,pauvre rocker, ne possède pas les armes suffisantes…

    [Reply]

  • @WhoDoYouThinkIAm:

    Ok! Ce corollaire n’engage que moi! « L.o.l » comme dirait le general Patton et ses bourreaux.

    Après, à toi de développer et de partager ce qui te fait dire « Quelle vision à la con de la vie des prostituées ! Comme si on choisissait cette profession par choix ! »

    À part ça, cet article est aussi bon que le fond sonore dans lequel sa genèse a baigné (clique sur mon nom, ô divin curieux!).

    [Reply]

  • WhoDoYouThinkIAm dit :

    @Margoth & FuckToy : Finalement, vous avez raison, parler des prostituées alors que je n’y connais rien a été un tort. Je vous laisse, experts en la matière, nous éclairer sur je sujet.
    Et je n’ai rien contre le fait de vendre son corps pour gagner sa vie.
    Par contre, je suis preneur de toutes études que vous auriez menées ou lues , de toutes vos expériences qui étayeraient vos propos.
    @FuckToy : ton corollaire n’engage que toi et je n’ai rien dit de tel.

    [Reply]

  • @Fucktoy: Il m’en faudra plus pour m’énerver quand même ;)… Par contre ma Zahia? Donc j’en conclu que tu es blonde et est originaire de Silicon Valley? Putain, tu sais que ce n’est pas avec le salaire que je gagne à RM que je pourrais te payer 🙂 🙂 🙂

    [Reply]

  • Fucktoy / RM dit :

    @Margoth: « @Fucktoy: Calme ton enthousiasme autrement, on va croire que tu es ma groupie 😉  »

    Je suis ta Zahia… putain! L’analogie est terrible! Rassure-toi, si tu le prends mal, je suis prêt à voiler mes propos.

    [Reply]

  • Fucktoy / RM dit :

    @WhoDoYouThinkIAm :

    « Quelle vision à la con de la vie des prostituées ! Comme si on choisissait cette profession par choix ! »

    Donc toutes les marcheuses, catins, et autres vénales escaladeuses de braguettes sont maquereautées…

    …avec pour corollaire ceci: on ne doit pénétrer le sanctuaire des sanctuaires que par amour (voire pour exulter un chiard neuf mois plus tard)…

    hum, qui a « une vision à la con » de la vie des prostituées?

    [Reply]

  • Fucktoy / RM dit :

    @The Love Machine:

    « Cher Amaury,

    Je t’adore, tu le sais, mais comment peux-tu faire des comparaisons de ce type : prostituée / groupie ? A croire que tout cet article est second degré ou que tu manie l’ironie à la perfection… 🙂 Te connaissant, cela ne m’étonnerait pas ! 😉  »

    Mais pourquoi The Love Machine cherche-t-il tant à maintenir une hypothétique distinction entre groupie et périprostipute? Notre cher rocker craint-il d’avoir des dettes?

    [Reply]

  • Le truc cool à propos de cette phrase c’est que la prochaine fois que j’irais aux putes, je me dirais que j’ai sauvé ma morale en ratant ma carrière de rock star.

    [Reply]

  • @WhoDoYouThinkIAm: Tu sais, je vais peut-être te choquer en disant cela mais il y a bel et bien des prostituées qui font cela par choix et non parce qu’un petit merdeux de mac leur impose.

    Dans un autre ordre d’idée, les gens qui ont besoin d’argent vont se faire chier à travailler à macdo, à l’usine ou en tant que caissier(e) dans une grande surface, d’autres prennent la décision d’aller « vendre » leur corps… Eh oui, certaines d’entre elles prennent vraiment ça comme un boulot à part entière et non pas comme une galère auquel elles se sont fourrées en ayant de mauvaises fréquentations (et je pense qu’il y en a beaucoup plus qu’on ne le pense)

    @Fucktoy: Calme ton enthousiasme autrement, on va croire que tu es ma groupie 😉

    [Reply]

  • WhoDoYouThinkIAm dit :

    « Quelque part la prostituée a même plus de morale que la groupie car elle, au moins, a la décence de faire payer ses services connaissant sur le bout des doigts (mais pas que) la dure logique du travail, du labeur. »
    Quelle vision à la con de la vie des prostituées ! Comme si on choisissait cette profession par choix !
    Peut-être est-ce du nième degré, de l’ironie mais ce n’est pas ce que j’ai senti.

    [Reply]

  • « Putain Margoth t’es géniale! 🙂  »

    de tout façon géniale ou pas une femelle ça sera toujours putain. m’enfin bref de quoi je me mêle, et pourtant il semblait que Radio Metal n’était pas le webzine marseillais…

    [Reply]

  • Fucktoy / RM dit :

    @monceau: A voir la certaine sagesse de tes paroles, tu parles en connaissance de cause? 🙂 🙂 🙂

    Putain Margoth t’es géniale! 🙂

    [Reply]

  • The Love Machine dit :

    Cher Amaury,

    Je t’adore, tu le sais, mais comment peux-tu faire des comparaisons de ce type : prostituée / groupie ? A croire que tout cet article est second degré ou que tu manie l’ironie à la perfection… 🙂 Te connaissant, cela ne m’étonnerait pas ! 😉

    [Reply]

  • @monceau: A voir la certaine sagesse de tes paroles, tu parles en connaissance de cause? 🙂 🙂 🙂

    [Reply]

  • Water Sports hein … ?

    faudrait que j’essaie tiens.

    [Reply]

  • « …quelle est la différence entre une groupie et une prostituée ? Franchement pas grand-chose. Quelque part la prostituée a même plus de morale que la groupie… »
    non c’est vrai?! il y a pire qu’une pute? une groupie? quelle pute !!!
    Bref… Tous ces jugements personnels de Doc mis à part, la démarche d’une groupie est plus honnête car elle se fait plaisir, au moins…

    [Reply]

  • ba c’est gentil tout sa amaury 😉

    [Reply]

  • Il a l’air bien… De par son contenu écrit ou parce qu’il comporte une énorme galerie photo? 🙂

    [Reply]

  • C’est parce que j’ai pensé à toi en écrivant bloodydoll qu’il est bien cet article.

    🙂

    [Reply]

  • pas mal l’article pour une fois tu fait quelque chose d’interressant 😉 mais sinon il a l’air bien le bouquin

    [Reply]

  • Crusty / RM dit :

    Super article!

    Ca donne envie de lire le bouquin, ben je vais le lire d’ailleurs!!!

    ^^

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3